Découvrir la culture du Sénégal à travers ses boissons

Lors d'un séjour au Sénégal, goûter les boissons traditionnelles et populaires fait partie du voyage. Panorama culturel des breuvages du pays.
426

Thé à la menthe ou café touba, jus de fruits ou tisanes, bières et autres alcools, il y en a pour tous les goûts! Comme pour la cuisine sénégalaise, les boissons sont aussi des révélateurs de la culture.

Ataya au pays de la Teranga, la cérémonie du thé

Outre l’eau et le lait qui ont un statut particulier au Sénégal et plus largement en Afrique, le thé ("àttaaya" en wolof, souvent écrit "ataya") est sans doute la boisson la plus répandue dans le pays. A base de thé vert, elle est très sucrée. A défaut de menthe (la plante), on ajoute des bonbons à la menthe dans la théière et une pastille Valda africaine au fond du verre.

Le rituel qui entoure le thé est emblématique de la notion de partage, primordiale au pays de la Teranga (hospitalité). Sa préparation et sa dégustation peuvent prendre plusieurs heures. Il est transvasé entre deux verres afin de produire beaucoup de mousse, gage de qualité. Il est réalisé par un jeune, généralement un homme, dans une petite théière, et servi dans deux petits verres qui passeront de main en main après avoir été rincés au fur et à mesure.

Les invités sont servis en priorité, puis les personnes âgées. Si le père, la mère ou la tante est à l’autre bout de la maison, on envoie un enfant. L’usage est de boire les trois thés successifs: "Le premier est amer comme la mort, le deuxième est doux comme la vie, le troisième est sucré comme l’amour", se plaisent à dire les Sénégalais.

Le café touba, entre boisson et religion

A Dakar et dans les autres villes du pays, et de plus en plus dans les villages, des vendeurs de rue proposent du café touba . Il s’agit d’un café au "diar", terme wolof pour désigner le poivre de Guinée, une épice.

Le nom de cette boisson fait référence à la ville sainte de Touba, lieu d'un pèlerinage phénoménal lors du magal . Le café touba a été introduit par le fondateur de la ville et de la confrérie mouride, Cheikh Ahmadou Bamba. Certains musulmans recommandent de le boire en faisant des prières tandis que des catholiques refusent de le consommer en raison de leur religion.

Café filtre répandu dans tout le pays, il existe également sous forme instantanée, en sachet. Et s’il est apprécié des Sénégalais pour son goût, le café touba est aussi réputé pour ses multiples vertus. Il soignerait la grippe, la bronchite, la dysenterie et serait bénéfique pour la vue.

Kinkéliba, bissap, bouye: les bienfaits des fruits et des plantes

"Dans les civilisations traditionnelles, on buvait ce que l’on pouvait produire", affirme Alain Huetz de Lemps dans Boissons et civilisations en Afrique . Aujourd’hui encore, plusieurs boissons sont issues de plantes locales.

Les feuilles du kinkéliba, un petit arbuste, sont utilisées en tisane ou en décoction. C’est une plante tellement importante en médecine traditionnelle qu’on la nomme "yaye" en sérère, ce qui signifie "la mère des médicaments", et "diambakatan" en socé, soit "la feuille qui ne déçoit pas". Elle est utilisée pour traiter le paludisme et d’autres maladies (voir la thèse de Boubacar Souley Amadou ).

Plusieurs boissons sont fabriquées à partir des calices du bissap ou oseille de Guinée: jus ( voir la recette ), sirop, tisane. Cette plante, réputée pour ses vertus tonifiantes et autres, est aussi déclinée en confiture, cocktail ou bière. Ses feuilles sont utilisées en cuisine.

Le bouye est la boisson fabriquée à partir du fruit du baobab appelé "pain de singe". Les Sénégalais le surnomment avec humour "immodium local". Ce nectar fait le régal des enfants qui le dégustent, tout comme le bissap, sous forme congelée, dans des sachets vendues dans les épiceries.

Il existe aussi du jus de gingembre, de tamarin, de ditakh, de corossol, etc. Lors d’un voyage au Sénégal, avant de boire les jus de fruits conçus avec de l'eau non bouillie, il faut s’assurer qu’ils ont été fabriqués à partir d’une eau consommable par un estomac occidental!

Les sodas, symboles de la modernité ou dangereux pour la santé?

Ces rafraîchissements traditionnels côtoient les sodas, comme dans toute l’Afrique (Alain Huetz de Lemps, op. cit. ). Ces boissons gazeuses sont devenues populaires malgré leur prix relativement élevé en comparaison des boissons typiques.

Elles sont perçues comme un signe de modernité. Souvent, un Sénégalais qui accueille un touriste offrira avec fierté une boisson gazeuse qu’il aura acheté pour l’occasion. Pourtant, les médias africains se font souvent l’écho des risques liés à une consommation excessive des boissons trop sucrées (voir par exemple cette dépêche de l’Agence de presse sénégalaise).

Soum soum, bières et vin de palme: l’alcool du pays

Bien que l’alcool soit apparemment peu présent dans ce pays majoritairement musulman, il existe une longue tradition de production de différents produits.

  • Le vin de palme, faiblement alcoolisé, fabriqué en Casamance et dans certains villages, est très prisé dans les fêtes et les cérémonies.
  • L’hydromel, produit en zone rurale, résulte de la fermentation du miel.
  • Le soum soum est un alcool fort clandestin, au goût amer, fabriqué avec du sucre, de l’eau et de la levure.

A noter: avant de consommer de l’alcool, un Sénégalais verse toujours quelques gouttes sur la terre, pour les ancêtres.

Retrouver le goût du Sénégal: quand la nostalgie se noie dans la boisson

Dans les années 1960, l’anthropologue Claude Levi-Strauss soulignait la dimension culturelle de l’alimentation et des boissons ( Mythologiques, T3: l’origine des manières de tables ). Ainsi, les Sénégalais immigrés aiment retrouver des boissons familières. A la fin de leurs vacances au pays, on leur offre souvent du bissap, du pain de singe, du kinkéliba.

Certains industriels ont d’ailleurs bien compris le potentiel économique de cette "nostalgie" en commercialisant des boissons ethniques ou du kinkéliba en sachet. Ces produits à l’image exotique sont censés restituer le goût du pays. Mais rien ne vaut la découverte des saveurs typiques sénégalaises au cours d'un voyage!

Sur le même sujet