user_images/288042_fr_img_07212c.jpg

ARIELLE KECH

Publié dans : Les articles Environnement de Arielle KECH

L'INTELLIGENCE DES PRIMATES

Le singe, sa réputation, son exploitation, ses facultés cognitives et l'exemple de Washoe, suivie par les époux GARDNER et Roger FOUTS.

«Qui du singe ou de l’homme fait la bête? »

Cette citation d’ESOPE nous rappelle qu’à l’heure où l’anthropomorphisme est de mise, il est peu concevable d’associer l’animal et à fortiori le singe à sa réputation antérieure.

Habité par le diable, selon Martin LUTHER, gargouille au profil simiesque sur les façades de nos cathédrales, le singe a été fui voire honni.

N’a-t-il pas donné naissance à une monstruosité hybride surnommée Yeti, Big foot ou Sasquatch selon sa géolocalisation?

N’avons-nous pas entendu enfant en dernière sommation avant la punition «Cesse de faire le singe? » puis plus tard, n’avons pas eu la crainte lors de notre première transaction, d’être «payé en monnaie de singe» ?

Rêver de singes révèlerait une certaine immaturité, démasquerait des comportements infantiles ou annoncerait une duperie, une perte d’argent.

Suivons sans plus attendre les conseils avisés de Georges BRASSENS, et prenons «Gare au gorille! ».

Mais rassurons-nous, pour peu que l’homme soit «malin comme un singe» tout reste possible.

Être savant pour Jean-Siméon CHARDIN ou Jean-Baptiste DESHAYS, ou buveur invétéré pour David TENIERS, le singe n’est qu’une pâle copie de son maître. Pourtant, avec 98 % d’ADN commun ce dernier peut ambitionner un jour de l'égaler!

L’exploitation des primates

Avant même de savoir qu’une sous-espèce de chimpanzé du Congo serait à l’origine du Sida, l’homme a exploité le singe.

Après le vol orbital de Laïka, canidé resté célèbre dans l’histoire aérospatiale, des singes lui ont succédé. Citons Baker, Ham, Enos, Gordo… D’autres seraient destinés à être des cobayes au profit de recherches médicales, pharmaceutiques ou industrielles.

Au fil des ans, déforestation massive aidant, le biotope de l’animal s’est fortement réduit. Après l’ère du tout plastique, du tout ciment, nous revenons aux fondamentaux aux dépens des forêts. Aujourd’hui, La canopée souffre de calvitie!

Le singe est devenu trophée de chasse ou marchandise exportée clandestinement et ce, dans les pires conditions. Les survivants échouent dans des zoos, chez des particuliers peu scrupuleux, ou dans des cirques pour distraire les familles nombreuses.

Selon le décret n° 2013-118 du 1er février 2013, la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques est affaire de tous. Apprenons à consommer responsable! La survie des animaux en dépend aussi.

Devons-nous nous comporter comme les 3 singes du temple de Nikko au Japon? Ne rien entendre, ne rien voir, et ne rien dire? Ce détachement peut-il être apparenté à la sagesse?

A l’inverse, certaines races sont plus heureusement mises à contribution. Ainsi des singes capucins sont-ils dressés pour assister quotidiennement des personnes tétraplégiques. Les gestes usuels du quotidien leur sont appris pour seconder ou se substituer aux malades.

Les études cognitives chez l’animal

Depuis l’année 1854, marquée par les débuts de l’éthologie et initiée par le naturaliste Isidore Geoffroy SAINT-HILAIRE, certaines caractéristiques insoupçonnées de l’animal ont été dévoilées.

Le singe que l’on connait joueur, fourbe ou agressif, interagit avec ses congénères. Il fait preuve d’un certain degré d’intentionnalité, est doté d’un raisonnement logique et déductif, dispose d’une parfaite représentation spatiale de son environnement. Il témoigne également d’une empathie plus manifeste que chez d’autres espèces.

L’étude des singes passionne plusieurs femmes. Parmi les plus connues: Jane GOODAL, qui œuvre depuis le début des années 60, Dian FOSSEY, décédée pour défendre la cause des gorilles du Rwanda, Biruté GALDIKAS qui a ouvert un sanctuaire réservé aux orangs outans de Bornéo, et Claudine ANDRÉ, qui de son côté, recueille les bonobos orphelins au Sud de Kinshasa.

L’humain a entre autres défauts celui d’être trop loquace. Ainsi, a-t-il souvent la suffisance d’un GORGIAS et parle-t-il pour ne rien dire. Pourquoi les singes sont-ils dénués de parole? C’est la question à laquelle de nombreux scientifiques se sont penchés.

Les expériences sur GUA et VIKI s’étaient soldées par des échecs. D’aucuns mettaient en cause l’intelligence des individus sélectionnés ou plus largement l’espèce animale. Or, si le singe n’est pas en mesure de s’exprimer oralement, c’est exclusivement dû à un problème purement technique: le sous-développement de son appareil vocal.

Washoe ou l’apogée simiesque?

Née en Septembre 1965 en Afrique de l’Ouest, Washoe est une femelle chimpanzée. Elle a passé ses premières années auprès des époux Allen et Béatrice GARDNER, qui l’ont élevée comme un enfant.

L’apprentissage du langage des signes lui a été dispensé dès son plus jeune âge. Ainsi, à 4 ans maitrisait-elle la gestuelle et la signification de 140 signes. Washoe a été intégrée au "Chimpanzee and Human Communication Institute (CHCI) ".

Plusieurs contre-expériences devaient voir le jour, dont celle concernant le chimpanzé Nim Chimpsky. Son programme d’apprentissage était semblable à celui de Washoe et dispensé à égale cadence.

René DESCARTES aurait pensé: l’animal n’a rien à dire parce qu’il ne pense pas. Roger FOUTS, professeur de psychologie à la Central Washington University, expliquait cet échec par manque d’imprégnation de l’animal. Les conditions d’apprentissage sont donc primordiales.

Washoe répondait-elle à un simple conditionnement Pavlovien ou avait-elle une réelle volonté d’expression? Agissait-elle par mimétisme inconscient?

Avec 250 signes certifiés par des observateurs, Washoe a spontanément communiqué avec ses congénères et a transmis ses connaissances à un jeune chimpanzé adoptif: Loulis. Mais celui-ci devait n’en retenir que cinq !

Le rêve de Robert YERKES, auteur de Almost human est-il pour autant révolu?

A l’instar de Zira, Cornelius, du Docteur Zaius et de tant d’autres, l’an 3978 verra-t-il une civilisation simiesque dotée de parole et en proie à de sérieux doutes quant au devenir de l’homme?

Le singe sera-t-il l’avenir de l’homme?

À propos de l'auteur

user_images/288042_fr_img_07212c.jpg

ARIELLE KECH

J'essaie de créer une certaine alchimie entre mes recherches internet et
  • 14

    Articles
  • 8

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!