Assistant de gestion des ressources humaines : un métier support

Au sein d'un service consacré à la gestion du personnel, l'assistant de gestion des ressources humaines est un acteur central. Voici ses attributions.

Le contexte professionnel

L’assistant de  gestion des ressources humaines travaille en étroite collaboration avec un responsable des ressources humaines ou directeur des ressources humaines, lorsque le service dédié est plus étoffé. Bien souvent, il représente le relai indispensable pour promouvoir la politique de l’entreprise, en termes de gestion du personnel. Pour occuper un tel poste, des qualités relationnelles et d’analyse, ainsi qu’un souci constant de la confidentialité, sont des aptitudes requises. Si la polyvalence est indispensable du point de vue des compétences, de solides connaissances en  droit social et une bonne maîtrise technique (utilisation de logiciels et progiciels) s’avèrent nécessaires. Lorsque la fonction « ressources humaines » est mise en place, l’assistant de gestion des ressources humaines est souvent force de proposition pour mettre en place indicateurs et outils de pilotage, en vue d’aider à la prise de décisions stratégiques. Lorsque la fonction est ancrée dans l’entreprise et que ce professionnel a acquis une certaine expérience, son rôle devient davantage politique : il peut, entre autres, être amené à gérer les  relations sociales .

La formation

L’un des premiers domaines où l’assistant intervient est la montée en compétence des collaborateurs. Cette démarche s’inscrit dans l’élaboration d’un plan de formation  : recensement des besoins de formation auprès des responsables de service, consolidation des demandes et chiffrage, sont autant de tâches à accomplir pour parvenir à cette finalité. A cela s’ajoute le suivi du plan validé, en termes d’engagement de dépenses et accomplissement des sessions de formation prévues.

La rémunération

En règle générale, l’assistant de gestion des ressources humaines ne réalise pas de traitements de paie, sauf si un périmètre restreint lui est confié. Dans cette dernière hypothèse, cette attribution correspond souvent à la gestion d’une population sensible (exemple : les  cadres dirigeants ). Si l’entreprise comprend plusieurs sites, ce professionnel est susceptible de superviser la réalisation de la paie, afin de vérifier si toutes les prescriptions – internes, réglementaires et légales – sont parfaitement appliquées. Mais, dans la majeure partie des configurations connues, cet assistant élabore des tableaux bord afin d’assurer un contrôle de la  masse salariale : les frais de personnel représentant le premier poste d’un compte d’exploitation, son implication est d’autant plus sollicitée. Ce suivi est également précieux pour permettre à l’entreprise d’obtenir une visibilité ; évaluer les marges de manœuvre est nécessaire pour mettre en place une politique salariale en phase avec les impératifs économiques et le climat social.

Le recrutement

Lorsque l’entreprise connaît une phase de croissance importante, l’assistant de gestion des ressources humaines intervient également afin d’intégrer de nouveaux collaborateurs. En lien avec son responsable hiérarchique, il met en place une stratégie de recrutement qui passe par les étapes suivantes : 1) Définition de fonction (description exhaustive d'un contenu de poste nécessitant un recrutement) ; 2) Plan média (rédaction d’annonces et choix des supports de diffusion) ; 3) Collecte et sélection des candidatures reçues. Dans bien des cas, ce professionnel peut être amené à conduire lui-même des entretiens de recrutement, en fonction de ses compétences et de la délimitation des responsabilités établie avec son responsable hiérarchique.

L’assistant de gestion des ressources humaines apporte donc une valeur ajoutée à l’entreprise, pour peu qu’il soit investi de missions stratégiques qui lui permettront, par ailleurs, de connaître une évolution de carrière intéressante.

Sur le même sujet