François Simon et les Dessous de Tables, la cuisine autrement

Dans la jungle des émissions de télévision consacrées à la cuisine, Les Dessous de Tables sur Direct 8 détonne tant par la forme que par le fond.
7

La cuisine et la gastronomie sont à la mode depuis quelques années. Toute chaîne de télévision qui se respecte se doit d'avoir une émission qui lui soit consacrée ou au moins une rubrique. C'est ainsi que concours, recettes et interventions de grands chefs se sont multipliés, surtout depuis ces deux dernières années.

Les émissions de cuisine à la télévision

Faire de la cuisine devant des caméras n'est pas une idée nouvelle. Certains téléspectateurs se souviennent encore avec nostalgie de la cuisine en noir et blanc de Raymond Oliver , ou de la cuisine des mousquetaires de la truculente Maïté.

C'est en 2005 que le style fut révolutionné par un jeune chef talentueux, Cyril Lignac et son émission Oui Chef ! sur M6. Il s'agissait alors, pour ce jeune homme de 27 ans, de sélectionner parmi des amateurs participant à cette émission, l'équipe de son futur restaurant. Le succès fut tel que les chaines se lancèrent les unes après les autres dans l'exploitation de ce filon qui s'annonçait fructueux. Pour ne citer que quelques unes des plus célèbres:

M6 avec Top Chef, Miam, Un Dîner presque Parfait, Chef la Recette ... TF1 et Masterchef. Direct 8 avec A Vos Fourchettes, A vos Régions, A vos Recettes . France 3 s'y est mis en septembre 2010 en proposant Repas de Familles . France 5 propose un concept original mêlant cuisine et découverte touristique dans l'émission Fourchettes et Sac à Dos , animée par Julie Andrieu.

Beaucoup d'émissions plus généralistes intègrent avec succès une rubrique cuisine, tel Michel Drucker qui reçoit tous les dimanche Jean Pierre Coffe.

La mode de la cuisine, une réalité envahissante?

La télévision n'est pas la seule à s'intéresser à la cuisine et à profiter de cet engouement du public. La radio a également quelques rubriques comme l'émission hebdomadaire sur Europe 1 préparée par le critique gastronomique Jean Luc Petitrenaud .

Pourtant, après un succès fulgurant, il semble que le public commence à se lasser et certaines émissions se voient déprogrammées plus vite que prévu. La cuisine spectacle ne fait plus recette .

Les dessous de tables, une émission pour les amoureux de la cuisine sans spectacle

Vous êtes las des émissions culinaires au relents de télé réalité? Vous pensez que la cuisine est un art totalement subjectif au même titre que la peinture, la littérature ou la musique? Vous faites partie de ceux qui associent cuisine et émotions? L'émission de François Simon devrait vous plaire. Ou vous interpeller.

Critique gastronomique, écrivain, chroniqueur, François Simon agace ou séduit selon les moments. Jamais il ne laisse indifférent. Expert reconnu et respecté, c'est un personnage discret dont on connait peu le visage.

Les dessous de tables , c'est comme un magazine qu'on feuillète en prenant son temps. Des rubriques courtes et variées qui s'enchainent et présentent livres, plats, lieux... Une mise en page très particulière avec des images filmées en caméra cachée (ou très discrète) une voix off presque sans intonation, quelques notes musicales répétitives qui accompagnent les images et ne les lâchent plus. Les commentaires sont énoncés par François Simon à la manière d'un chirurgien expliquant une opération.

Au début, on est dérouté, ne sachant que penser de cette émission. Puis peu à peu, on se laisse séduire et on embarque avec délectation dans le voyage culinaire que nous concocte chaque semaine François Simon.

La cuisine selon François Simon ou les émotions d'un rêveur gourmand

Associer des paysages, l'odeur des rues d'une ville, l'architecture d'un immeuble ou la couleur de l'océan à de la cuisine, il fallait oser le faire. Et pourtant, la magie fonctionne. On se surprend à attendre avec plaisir la prochaine révélation de notre critique. Le dernier restaurant à la mode de la capitale ou le petit bistrot découvert sur une route de campagne, tout intéresse notre flâneur gourmand.

Débordant d'émotion devant un plat moyennement réussi, qui selon lui va mettre en valeur le reste du repas à la manière d'une touche trop colorée dans un tableau, se mettant aux fourneaux lui-même pour rater ses préparations d'une manière quasi systématique et reconnaître ainsi avec humilité le talent des vrais cuisiniers, François Simon ne recule devant rien pour nous faire partager son amour de la cuisine avec élégance.

Une émission à découvrir pour oublier, enfin, la cuisine spectacle.

Le blog de francoissimon.typepad.fr/

A lire sur le même thème: restaurants.suite101.fr/article.cfm/el-bulli-temple-de-la-cuisine-moleculaire

et www.suite101.fr/content/masterchef-100-000--pour-changer-de-vie-a16835

Sur le même sujet