Santé des yeux et cataracte : quel impact de l'alimentation?

L'allongement de l'espérance de vie en fait une pathologie en augmentation constante. Voici quelques conseils pour prévenir l'apparition de la cataracte.
27

La cataracte est une opacité permanente du cristallin qui se développe petit à petit au cours du temps, réduisant progressivement l’acuité visuelle et la perception des couleurs. Le cristallin devient jaunâtre ou blanc laiteux. La personne atteinte de cataracte souffre d’une plus grande sensibilité à la lumière et peut avoir la sensation de voir double. Non traitée, la cataracte conduit à la cécité. Outre les troubles de la vision et l’apparition d’un voile blanchâtre dans la pupille, la cataracte produit chez le patient une diminution de la vision nocturne et dans certains cas, des douleurs dans l’œil.

Longévité et cataracte

La cataracte est un problème quasi inévitable lié au vieillissement, qui touche pratiquement toutes les personnes de plus de soixante-quinze ans. Avec le prolongement de la durée de vie, le nombre d’interventions chirurgicales est en progression constante (entre 150 000 et 200 000 chaque année en France). L’opération classique est simple et tout à fait au point techniquement ; elle consiste à remplacer le cristallin avec un implant intra-oculaire . Mais pour les personnes qui y sont confrontées, âgées pour la plupart, elle peut être traumatisante. Mieux vaut donc retarder autant que possible l’apparition de la cataracte en prenant soin de ses yeux, en particulier grâce à une alimentation appropriée.

Les bienfaits de la vitamine A

C’est la championne des vitamines pour la vue. Par son effet antioxydant, elle protège les yeux contre les effets des radicaux libres qui peuvent provoquer la cataracte, la cécité nocturne ou la dégénérescence maculaire . Il n’y a pas que les produits laitiers et les viandes qui fournissent de la vitamine A ; les caroténoïdes (bêta-carotène, lutéine et zéaxanthine) sont transformés par notre organisme en vitamine A. Les fruits et les légumes rouges et jaunes sont une bonne source de bêta-carotène (abricots, carottes…) et les légumes verts à feuilles, de lutéine et de zéaxanthine (épinards, chou vert…)

Céréales et champignons

Des études ont démontré que des carences en vitamines du groupe B pouvaient être associées à une plus grande prédisposition à la cataracte. Les bonnes sources de ces vitamines sont les céréales (riz, blé, avoine, orge, quinoa ) et le pain complet, les champignons et les pommes de terre, entre autres.

Fruits et légumes frais

Un autre antioxydant puissant, la vitamine C , joue également un rôle protecteur. Agrumes, cassis, goyaves, fraises, brocolis, poivrons rouges, persil et choux de Bruxelles en fournissent en abondance. A noter qu’une exposition prolongée à l’air, à la chaleur et à l’eau peut détruire la vitamine C. Il est donc conseillé de consommer des fruits et légumes frais (plutôt que des conserves), d’en limiter la cuisson et d’en boire le jus juste après son extraction (fruits pressés et smoothies).

Végétariens, veillez aux protéines!

Une carence en protéines peut accroître les risques de cataracte, et les personnes qui ne consomment ni viande ni poisson doivent être particulièrement attentives à leur alimentation. Les bonnes sources de protéines pour les végétariens comprennent, outre les œufs et les produits laitiers, les fruits oléagineux (noix, amandes…), les graines (sésame, tournesol…), les légumineuses (pois chiches, lentilles…), les produits dérivés du soja (tofu, lait de soja…) et les céréales. En associant les protéines végétales telles que celles des céréales et celles des légumineuses, on obtient des protéines de haute qualité qui remplacent très bien les protéines animales: haricots rouges et riz, ou beurre de cacahuètes et pain complet, par exemple.

Attention aux excès de sel

Des études récentes ont démontré que la surconsommation de sel doit être évitée absolument. Utilisez plutôt des herbes aromatiques, des épices, de l’ail et de l’oignon pour donner de la saveur à vos préparations culinaires. Le curcuma, épice indienne aux vertus antioxydantes, est utilisée en médecine traditionnelle notamment pour prévenir la cataracte. Par ailleurs, il faut éviter les plats préparés (repas surgelés ou en boîte), les snacks (chips et autres zakouskis) et les fast-food (hamburgers, frites…) car ils sont généralement beaucoup trop riches en sodium.

Malbouffe, tabac et alcool

La santé des yeux dépend de notre alimentation qui doit être variée et riche en fibres, en huiles saines (olive, colza, poissons gras), en enzymes (fruits et légumes crus en suffisance) et en pro-biotiques (yaourt et autres produits fermentés). Il est également conseillé de limiter sa consommation de viandes rouges et de graisses saturées (beurre, fromages gras). La cigarette et la surconsommation d’alcool sont particulièrement nocives pour la vue.

Dangers de la photosensibilisation

Divers médicaments peuvent augmenter la sensibilité à la lumière du soleil, avec pour conséquence un risque accru de développer une cataracte. C’est le cas des antihistaminiques , des antibiotiques et de certains anti-inflammatoires. En outre, le millepertuis , plante médicinale aux effets antidépresseurs, accroîtrait aussi la photosensibilité, et donc le risque de cataracte. Notez enfin qu’il est toujours important de se protéger les yeux des rayons nocifs du soleil (lunettes, chapeau) et d’une exposition trop longue aux écrans de télévision et d’ordinateur.

Autres causes de la cataracte

Les personnes atteintes de dermite atopique ou de diabète souffrent davantage de cataractes, de même que celles qui ont des antécédents familiaux. Le choc de l’œil provoqué par un objet pointu ou coupant, l’électrocution et l’exposition aux radiations seraient aussi des facteurs de risque majeurs.

Sources :

The Folk Remedy Encyclopedia , Frank W. Cawood (2001)

Association des médecins ophtalmologistes du Québec

Université de Rouen – La Cataracte

Sur le même sujet