BORGIA BATHORY

Publié dans : Les articles Beauté & Bien-être de Borgia Bathory

Comment réaliser ses propres savons naturels ?

Réaliser ses propres savons est relativement simple et très ludique. Un jeu d'enfant qui demande quelques précautions.

Pourquoi réaliser ses propres savons ?

Réaliser soi-même ses savons apporte beaucoup d'avantages.

Tout d'abord, c'est très économique, comptez environ 5 à 8 euros pour 1 kilo de savon naturel maison. Le prix est bien entendu variable en fonction des ingrédients que vous utilisez.

Ensuite, cela vous permet de faire des savons personnalisés, totalement adaptés à votre type de peau ou à vos goûts. Les savons maison sont surgras et parfait pour les peaux sensibles et allergiques.

Vous pouvez également réaliser des savons ménager, comme du savon de Castille, idéal pour laver le linge.

En évitant l'huile de palme, vous faites un geste pour l'environnement.

Faire ses savons est très ludique, et c'est l'occasion de laisser parler votre imagination ! Vous éprouverez un réel plaisir et une fierté que procure le "Home Made" c'est à dire, le "fait maison".

C'est aussi l'occasion de faire des ateliers entre ami(e)s ou en famille et de partager son savoir faire.

Les ingrédients

Pour faire des savons, vous aurez besoin de seulement deux ingrédients: de l'huile végétale (qui peut être remplacée par de la graisse animale ou des beurres végétaux) et de la soude caustique dissoute dans de l'eau.

Ces deux ingrédients mélangés vont produire une réaction chimique appelée «saponification à froid» et vont donner de la pâte à savon.

Pour vous assurer de mettre la bonne quantité de soude caustique et d'huile végétale et ainsi pouvoir réaliser un savon qui ne soit ni caustique, ni trop mou, ni trop dur, vous devrez vous équiper d'une table de saponification que vous trouverez gratuitement sur internet. Dans cette table de calcul, vous rentrerez le type d'huile (olive, tournesol, colza, ricin, abricot..) et la quantité (en gramme ou ml), le tableau calculera pour vous le nombre de soudes dont vous aurez besoin ainsi que la quantité d'eau à rajouter à votre soude.

Comment procéder ?

Après avoir calculé avec précision la quantité de chaque ingrédient, mélangez l'eau et la soude ce qui va provoquer une forte chaleur puis faites chauffer l'huile.

Quand la soude et l'huile auront atteint une température avoisinant les 40 à 45°, vous pourrez mélanger les deux ingrédients. Un mixer ou un fouet à main seront alors nécessaires pour homogénéiser la pâte. De plus, le fait de mixer la préparation permet d'accélérer le processus de saponification à froid et le durcissement de la pâte à savon.

La réaction chimique va se produire très rapidement et dès que la pâte commence à durcir et former une «trace», vous pouvez ajouter des ingrédients supplémentaires afin de personnaliser votre savon et de l'adapter à vos besoins.

Pour améliorer et personnaliser votre savon, vous pouvez y intégrer: lait d'avoine, de coco, de chèvre, fragrances ou parfum, huiles essentielles, poudre ou purée de fruit, graines exfoliantes, colorants, argiles, miel, paillettes, pétales de fleurs pour décorer...

Il est également indiqué de rajouter une dose d'huile afin que le savon soit surgras et donc plus doux pour la peau.

Chaque huile végétale a des propriétés qui lui sont propres, choisissez-en une adaptée à votre peau ou au type de savon que vous souhaiter réaliser.

Par exemple, l'huile de colza donne des savons qui moussent beaucoup, l'huile d'olive donne des savons nourrissants.

Une fois votre pâte à savon prête, mettez-la dans un moule. Au bout de 24h à 48h, la pâte est totalement dure. À ce moment-là, démoulez le savon. Si vous l'avez disposé dans un grand moule de type moule à cake par exemple, découpez-le à la taille choisie.

Ensuite, entreposez vos savons dans un endroit sec et bien aérer pendant 3 à 6 semaines afin qu'ils finissent leur processus de saponification et soient complètement secs.

Après cette période de séchage, vous pourrez utiliser vos savons. Ou les emballer afin de les conserver.

Précaution d'emploi

Comme vous manipulerez de la soude caustique, il est inévitable d'avoir une tenue appropriée : lunette de protection, gants, blouse. Vous devrez travailler dans une pièce aérée afin de ne pas respirer les émanations de soude caustique lorsque vous aurez mélangé cette dernière à de l'eau.

Et enfin, mélanger toujours la soude à l'eau et non l'inverse. Si vous mettez l'eau sur la soude, cela va provoquer des projections qui peuvent être dangereuses alors que le fait de verser la soude dans l'eau évite tous risques de projection.

Avant de débuter

Vous trouverez une grande quantité de recettes de savon sur Internet.

Avant de vous lancer dans la fabrication de savon, prenez le temps de consulter des sites et des forums spécialisés qui sont une véritable mine d'information. N'hésitez pas à consulter également des livres sur le sujet, vous en trouverez facilement en librairie.

Soyez prudent avec la manipulation de soude caustique et respectez bien toutes les consignes de sécurité.

Sources :

- « Je crée mes savons au naturel, l'art de la savonnerie à froid » de Leanne et Sylvain Chevallier aux éditions « terre vivante »

- le site : http://www.aroma-zone.com

À propos de l'auteur

BORGIA BATHORY

  • 1

    Articles
  • 1

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!