Voile route du Rhum 2010 : Franck Cammas ce héros

Il aura fallu à Franck Cammas 9 jours 3 heures 14 minutes 47 secondes, pour inscrire son nom au palmarès de la 9e route du Rhum, dans un final à rallonge.

La fin de course fut très longue surtout lors des deux dernières journées ou le vent se montrait des plus capricieux et les dernières heures furent encore plus rude puisque le vent refusait d'aider Franck Cammas et son Groupama 3 qui n’avançait plus qu’à 5 nœuds autour de la Guadeloupe et il ne faisait plus la route directe.

Un finish traîne en longueur.mais à 16 h 16 mn 47 s, le Maxi-trimaran (31 m 50 de long, 22 m 50 de large, un mat de 33 m 50, coque en structure carbone,, 5 m70 de tirant d’eau, une voilure de 411 m2 au prés et 678 m2 au portant. Un bateau mis à l’eau en juin 2006 qui était prévu pour un équipage de 10 personnes et battre des records. Détenteur du Trophée Jules Verne en 48 jours 07 heures 44 minutes 52 secondes (Janvier à Mars 2010) c’est une bonne année pour le Finistérien qui reconnaissait à son arrivée au micro de RMC dans l’émission du Moscato Show. « Il y avait des concurrents qui ont l’habitude de faire des courses en solitaire contrairement à moi. Ce bateau est conçu pour un équipage de 10 personnes et avant le départ de Saint Malo, je ne savais pas si j’allais pouvoir manœuvrer ce bateau tout seul. J’avais confiance sur le bateau car il va vite. C’est fatiguant et j’ai eu mal au bras, mais je suis heureux d’avoir pu gagner cette course pour ma 4e participation. »

A 38 ans, ce marin est prêt à relever de nombreux défi, mais pour l'heure, il savoure sa victoire, mais par a rhum, ni au champagne, car Franck Cammas ne boit pas d'alcool en attendant Francis Joyau et Thomas Coville pour compléter le podium de cette 9e édition.

Les sentiments du vainqueur

« Depuis ce matin, je savoure. Arriver en tête au nord de la Guadeloupe, c’est rare. Je me suis dit : “savoure ses derniers instants“. Et c’était une super journée. Arriver de jour en plus…

L’accueil chaleureux

« C’est incroyable, je n’ai jamais vu autant de monde à une arrivée. Et en plus, d’avoir traversé l’Atlantique avec ce bateau, c’était quelque chose d’inespéré pour moi, alors avec un résultat au bout, n’en parlons pas. L’engouement est exceptionnel et puis ça va continuer car il y a plein d’autres arrivées qui vont se succéder.

La Fatigue

« Cela ne se voit pas, mais je suis très fatigué. Physiquement, c’est toujours très dur. Nerveusement, ce n’est pas pire qu’avant car Groupama 3 est un bateau très stable. J’ai pu trouver du repos. Mais quand on est devant, on est stressé d’être devant et on a envie d’attaquer tout le temps. Ça demande quand même une certaine organisation et une certaine dose de tonicité tout au long de la semaine. Physiquement, on ne s’épargne pas car on a envie de se battre, de bien faire. On est à fond et on donne tout ce qu’on peut donner pour faire avancer le bateau. C’est un sprint la Route du Rhum, c’est de plus en plus un sprint. C’est une course assez courte. Quand on est en tête, on oublie la douleur et on oublie l’effort.

La route du Rhum était-ce comme il l’imaginait ?

Oui, c’était à peu près comme je l’imaginais, mais chaque route du rhum est différente, car les météos sont différentes. Arriver au près sur les dernières 24h, c’est quand même atypique. On est même passé par Saint-Barth’, ce qui est assez rare. C’est très particulier, c’est une R0oute du Rhum – La Banque Postale avec des grands bateaux, ce sont des adversaires que je ne connaissais pas avant de partir et des skippers que j’admirais pour ce qu’ils ont fait en solitaire et que j’admire toujours, et je suis très content d’arriver avant eux à Pointe-à-Pitre.

