">
user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Publié dans : Les articles Loisirs & Sorties de Colette Weinstein

Regards sur l'art contemporain israélien : "PLURIEL"

La Villa Emerige, située à Paris (16e), présente du 26 octobre au 22 novembre 2012 une exposition destinée à faire connaître une scène émergente.

Israël, de par son histoire spécifique et sa fondation récente (1948), est un pays du monde à la croisée de l’Orient et de l’Occident. Remarquable par son dynamisme, l’art contemporain qui s’y crée bénéficie d’écoles d’art d’excellent niveau, de musées de grande qualité et d’un réseau de galeries en plein essor.

Partout l’art israélien, concernant la peinture, la sculpture, le dessin, la photographie ou la vidéo, tant à l’intérieur du pays qu’en dehors de ses frontières, est exposée, collectionnée et célébrée.

L’exposition "Pluriel" met en évidence la pluralité de l’art en Israël

Pluralité des origines des artistes (ashkénaze, séfarade, arabe, etc.) ; des supports utilisés ; des thèmes abordés... mais aussi multiplicité des œuvres elles-mêmes qui, pour la plupart, déplacent les lignes habituelles de démarcation où se nouent les crispations identitaires.

Polysémie, polyphonie, articulation de l’intime et du politique, du transgressif et du religieux, de la mémoire et de l’actualité, du nationalisme et de l’universel donnant à voir la réalité d’une scène talentueuse à la fois spécifique et ouverte.

Artistes dont les œuvres sont exposées

  • Raida Adon, née en 1972 à Acre (Israël) vit et travaille en Israël.
Actrice de théâtre, de cinéma et de télévision, également artiste plasticienne, l’artiste crée des liens entre sa propre biographie - mère musulmane et père juif -, et le caractère kaléidoscopique des populations et des cultures en Israël. En 2002, elle est diplômée du département des arts de d’Académie des beaux-arts et de design de Bezalel à Jérusalem.

  • Nelly Agassi, née en 1973 en Israël, vit et travaille à Tel Aviv.
La plupart des œuvres de Nelly Agassi, que ce soit de la vidéo, ou des installations, sont la résultante d’actions mettant en jeu son propre corps. Elle trouve son inspiration dans une introspection autobiographique, dont la donnée principale est le simple fait d’être une femme, et qui s’active dans le motif de la robe répété dans ses travaux.

  • Ilit Azoulay, née en 1972 àTel Aviv, vit et travaille dans sa ville natale.
Son travail est essentiellement photographique. Elle collecte des objets sans liens apparents, qu’elle assemble sous la forme de miniature par la mise à plat pour faire surgir des photographies au format panoramique. Elle est diplômée de l'Académie Bezalel et a reçu de nombreux prix.

  • Yael Bartana, née en 1970 en Israël, elle vit et travaille à Amsterdam.
Plasticienne, vidéaste, photographe, Yael Bartana observe les discours et les propagandes nationalistes au Moyen-Orient. Elle étudie son pays natal d’un point de vue critique et illustre dans ses œuvres les attaches qui l’unissent à cette terre.

  • Avner Ben-Gal, né en 1966 à Ashkelon (Israël), il vit et travaille entre Tel Aviv et New York.
Peintre de renommée internationale, le travail de l’artiste tente de revitaliser l’histoire avec la politique pour toile de fond. Le travail de l’artiste fait bien sûr référence au contexte du Moyen-Orient, et sa peinture à tendance monochromatique oscille entre des formes très définies et une abstraction gestuelle.

  • Neta Harari, née en 1970 à Yegud (Israël), vit et travaille à Tel Aviv
Elle développe dans sa peinture un travail fort et violent, dont émane un trouble, et où se heurtent le réel et la fiction, les images fabriquées et le document. Neta Harari y cherche à capter le moment du contact physique, de la confrontation et du mouvement. Des thèmes paroxystiques, à l’instar de la violence, le sexe et la mort, traversent son œuvre.

