Damien Saez, un artiste à découvrir

Artiste engagé qui n'a pas peur des mots et qui n'a pas honte de ses coups de gueule, Damien Saez a signé son dernier album "J'accuse" le 29 mars 2010.
10

C'est vrai qu'il ne passe que peu à la radio, il ne passe pas plus à télévision mais comme il le dit lui-même "Je ne passe pas ma vie à faire de la promo à la télé ou à la radio. Je n'ai pas besoin de faire de la communication".

On peut dire de lui qu'il est poète dans l'âme, rebelle dans ses idées, anti-conformiste dans son métier mais surtout artiste à la palette élargie.

Homme dans toute sa complexité, Damien Saez sait mettre son cœur à nu pour parler de ses amours, de ses douleurs et de ses choix. Il cogne souvent à coups de mots et d'idées contre la mondialisation, l'individualisme et la société de mondialisation.

Il parle de sexe, d'amour, des idées noires du monde, de l'évolution des sociétés mais il aime aussi se laisser aller à l'utopie.

On peut dire de son univers qu'il demeure sombre où brille toujours en toile de fond, une volonté d'avancer. Entre apparences et envies profondes, Damien Saez, se bat contre tout pour donner un peu de couleur à ce monde fade, triste et presque lointain.

Un poète musicien

Auteur, il a édité son premier recueil de poésie regroupant une belle partie des paroles de ses chansons.

Interprète et musicien, le chanteur sait toucher chacun grâce à sa plume.

Plus ou moins imbibé d'encre, l'artiste redonne un sens à chaque mot, à chaque phrase et conte avec talent les sentiments et ressentiments sommeillant en chaque être.

D'une voix alternant entre fragilité et force, Saez emporte le public vers un univers propre à sa personnalité cultivant l'amour, la difficulté, la mélancolie et le souhait de réveiller les "aveugles" de ce monde.

Il crée des albums qui s'imposent comme une éloges aux lettres.

Avec un vocabulaire emprunté au romantisme noir, Saez sait user de toutes les figures de styles et créer des passerelles entre la poésie et le miroir de l'âme.

Le lire pour avoir l'envie de l'écouter

Si vous ne le connaissez pas, rien de mieux que de le lire. Une ou plusieurs phrases vous donneront le ton, alors voici un panel des meilleurs extraits de ses albums.

"Paraît que t'étais une princesse

Moi je n'en ai jamais connue

Juste des larmes et des détresses

Et ma chanson un peu perdue

Si un jour tu veux redescendre

Sache que mon cœur est ouvert

Et qu'il saigne à n'en plus comprendre

Où est l'eden où est l'enfer" Montée là-haut de l'album Jours Etranges (1999)

"Si l'amour est un temple

Et qu'il y faut prier

Comme on prierait le ciel

Si l'amour est un temple

Toi tu seras ma religion" So gorgeous" de l'album Good Blesse (2002)

"Contre-courant toujours sont les contre-cultures

Au gré des émissions, leurs gueules de vide-ordures

Puisque c'en est sonné la mort du politique

L'heure est aux rêves

Aux utopiques

Pour faire nos ADN

Un peu plus équitables

Pour faire de la poussière

Un peu plus que du sable" Jeunesse lève-toi de l'album Paris (2008)

"Paraît qui faut virer des profs

Et puis des travailleurs sociaux

Les fonctionnaires qui servent à rien

Les infirmières à mille euros

Faut que sa rapporte aux actionnaires

La santé et les hôpitaux

Va te faire soigner en Angleterre

Va voir la gueule de leur métro

Faut qu'on se fasse une raison

On a loupé nos transactions

On s'est laissé prendre le cul

Par nos besoins, nos religions

Il faut foutre la portable au chiottes et des coups de pioches dans la télé

Faut mettre les menottes à chaque présentateurs du JT " J'accuse de l'album "J'accuse" 2010

Sur le même sujet