Faut-il épargner sur le Livret Jeune ou le LEP ?

Avec un taux atteignant juste l'inflation, les particuliers veulent épargner sur des supports au taux supérieur au Livret A. Découvrons deux placements.

Malgré un taux atteignant tout juste le niveau de l'inflation, les particuliers continuent d'épargner massivement sur le Livret A qui constitue le placement d'épargne préféré en France. En effet, le plafond de dépôt de 15 300 euros répond aux besoins du plus grand nombre, et avec 2,25% d'intérêts, les épargnants cherchent surtout à conserver en pouvoir d'achat. Cependant, certains estiment que ce taux est loin d'être suffisant et cherchent justement à épargner de manière sécurisée sur d'autres placements réglementés. A travers cet article, nous allons découvrir deux solutions d'épargne que sont le Livret Jeune et le Livret d'Epargne Populaire, plus connu sous LEP.

Description du Livret Jeune

Ce produit d'épargne se destine aux personnes entre 12 et 25 ans. Depuis la fin des années 90, on le retrouve dans la majorité des banques classiques où le plafond du Livret Jeune est à 1 600 euros , avec un taux de rémunération au moins égal à celui du Livret A. En d'autres termes, la rémunération du Livret A étant à 2,25% d'intérêts nets d'impôts, celle du Livret Jeune ne peut être inférieure. Chaque banque décide du taux qu'elle souhaite et personne ne peut lui imposer de limite supérieure. Si demain, une banque choisi de proposer un taux à 10% personne ne pourra l'en empêcher, mais tout le monde ira chez elle. En réalité, les taux pratiqués en ce moment (mai 2012), sont tous entre 2,25 et 4% nets d'imposition fiscale.

Pour qui est fait ce placement ?

Cette solution d'épargne est donc destinée aux personnes ayant entre 12 et 25 ans. La nationalité du souscripteur importe peu, en revanche, il est nécessaire que l'épargnant réside continuellement en France pour pouvoir placer son argent et profiter des intérêts de l'épargne. Cette solution d'épargne vise tous les jeunes qui veulent donc épargner des petites sommes d'argent (jusqu'à 1 600 euros) et qui souhaitent soit se constituer une épargne de précaution, soit avoir une épargne pour la réalisation d'un projet comme un voyage par exemple.

Description du LEP

Le livret d'épargne populaire est une solution de placement proposant également une rémunération plus forte que celle du Livret A. En réalité, le taux est majoré de 0,5 point par rapport à celui de référence pour le produit d'épargne préféré des Français. Le placement vise un public très précis et ne peut être ouvert par n'importe qui. En effet, il convient de respecter deux conditions primordiales pour pouvoir ouvrir un LEP que sont la résidence habituelle en France, mais aussi avoir des faibles revenus ne dépassant pas une imposition ( Impôt sur le revenu ) d'environ 750 euros pour l'année fiscale précédente. Actuellement, le taux d'épargne est donc à 2,75% nets de prélèvements fiscaux et de taxes. Chaque personne peut déposer jusqu'à 7 700 euros sur un tel placement. En revanche, si les revenus augmentent largement, il faut faire une demande à sa banque pour clôturer le compte puisque la loi oblige le titulaire à ne plus le conserver.

Quel est le meilleur placement de ces deux produits ?

La réponse est assez simple. Si vous avez entre 12 et 25 ans, et que votre imposition fiscale dépasse les 750 euros par an, alors il sera dans la majorité des cas préférable de placer son épargne sur le Livret Jeune où les banques proposent bien souvent entre 3 et 4%. En revanche, il vous appartient d'étudier vos projets à moyen terme, car le plafond de dépôt est à 1 600 euros pour le cas du Livret Jeune, contre 7 700 euros pour le LEP. Ces deux solutions d'épargne permettent donc d'optimiser l'épargne dans la mesure où les taux sont supérieurs à ceux de référence comparés à ceux du Livret A ou encore du LDD.

Sur le même sujet