  • Sigalit Landau, née en 1969 à Jérusalem, vit et travaille à Tel Aviv.
Artiste majeure de la scène contemporaine israélienne, Sigalit Landau a représenté Israël à la Biennale de Venise 2011. La vidéo, la performance, la photographie et la sculpture sont combinées dans une démarche toujours poétique visant à cristalliser en une image des enjeux collectifs dont ses réalisations deviennent des symboles.

  • Gil Marco Shani, Né en 1968 à Tel Aviv, il y vit et y travaille.
Son travail paraît simple et presque caricatural, mais ceci est trompeur, son œuvre est en réalité plutôt complexe et traite de la vulnérabilité humaine et de l’absence de défense. La violence, le sang, le sexe et la mort sont souvent présents et ses peintures oscillent entre menace et confiance, peur et défense.

  • Adi Nes, né en 1966 à Kiryat Gat (Israël), il vit et travaille à Tel Aviv.
Photographe de renommée internationale : une de ses œuvres la plus connue est sa réappropriation de la Cène de Leonard de Vinci où les apôtres sont remplacés par des soldats. Dans une volonté évidente de théâtralisation, l’homosexualité, l’identité masculine et l’héroïsme sont mis en scène.

  • Moshe Ninio, né en 1953 à Tel Aviv, il vit et travaille entre Tel Aviv et Paris.
Considéré comme un artiste majeur de la scène israélienne, le travail de l’artiste est abstrait, minimal, presque fantomatique, et comme détaché de tout contexte social et historique. Ce qui intéresse l’artiste ce n’est pas ce que l’image peut montrer, mais c’est sa nature, et sa relation avec le regardeur.

  • Khader Oshah, né en 1966 à Gaza, vit et travaille à Rahat (Israël).
Son travail pictural se décline principalement en portraits. Ceux-ci sont réalisés soit directement à partir de son entourage, soit sur la base de photographies. Lui-même musulman, il a travaillé en 2010 avec l’artiste de confession juive Haim Maor sur le projet The family : a project of reconciliation, qui vise à créer des liens entre les différentes communautés.

  • Assaf Shoshan, né en 1973 à Jérusalem, vit et travaille entre Tel Aviv et Paris.
Photographe et vidéaste, Assaf Shoshan réalise des portraits et des paysages. Ses images révèlent une atmosphère nimbée de mystère et d’irréel. Réfugiés du Soudan installés dans des camps, village bédouin dans le Negev ou ghettos d’immigrés éthiopiens, tous luttent pour trouver une place dans la société israélienne.

  • Gal Weinstein, né en 1970 à Ramat Gan (Israël), vit et travaille à Tel Aviv.
Artiste plasticien, il développe un travail caractérisé par une sensibilité au matériau et à l’espace. Gal Weinstein couvre les sols et les murs de matériaux pauvres et synthétiques ; il transplante dans l’espace du musée des paysages ruraux emblèmes du miracle de la culture d’une terre stérile, symbole du travail agricole juif et de la réalisation du rêve sioniste.

  • Pavel Wolberg, né en 1966 (Saint Pétersbourg), vit et travaille à Tel Aviv.
Photographe, Pavel Wolberg travaille à la fois comme reporter d’images et comme artiste. La situation politique conflictuelle en Israël et dans les territoires palestiniens, la guerre, la réalité et la vie quotidienne dans le pays, en particulier celles des communautés laïques et religieuses, sont au centre de ses préoccupations.

  • Maya Zack, née en 1976, vit et travaille à Tel Aviv.
Très fortement attachée au thème de la mémoire, Maya Zack réalise vidéos, photographies et installations. Son processus de création plonge dans les racines de la culture juive européenne, à travers ses éléments matériels, pour en exprimer à la fois la richesse et la dimension traumatique.

Renseignements pratiques

À propos de l'auteur

user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Rédactrice de plus de 750 articles parus sur le site "Suite101.fr", dont
  • 843

    Articles
  • 24

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!