les inconvénients à définir les risques psychosociaux par le stress

Confondre risques psychosociaux et stress simplifie la réalité complexe du travail
83

Dans un souci "pragmatique" les risques psychosociaux ont été un peu rapidement assimilés au stress au travail, en particulier par le rapport Légeron Nasse sur la détermination et le suivi des risques psychosociaux au travail . Ce rapport réalisé par Pascal Légeron, médecin psychiatre et Philippe Nasse, magistrat honoraire, a été remis à Xavier Bertrand, Ministre du travail, des relations sociales et de la solidarité, le 8 mars 2008.

Une notion simplifiée pour obtenir des concepts opératoires ?

Dans la conclusion du rapport, les auteurs rappellent leurs objectifs :

"Durant cette mission, nous avons, prioritairement, tenté d’atteindre les deux premiers objectifs ... : clarifier la notion de risque psychosocial et recenser ou définir les indicateurs qui en existent ou devraient en exister. Pour avancer dans cette voie, nous avons cherché à définir quels concepts paraissaient les plus opératoires et quelles informations nous manquaient pour faciliter la formation d’un consensus propre à soutenir la mise en oeuvre d’actions." En simplifiant la notion de stress, le rapport s'est surtout concentré sur la possibilité de réagir au détriment de la clarification et l'analyse des risques et des situations de travail qui les génère avant de penser une action préventive et adaptée.

Un concept usé pour résoudre un nouveau problème

En privilégiant la réaction au détriment de la compréhension du phénomène et de sa spécificité, le rapport a simplifié et occulté la spécificité des risques psychosociaux, pour les ramener à un phénomène connu par les auteurs du rapport : le stress. Le rapport assimile les risques psychosociaux au stress. Il a négligé le fait qu'en tant que nouveau concept, les risques psychosociaux demandent des méthodes, des solutions différentes mais aussi peut-être, des professionnels différents. Il semble que les auteurs ont réduit le problème à ce qu'ils connaissaient. Pascal Légeron est l'auteur d'un ouvrage, " le stress au travail ' paru en 2003, qui synthétise les différentes connaissances sur le stress au travail.

Le phénomène spécifique des risques psychosociaux au travail

La prévention des risques psychosociaux au travail est un concept nouveau, même s'il n'est pas nécessairement un phénomène nouveau. Utiliser des professionnels non spécialisés et non formés à la spécificité du travail et des phénomènes psychosociaux participent à l'aggravation et aux déclenchements des troubles. Par exemple, les solutions préconisées par le rapport sont le recueil statistique et des indicateurs de stress. Le recueil statistique est posé comme une action positive de lutte contre le stress, or comme tout recueil statistique, c'est l'analyse qui aidera à comprendre les résultats observés.

Ne pas chercher à comprendre le phénomène et à l'aborder comme un problème spécifique avec des professionnels formés aux dynamiques psychosociales et à la spécificité du travail, laisse penser que le phénomène n'est pas perçu comme grave et particulier. Pour certains, c'est simplement  un phénomène de mode. Malheureusement, les suicides et les immolations sur le lieu du travail, dévoilent ce que les accidents de travail, l'absentéisme, les violences sur le lieu de travail masquaient auparavant : l'emploi est parfois un lieu de de détresse et d'isolement qui ne peut décemment pas être assimilé au simple stress au travail.

Sur le même sujet