Hygiène et soins à appliquer à votre tatouage

Un tatouage ça fait mal ? Comment soigner son tatouage ? Vous voulez un tatouage et vous posez des questions ? Voici quelques éléments de réponse.
8

Cadeau d'anniversaire, acte de rébellion ou volonté d'expression corporelle, chacun à ses motivations mais il peut y avoir pléthore de raisons de se faire faire un tatouage. Seulement, le tatouage on ne s'en sépare pas, il est gravé sous notre peau pour le reste de nos jours.

Comptez une centaine d'euros minimum pour la prestation. Le prix va varier en fonction du tatoueur mais aussi de la taille et de la forme. Un tatouage rempli peut coûter cher tout comme un tatouage fin avec des traits complexes. Avant de sauter le pas, il y a quelques procédés à réaliser pour éviter les mauvaises surprises.

Bien réfléchir avant de se faire un tatouage

Le tatouage est une modification corporelle permanente. Si des méthodes existent pour les faire retirer, elles coûtent cher et laissent des cicatrices à vie. Votre peau ne sera plus jamais la même à cet endroit. C'est pourquoi il est primordial de bien réfléchir avant de passer à l'acte.

Le type de motif, sa taille, sa couleur et son emplacement ont tous leur importance. Il est fortement déconseillé de se faire tatouer au niveau des mains ou du visage car cela peut vous desservir dans le milieu professionnel. Pour beaucoup d'individus, les tatoués sont des marginaux et la différence fait parfois peur.

Le motif doit être personnel et avoir une signification pour vous. Evitez les dessins trop volumineux et les figures agressives (têtes de mort, dragons, abstraits) car vous pourriez vous réveiller un jour et détester cette marque indélébile.

Il faut savoir que l'encre de couleur injectée sous la peau est bien plus nocive pour vous que l' encre noire qui provient de pigments naturels. De plus, les couleurs ne vous iront pas forcément alors que le noir est passe-partout. Enfin, les peaux très noires auront plus de mal à faire ressortir le dessin à moins d'insister sur la dose d'encre.

Préparer sa peau et son esprit avant la séance de tatouage

Vous avez pris le temps de sélectionner un salon de tatouage où les règles d'hygiène et de sécurité sont respectées : aiguilles à usage unique, gants en plastique et masque pour le tatoueur, locaux propres et linges individuels, certificat de profession affiché. Maintenant il faut préparer votre peau. Le tatouage est une agression pour la peau et va énormément la fragiliser. Pendant les jours et semaines précédant l'acte, pensez à hydratez régulièrement votre peau avec un lait corporel ou du beurre de karité de façon à la nourrir, la rendre plus souple et résistante.

Le tatouage peut faire mal, tout dépend de la sensibilité de chacun, de la zone à tatouer et de la technique du professionnel. Plus une zone est osseuse (pieds, mains, cou), plus vous risquez d'avoir mal car la peau et la graisse amortissent l'impact.

Malgré la peur de la douleur, évitez les aspirines qui vont fluidifier le sang et retarder la coagulation et la cicatrisation. Évitez également d'appliquer une quelconque crème, la peau doit être propre, lisse et sèche au moment du dessin.

Les soins à pratiquer après le tatouage

Après le tatouage, la peau est à vif, elle est blessée. Votre tatoueur vous prescrira un savon antiseptique comme Cytéal à utiliser pour nettoyer deux fois par jour la zone de travail sans agresser ni aggraver ou pire, infecter la blessure. Appliquez généreusement une crème cicatrisante comme Cicatryl pour accélérer la guérison de la plaie et appliquer des compresses antiseptiques à chaque lavage, à fixer avec du sparadrap hypoallergénique .

Enfin, une fois la tatouage cicatrisé au bout de quelques jours, reprenez votre crème hydratante et noyez-y la zone tatouée. Votre tatouage n'en sera que plus beau et votre peau apaisée.

Sur le même sujet