Les extensions capillaires : les techniques

Vous avez envie de changer de tête? Lassée d'attendre que vos cheveux poussent? Vous souhaitez apporter une fantaisie à votre coiffure?
10

Véritable révolution dans le monde de la coiffure, les extensions de cheveux sont pratiquement invisibles et offrent d'infinies possibilités pour changer de look.

Les extensions sont une technique pour donner de la longueur et de l'épaisseur à vos cheveux.

La pose des extensions existe avec différents procédés connus sous diverses appellations. De quoi s'agit-il? Quelle est la technique la plus durable, la plus facile, la plus économique?

La pose peut être réalisée soit chez un professionnel, soit à domicile.

En effet, les extensions permettent d'allonger les cheveux rapidement à condition d'avoir pour base un carré court minimum, et toutes les mèches de la même longueur pour que l'artifice soit imperceptible.

Voici un aperçu des différentes méthodes:

  • A chaud, pour une tenue longue durée: les extensions sont fixées à l'aide d'une capsule de kératine (résine synthétique), qui est chauffée avec un appareil de soudure. Petit bémol: le cheveu ne peut respirer à l'endroit où est posée la capsule. Du coup, impossible de garder les extensions plus de 4 mois et il faut patienter deux mois avant de renouveler la pose, afin de laisser la fibre respirer. Il s'agit sans doute de la technique la plus utilisée dans les salons de coiffure européens.
  • A froid, pour les cheveux épais: les mèches sont fixées aux cheveux naturels à l'aide d'une bague en cuivre, serrée à la pince. Une solution qui respecte la fibre, et permet de renouveler la pose aussi souvent que vous le souhaitez, mais cette méthode adhère moins bien. Elle est donc déconseillée aux cheveux fins et aux adeptes du brushing.
  • Au fil, pour les cheveux ethniques: cette forme d'extensions à froid est la solution parfaite pour les cheveux épais et frisés. Elle est fixée à l'aide d'un fil qui s'enroule sur le cheveu naturel, lui-même déjà torsadé.
  • A clip, la méthode la plus facile: il suffit de clipper les rajouts sur vos cheveux en jouant sur les effets de couleur , de volume et de longueur. Il s'agit en réalité plutôt de postiches réutilisables selon votre humeur, que de véritables extensions.
  • Les bandes à coller, la dernière technique apparue sur le marché: il s'agit de mèches reliées ensemble par une bande plastique autocollante qui se fixe entre deux mèches de cheveux. Cette méthode à l'avantage d'être repositionnable et dure entre 1 et 3 mois.
  • Le tissage, pour les cheveux crépus et frisés: il s'agit d'une des plus anciennes techniques. Elle consiste à poser des extensions en cousant des bandes de mèches naturelles ou synthétiques sur une chevelure préalablement tressée.

Sur le même sujet