Son meilleur souvenir ?

Aujourd’hui (mardi 9 novembre 2010), c’est pas mal comme souvenir extraordinaire. Les premières 24h, c’était la découverte du bateau, la découverte de mon potentiel par rapport aux autres. Je trouvais qu’à la fin de la première nuit, il y avait une possibilité assez positive quand on a passé le cap Finisterre. A partir de là, j’ai bien apprécié cette Route du Rhum.

La victoire…

Une victoire sur une course mythique comme celle-là, c’est fabuleux. Je ne m’y attendais pas en partant, c’est encore plus génial, je ne m’étais pas mis de pression sur cette course. C’est un super moment ! En course à la voile, on comprend très tard quand ça va être bon. Quand on arrive en tête au nord de la Guadeloupe, c’est bien, quand il y a un peu d’écart avec les autres. Mais comme je le disais, au Cap Finisterre, la première nuit, on a un peu jaugé les performances de chacun. Et dans la brise, on était dans le coup.

L’arrivée

Par rapport à il y a quatre ans, cette fois-ci, l’arrivée était bien plus impressionnante. J’étais cinquième il y a quatre ans, il y avait beaucoup moins de monde, c’était à minuit. A chaque fois j’ai vu ça à la télé moi aussi les arrivées victorieuses de Route du Rhum. Et d’en être l’acteur, c’est super.

Son trimaran

Je remercie mon bateau de m’avoir emmené aussi loin. Un tour du monde, c’était déjà bien. Finir cette Route du Rhum, entier, tous les deux… C’est ma coquille d’escargot ! C’est très important de vivre avec son bateau. on est complètement dépendant l’un de l’autre.

Les adversaires

Je suis très heureux de m’être battu face à eux. Je les considère comme des grands marins qui ont fait des choses incroyables. Je suis encore plus fier d’être là à leurs arrivées et de leur prendre leurs amarres. Cette fois-ci c’est pour moi, d’autres fois ç’a été pour eux. C’est un jeu, et heureusement qu’il y a des adversaires de cette qualité pour que le jeu soit passionnant comme celui-ci.

Franck Cammas remporte le Trophée du Ministre de l’Outre-Mer

Franck Cammas, le skipper du maxi-trimaran Groupama 3 a été le premier à passer, en temps réel et toutes catégories confondues, une ligne imaginaire perpendiculaire à la pointe nord-est de la Guadeloupe, au niveau de la « tête à l’anglais ». Cette ligne marque symboliquement l’entrée dans l’outre-mer Français. Le trophée, qui sera remis le 19 novembre prochain au marin, consiste en une œuvre d’art originale, qui symbolise la mer et les outre-mers. Une réplique sera exposée au ministère chargé de l’outre-mer à Paris. Franck Cammas gagne également un embarquement pour deux personnes à bord du navire océanographique « Marion-Dufresne », lors d’une des rotations de 40 jours dans les Terres australes et antarctiques françaises en 2011.

22 000 internautes sur le direct

Un véritable record puisque 22 000 internautes ont vécu en direct l'arrivée de Franck Cammas et Groupama 3 sur le site internet de La Route du Rhum - La Banque Postale : Site officiel : http://www.routedurhum-labanquepostale.com

Vous pouvez voir la vidéo de l'arrivée : http://www.cammas-groupama.com/fr/index.jsp

Le palmarès de Franck Cammas

Records à bord de Groupama 3

- Détenteur du Trophée Jules Verne en 48 jours 07 heures 44 minutes 52 secondes (Janvier à Mars 2010)

- Détenteur du Record de la Traversée de la Méditerranée (Marseille - Carthage) en 17 heures 08 minutes et 23 secondes (Mai 2009)

- Record de la Traversée de l'Atlantique Nord (New York - Cap Lizard) en 4 jours 3 heures 57 minutes et 54 secondes (Juillet 2007)

- Record de distance en 24 heures avec 794 milles parcourus (Juillet 2007)

