Exposition au musée du Moyen Âge, à Paris : L'épée

Le musée de Cluny propose de découvrir "L'épée. Usages, mythes et symboles" et le musée de la Renaissance en évoque le devenir

"L’épée : usages, mythes et symboles" est la première manifestation consacrée à ce thème, proposée du 28 avril au 26 septembre 2011, par le musée de Cluny, musée national du Moyen Âge, coproduite par la Réunion des musées nationaux. Elle réunit un ensemble d'épées couvrant toute la période du Ve au XVe siècle, dont certaines mythiques comme celle de Jeanne d'Arc.

En articulation avec cette exposition, le musée national de la Renaissance situé à Ecouen, évoque le devenir de cette arme au cours du XVIe siècle, grâce à un nouvel accrochage : L'épée à la Renaissance. En effet, l'épée subit, dans le courant de cette période, une véritable mutation technique et technologique qui révolutionne à la fois son usage, sa fonction et sa symbolique, annonçant en cela la société du XVIIe siècle.

En lien avec l'exposition "L’épée", le musée de Cluny organise des démonstrations d'escrime médiévale dans sa cour d’honneur le samedi et le dimanche après-midi. Elles sont ouvertes à tous gratuitement.

L'épée : objet "technique"

Quelle que soit sa forme, une épée est immédiatement reconnaissable à ses quatre parties : la lame, la garde, la fusée, le pommeau. Au-delà de ces éléments invariables, il existe une extraordinaire variété de types (dague, fauchon, Messer) et de décors.

L'épée est présente dans toutes les civilisations pratiquant la métallurgie, de l'âge du cuivre jusqu'à l'époque contemporaine. À travers des objets archéologiques, la première section de l'exposition présente les aspects relatifs à sa fabrication.

L’épée : usages réels

L'épée est d'abord une arme utilisée pour vaincre l'ennemi et donner la mort. L'apprentissage de son maniement est essentiel dans l'éducation des chevaliers et des princes. Un Traité de combat de tradition germanique, manuscrit de la fin du XVe siècle, dévoile l'enseignement de grands maîtres d'armes.

L'épée est également un instrument de loisir, pour l'escrime ou encore pour la chasse. Deux des très rares épées de chasse conservées dans le monde sont ainsi exposées : celle de Philippe le Beau, roi de Castille et père de Charles Quint, de la fin du XVe siècle, et l'extraordinaire estoc de chasse de René d'Anjou.

L’épée : usages symboliques

Autour de ces usages directs gravitent de nombreuses significations symboliques. L'épée illustre la prérogative royale en matière de droit et sert à rendre la justice, elle est utilisée lors de rituels fondamentaux comme l'adoubement et le sacre. Image d'une fonction, elle peut aussi être celle d'une nation.

On peut citer ainsi l'épée la célèbre épée de Charlemagne, dite Joyeuse. L'histoire de cet objet, dont la légende est contée notamment dans la Chanson de Roland, résume à elle seule les dimensions multiples de l'épée. Des objets et armes liés à de hautes fonctions sont rapprochés de cet ensemble.

Le mythe

L'épée possède comme nul autre objet une part de personnification et d'enchantement, et certaines sont devenues mythiques, notamment dans la sphère littéraire et artistique. Elles portent un nom, à l'image des célèbres Durandal (épée de Roland) ou Excalibur (épée du roi Arthur dans les textes légendaires).

Elles sont dotées de qualités extraordinaires : voler, briser un roc, rendre invincible son propriétaire. Ainsi figurent parmi elles des épées de saints (épée de saint Georges). Sa présence, dans le réel comme dans l’imaginaire, se prolonge bien au-delà du Moyen Âge, depuis les épées touaregs du XIXe siècle jusqu'à l'épée moderne de l'académicien Jean-Pierre Mahé.

Informations pratiques

  • Musée de Cluny - Musée national du Moyen Âge
  • 6 place Paul Painlevé - 75005 Paris
  • Renseignements au 01 53 73 78 00 (standard et serveur vocal) et au 01 53 73 78 16 (accueil)
  • http://www.musee-moyenage.fr/
  • Musée national de la Renaissance - Château d'Ecouen
  • 95440 Ecouen
  • Tél. 01.34.38.38.50
  • http://www.musee-renaissance.fr/homes/home_id20463_u1l2.htm

Sur le même sujet