Guide d'orthographe: les homophones grammaticaux

"Où" et "ou", "ce" et "se", "quand" et "quant", "son" et "sont", la langue française est pleine de pièges. Astuces pour les déjouer.

Les homophones sont des mots ou des groupes de mots qui se prononcent de la même manière, mais dont l'orthographe et le sens sont différents.

Voici une liste, non exhaustive des principaux homophones parmi les plus fréquemment rencontrés, avec une petite astuce pour les différencier, ainsi qu'un exemple pour chacun d'eux.

Ou/où

"Où" indique le lieu: la ville où je me trouve.

"Ou", conjonction de coordination, exprime un choix. On peut le remplacer par "ou bien ": "Je mange du chocolat ou de la confiture avec mon pain" (je mange du chocolat ou bien de la confiture avec mon pain).

Mais/Mes

"Mais" est un mot invariable, il indique l’opposition: "je ne mange pas de viande, mais je mange du poisson".

"Mes" est un déterminant possessif qui a les sens de "les miens, les miennes". Il est placé devant un nom pluriel. Si on met le nom au singulier, "mes" devient "ma" ou "mon" : "Je range mes manteaux" (je range mon manteau).

Ce/se:

"Ce" est un déterminant ou un pronom démonstratif. On peut le remplacer par "cela" ou par un autre déterminant (le/un): "ce chat est le mien" (le chat est le mien), "ce sera difficile" (cela sera difficile).

"Se" est un pronom personnel réfléchi, à la 3e personne du singulier. Il fait partie d’un verbe pronominal: en conjuguant le verbe, on peut le remplacer par un autre pronom: verbe "se dire", "il se dit/je me dis", verbe "se regarder", "il se regarde/je me regarde".

Son/sont

"Son" est un déterminant possessif (le sien). Il est placé devant un nom masculin. Si on change le nom pour un nom féminin, il devient "sa": "il range son jardin/il range sa chambre".

"Sont" est le verbe être conjugué au présent à la 3e personne du pluriel. Si on met le sujet à la 3e personne du singulier, il devient "est": "ils sont de retour/il est de retour".

À /A

"À" est une préposition, un mot invariable. Il est souvent suivi d’un verbe à l’infinitif: "la machine à laver est tombée en panne"; "la barbe à papa est délicieuse"; "la brosse à dents est dans la salle de bains".

"A" est la forme conjuguée du verbe avoir. On peut le remplacer par une autre forme conjuguée de ce verbe ( avait/ aura ). Après lui, il y a souvent un participe passé: "il a chanté" (il avait chanté/il aura chanté).

Ces/ses :

"Ces" est un déterminant démonstratif; c'est le pluriel de "ce", "cet" ou "cette". On peut dire "celui-là": "ces chats sont les miens" (ce chat est le mien/cet animal est le mien).

"Ses" est un déterminant possessif, pluriel de "son" ou de "sa" : "ses chats sont très beaux" (son chat est très beau).

La/Là/L'a:

"La" est un article ou pronom, il peut être remplacé par "le" ou "les": "il la voit" (il les voit) / "il la prend" (il les prend).

"Là" est un adverbe ou une interjection, il marque le lieu ou le temps: "je l'ai posé là" (je l'ai posé ici).

"L'a" est le contraction de "le a" ou de "la a". On peut remplacer par "l’avait": "il l'a vu" (il l'avait vu), "il l'a dit" (il l'avait dit).

Près/prêt:

"Près" indique la proximité: "il habite près de la gare" (il habite à côté de la gare).

"Prêt" a le sens de "préparé". C’est un adjectif qualificatif que l’on peut mettre au féminin: "ils sont prêts" (elles sont prêtes).

Peut-être/peut être:

"Peut-être" est une expression qui indique un doute. "Il est peut-être parti" (il est probablement parti, mais ce n'est pas certain).

"Peut être" est le verbe "pouvoir", conjugué à la 3e personne du singulier. On peut changer le temps: "il peut être parti" (il pouvait être parti).

Plus tôt/ Plutôt:

"Plus tôt" est le contraire de "plus tard". Il contient une notion de temps: "il faut partir plus tôt" (il faut partir plus tard).

"Plutôt" exprime un choix: "j'ai pris du pudding plutôt que de la tarte" (j'ai préféré le pudding à la tarte).

Peu/Peut:

"Peu" est un adverbe de quantité, invariable. Il peut être remplacé par un autre adverbe: "il a peu bu" (il a beaucoup bu).

"Peut" est le verbe pouvoir à la 3e personne du présent. On peut le remplacer par une autre forme conjuguée du verbe: "il peut venir au match" (il pouvait venir au match).

Quand/qu'en/quant

"Quand" exprime le temps. On peut le remplacer par "lorsque": "quand je traverse la rue, je reste prudent" (Lorsque je traverse la rue, je reste prudent).

"Qu'en" est la contraction de "que en": "qu'en dis-tu?" (qu'est-ce-que tu en dis -tu en dis quelque chose).

"Quant" peut être remplacé par "en ce qui concerne". Il est toujours suivi d’une préposition : ""à, au, aux": "quant à toi, tu auras une jolie surprise pour Noël" (en ce qui te concerne, tu auras une jolie surprise pour Noël), "quant au chat, il est parti bien vite" (en ce qui concerne le chat, il est parti bien vite), "quant aux cadeaux, ils sont déjà achetés" (en ce qui concerne les cadeaux, ils sont déjà achetés).

Quel/Qu'elle

"Quel" est un déterminant ou pronom, variable en genre et en nombre. On peut le remplacer par un autre déterminant: "quel beau conte", "quelle belle histoire", "quelles belles fables" (le beau conte, la belle histoire, les belles fables).

"Qu'elle" est la contraction de "que elle", on peut le remplacer par "qu’il": "l'histoire qu'elle lit" (l'histoire qu'il lit)

Sans/s'en

"Sans" est une préposition qui marque l’absence, la privation de quelque chose: "une journée sans soleil", "une ville sans habitants" (pluriel à habitants car s'il y en avait, il y en aurait plusieurs).

"S'en" est formé de deux mots : "se" et "en". On me remplacer le "s’" par "m’": "il s'en va" (je m'en vais).

Dans, d'en

"Dans" est une préposition qui signifie à l'intérieur de: "il est dans la ville" (il est à l'intérieur de la ville).

"D'en" est formé de deux mots. Il peut se décomposer en "de...en": "il tente d'en sortir" (il tente de sortir de là).

Si/S'y

"Si" est un adverbe ou une conjonction. On peut le remplacer par "trop": "il est si compliqué" (il est trop compliqué).

"S'y" est formé de deux mots. On peut le décomposer en "se y". On peut remplacer le "s'" par "m'": "il s'y perd" (je m'y perds).

Ni/N'y

"Ni" est une conjonction de coordination qui indique une négation ou une privation: "ni toi, ni moi".

"N'y" est formé de deux mots, on peut le décomposer en "ne y". Le "n'" est la première partie d'une négation: "nous n'y comprenons rien" (nous ne comprenons rien à cela).

Sur le même sujet