"Pleins et déliés, voyage en prosodie" de A. Martinez- Maingraud

Un recueil de poèmes, sans doute cela ne pèse-t-il pas lourd face aux monstres de la rentrée littéraire : et pourtant, voici quelques raisons de le lire...
11

Une soixantaine de pages, voici ce qu'Annabelle Martinez-Maingraud nous propose, avec ce recueil de poésie, présenté sous forme de petits textes en vers ou en prose, simples moments de vie quotidienne, mais qu'elle a pris soin de ciseler avec patience et amour. Amour de la vie et des mots, semble-t-il.

Amour des mots

Annabelle est écrivain public : c'est-à-dire qu'elle vit des mots. Avec les mots et pour les mots. Elle les utilise ici comme un ébéniste le ferait du bois, ou une cuisinière avec ses ingrédients. Dans ces textes, elle les polit comme des cailloux, les travaille, les assemble, les fait rouler en bouche comme des friandises, les enfile comme des perles. Les rimes sont parfois un prétexte pour les sertir tels des bijoux, ou pour les rehausser grâce à des voisinages surprenants. D'autres fois, l'auteur tente des mélanges subtils ou plus audacieux, comme un peintre ose des couleurs contrastées ou décline la même nuance en d'infinis camaïeux. Les résultats enchantent ou étonnent, ne laissent jamais indifférents.

Des mots d'amour

Mais le secret d'Annabelle réside sans doute dans un principe tout simple : tous les poèmes qu'elle écrit ont une seule source d'inspiration, qui peut se résumer en un mot, l'amour. Cela peut sembler mièvre ou même convenu, et pourtant on sent que c'est ce qui donne à ses textes leur profondeur et leur légèreté, leur émotion aussi : amour pour ses enfants, pour son "homme", pour sa famille, pour le monde qui l'entoure... Ses paroles s'en font l'écho, et la recherche du mot juste, de ce qui va faire tinter le son harmonieux à notre oreille, trouve sa source dans cet équilibre qu'elle va puiser auprès des siens. Elle écrit aussi pour célébrer ce sentiment-là, une sorte de reconnaissance souriante, une gratitude spontanée, qui emplit ses créations modestes d'émotion sincère.

Un joli voyage

C'est donc à un joli voyage qu'Annabelle nous convie, sans prétention et cependant plein de haltes dépaysantes, au gré de sa vie de tous les jours, mais transformées par son regard bien ouvert, toujours prêt à s'émerveiller, et surtout à transcender le banal par la magie de ses mots : grâce à eux, elle recrée au fil des jours une vie plus belle, elle les pose comme des étincelles sur les choses pour les faire s'embraser et briller de mille feux.

Sur le même sujet