user_images/252928_fr__dsc2569.jpg

ALEXANDRE VERGUET

Publié dans : Les articles Cuisine & Saveurs de Alexandre Verguet

Geoffroy : rouge passion en Champagne !

Trois coteaux champenois de la maison René Geoffroy perpétuent la tradition du vin rouge dans la région du roi des vins.

«La tradition du Cumières rouge remonte à mon grand-père qui a débuté l’élaboration après la deuxième guerre mondiale. Historiquement, nous sommes des fournisseurs de la restauration locale en terme de coteau champenois, pour certains établissement depuis 50 ans», explique Jean-Baptiste Geoffroy.

Tradition champenoise

Le champagne René Geoffroy a longtemps été implanté au cœur de la commune de Cumières, mais depuis quelques années, si le terroir exploité demeure inchangé, c’est désormais dans la cité agéenne qu’est implantée la maison reconnue notamment pour son rosé de saignée.

La couleur est une affaire de passion dans la famille Geoffroy. Pourquoi faire du rouge ? «C’est le terroir qui commande. Cumières est un lieu de prédilection, c’est un cru parmi les plus hâtif de la Champagne. Nous avons des parcelles a forte précocité. Le sol offre un superbe support pour le pinot noir et le pinot meunier.»

Jean-Baptiste rappelle que le rouge fait partie de l’histoire de la Champagne, c’est donc une tradition à ne pas oublier. Cela implique de faibles rendements, un maximum de maturité et un gros travail de tri, bien plus strict que pour le champagne. Le tri s’effectue à la vigne par des personnes de confiance, il y a une seconde phase à la maison afin de retirer les mauvais grains oubliés.

Désormais, la partie rouge que le producteur saigne pour son rosé est placé dans des cuves spécifiques. Il place à part le meilleur pour élaborer son coteau champenois.

«Je m’éclate professionnellement à faire du rouge», souligne le vigneron. «On fait beaucoup plus corps avec le vin. Quand je réalise un pigeage, je suis au-dessus du vin, ou bien lorsque j’effectue un remontage que sent les arômes se dégager. J’utilise des cuves en chêne ouvertes avec chapeau immergé (sauf si j’effectue un pigeage). C’est artisanal et on voit tout dès que ça se part en fermentation. C’est vraiment à surveiller comme du lait sur le feu.»

Il faut préciser en outre qu’il déguste très souvent ses vins tout au long du processus d’élaboration afin de bien vérifier l’évolution.

Challenge pour le producteur

Cela représente toujours un challenge pour le vigneron de réaliser un coteau champenois. «Il peut y avoir une rupture de stock. Certaines années je n’en élabore pas du tout. Mais lorsque les conditions sont réunies, je n’hésite pas à gonfler la production.»

Sur les 14 ha du vignoble Geoffroy, Jean-Baptiste a sélectionné 2 ha qui ont le potentiel au regard de la qualité de vin rouge qu’il recherche.

«Il faut un maximum de maturité.?Les parcelles sont des sélections de vieilles vignes à mi côte, nous les avons bien identifié. Des sols typiques pour les pinots de Cumières qui sont souvent élégants. Un goût marqué par la griotte avec une belle trame toute en finesse.»

Le vigneron donne la priorité au pinot noir, cependant, suivant les années, si une parcelle de meunier le permet, elle est isolée pour donner une cuvée particulière.

C’est ainsi que Jean-Baptiste Geoffroy dispose d’un beau trio dans sa gamme de coteaux champenois.

Le Cumières traditionnel est un assemblage de 3 ou 4 années, majoritairement composé de pinot noir. Le millésime 2006 est un 100% pinot noir, qui devrait être suivi des millésimes 2008 et 2009. Quant au 100% meunier, il est issu de la vendange 2008. Sur ce vin, on ressent davantage le terroir. «Il sent la terre, il est un peu moins civilisé, il est remarquable sur la cuisine méditerranéenne», précise Jean-Baptiste, «alors que le pinot noir apparait plus soyeux, plus noble.»

Des singularités à déguster avec gourmandise !

À propos de l'auteur

user_images/252928_fr__dsc2569.jpg

ALEXANDRE VERGUET

Reporter depuis 1993, Alexandre VERGUET a collaboré à L'Est
  • 197

    Articles
  • 9

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!