Le prêt épargne logement : avantages et démarches

Le PEL est un placement sur une période donnée qui permet au bénéficiaire d'obtenir un prêt bancaire de plus de 92 000 € et d'une prime de l'État.

Les avantages du plan d'épargne logement sont colossaux et il suffit de placer de l’argent régulièrement en respectant l’échéance.

Les avantages du prêt immobilier

Le prêt épargne logement permet d’obtenir un droit à prêts auprès de sa banque pour construire, innover ou acquérir une maison en France. Le taux de rémunération est de 2,50 % depuis l’année 2011, jusqu’à cette année 2012.

Le crédit immobilier avec le PEL équivaut à la totalité des intérêts. L’État verse également une prime au bénéficiaire si le prêt obtenu auprès de la banque atteint un minimum de 5 000 €. Cette prime est de 1 000 € à 1 525 €, suivant le cas de chacun.

Comment bénéficier du prêt immobilier ?

Pour bénéficier d'un crédit immobilier PEL , calculez un dépôt minimal de 45 € mensuel. Le dépôt maximal annuel est plafonné à 61 200 €. À l’ouverture du compte, il faut effectuer un dépôt initial de 225 €. Cette épargne devra être gardée 4 à 10 ans pour bénéficier de tous les avantages.

Le retrait est faisable, mais cela entraîne automatiquement l’annulation du prêt épargne logement, quel que soit la somme retirée. Au-delà de l’échéance, il n’est plus possible d’effectuer un dépôt, le compte est alors gelé pour une durée maximale de 5 ans.

Au-delà de cette période, tous les avantages reviennent à la banque. Certaines d’entre elles permettent la transformation d’un Plan Épargne Logement en Compte Épargne Logement. Dans ce cas, les taux de rendement et les avantages sont reconsidérés.

Quelles sont les autres caractéristiques du PEL ?

Le plan d'épargne logement s'avère aujourd'hui être l'un des placements d'épargne les plus intéressants en France. Avec son taux de rémunération égal à 2,5 %, celui-ci ne pourra plus lui être inférieur depuis la mise en place de la dernière réforme du PEL au 1er mars 2011.

En effet, le taux du PEL sera revu et recalculé tous les ans par la Banque de France en fonction de l'évolution des taux des marchés financiers, et notamment de l'inflation. Ainsi, il y a de fortes chances que le taux de rémunération du plan d'épargne logement soit revu à la hausse dès l'année prochaine.

Le plafond du PEL et des autres livrets d'épargne

Pour ce qui est du plafond du PEL, il est particulièrement élevé : 61 200 euros, c'est bien plus que les autres livrets d'épargne réglementés, qui ne s'élèvent qu'à 15 400 euros pour le Livret A, 15 300 euros pour le CEL et seulement 6 000 euros pour le LDD.

Cependant avec la campagne présidentielle qui a actuellement lieue, certains candidats n'hésitent pas à faire savoir leur souhait de revoir à la hausse les taux du Livret A et du Livret de Développement Durable, c'est notamment le cas de François Hollande qui l'a évoqué récemment.

Sources :

Sur le même sujet