- Détenteur du Record Miami / New York en 1 jour 11 heures 5 minutes et 20 secondes (Juin 2007)

- Détenteur du Record de la Route de la Découverte (Cadiz - San Salvador) en 7 jours 10 heures 58 minutes et 53 secondes (Avril à Mai 2007)

Palmarès en course à bord des bateaux Groupama

2009

- 3ème de l'iShare Cup Almeria (Extreme 40)

- 3ème de l'iShare Cup Amsterdam (Extreme 40)

- 3ème de l'iShare Cup Kiel (Extreme 40)

- 5ème de l'iShare Cup Hyères (Extreme 40)

2008

- 2ème du Round Creolia 2008 en F18

- Vice Champion du Monde de F18

- Vainqueur du Trophée SNSM

- Champion de France de F18

- 2ème du Spi Ouest France en 7.50

2007

- Vainqueur de la Transat Jacques Vabre

- Vainqueur du Défi de Douarnenez

- 2ème du Trophée SNSM

- Vainqueur du Trophée des Multicoques de l'AS Lease Challenge

- Vainqueur de la course offshore AS Lease Challenge

2006

- 5ème de la Route du Rhum

- Vainqueur du Grand Prix du Port de Fécamp

- Vainqueur du Grand Prix du Portugal

- Vainqueur du Grand Prix de Marseille

- Vainqueur de Trapani Grand Prix

- Vainqueur du Trophée du Conseil Général des Alpes-Maritimes

- Vainqueur de la course Londres / Alpes-Maritimes

2005

- Transat Jacques Vabre (Abandon)

- Vainqueur du Grand Prix Cap L'Orient

- Vainqueur du Grand Prix du port de Fécamp

- Vainqueur du Grand Prix de Galice

- Vainqueur du Grand Prix de Marseille Métropole

- Vainqueur de la Giraglia

- Vainqueur du Grand Prix de Corse

- IB Group Challenge (Abandon)

2004

- Champion ORMA

- Champion du monde Fico-Lacoste

- Vainqueur du Grand Prix de Marseille

- 3ème du Grand Prix de Corse

- 2ème du Grand Prix de Fécamp

- 2ème de la transat Québec / Saint-Malo

- 3ème de The Transat

- Vainqueur du Grand Prix de La Trinité-sur-Mer

2003

- Champion ORMA

- Vainqueur de La Transat Jacques Vabre

- Vainqueur du Grand Prix de Fécamp

- Vainqueur du Grand Prix de Marseille

- 2ème du Grand Prix d'Italie

- Vainqueur du Challenge Mondial Assistance

- Vainqueur du Grand Prix de Lorient

2002

- 6ème du Championnat ORMA

- La Route du Rhum (Abandon)

- Grand Prix de Fécamp (non partant)

- 2ème du Grand Prix de Belgique

- La Course des Phares (Abandon)

- Vainqueur du Grand Prix de Lorient

2001

- Champion ORMA

- Vainqueur de la Transat Jacques Vabre

- 3ème du Grand Prix de Belgique

- 2ème du Grand Prix de Fécamp

- 2ème du Grand Prix d'Italie

- Vainqueur du Grand Prix du Cap d'Agde

- 3ème du Challenge Mondial Assistance

2000

- Champion ORMA

- Champion du monde Fico Lacoste

- 2ème du Grand Prix de Royan

- Vainqueur du Grand Prix de Fécamp

- Vainqueur de la Transat Québec-St Malo

- 3ème de l'Europe 1 New Man Star (Plymouth-Newport)

- 2ème du Grand Prix de La Trinité-sur-Mer

1999

- 2ème du Championnat ORMA

- 2ème de la Transat Jacques Vabre

- 3ème du Grand Prix de Fécamp

- 3ème de la Course de l'Europe

- 3ème du Grand Prix de Marseille

- 3ème du Grand Prix de Vendée

- Course du Fastnet, abandon

1998

- 3ème de la Route du Rhum

- 5ème du Grand Prix de Royan

- 2ème du Grand Prix de La Trinité-sur-Mer

Sur le même sujet