Les problèmes dermatologiques du rat

Les rongeurs sont souvent porteurs de parasites qui se développent de façon prolifique et provoquent des problèmes de peau conséquents chez le rat.
284

Lorsqu'un rongeur est stressé, affaibli ou a de mauvaises conditions de vie, il peut développer toutes sortes de maladies de la peau comme par exemple l'eczéma, la teigne, la gale ou la podermatite. La plupart de ces maladies se manifeste par des parasites dont certains sont naturellement présents dans l'organisme des rongeurs, mais ces derniers peuvent aussi les attraper par contamination. Chez le rat, ces problèmes dermatologiques peuvent apparaître sous forme de champignons, d'acariens ou encore d'insectes.

L'eczéma chez le rat

Cette maladie se manifeste par la présence d'acariens qui entraîne des démangeaisons intempestives chez notre rongeur. On la remarque par l'apparition de lésions rouges que l'on trouve au niveau du cou, des épaules, de l'abdomen et du dos du rat. Très souvent, les acariens restent inaperçus tant que des symptômes ne sont pas mis en évidence. Ils se développent en cas de stress important ou d'affaiblissement de l'organisme, mais aussi lors d'une surpopulation au sein du groupe. Pour être certain de la maladie, les vétérinaires font un raclage cutané afin de connaître les origines de la maladie et pouvoir la traiter. Les eczémas étant très contagieux, il faut traiter tous les animaux pour éviter toute propagation.

La gale des oreilles

Elle est le résultat d'un acarien provocant des lésions au niveau des pavillons de l'oreille et du nez qui apparaissent sous forme de petites croûtes. Lorsqu'elle se développe, elle peut atteindre tout le corps et elle est très contagieuse. Les éleveurs de rats soulignent même qu'une femelle gestante ou en lactation peut transmettre la maladie à ses petits. Pour diagnostiquer la maladie, il faut aussi faire un raclage afin de confirmer le parasite de la gale des oreilles.

La teigne du rat

La teigne du rat est moins fréquente que la gale des oreilles ou autres types d’eczéma. Elle est facile à diagnostiquer quand elle vient d'apparaître, car les premiers symptômes se manifestent par des lésions en forme de pièce de monnaie sans poils. Puis elle évolue en plaques rougeâtres, forme des croûtes que l'on voit surtout au niveau de l'arrière-train près de la queue. Il s'agit d'un champignon qui se développe lentement et met beaucoup de temps à disparaître. Même si la maladie n'est pas dangereuse, la contagion est grande puisqu'elle peut se transmettre à l'homme. Les spécialistes recommandent de tout désinfecter, accessoires et environnement avec un produit antifongique et de traiter les animaux sur une période de quatre à six semaines.

Les puces et les poux chez le rat

Un rat en mauvaise santé, jeune ou vieux a plus de chances d'être infesté de poux que l'on retrouve avant tout au niveau, du cou, de la tête et du tronc. Les poux du rat se reconnaissent à cette impression de poil sale, avec des petites traces noires sur les poils. Ils ne sont pas transmissibles à l'homme à l'exception de certaines catégories de poux rares, le polyplax spinulosa et le polyplax serrata , qui eux, peuvent être des vecteurs de maladies transmissibles aux hommes.

Quant aux puces, les rats peuvent être contaminés par la présence de chats et de chiens qui en sont porteurs. La puce peut rapidement affaiblir le rongeur lorsque celui-ci est déjà en mauvaise santé et peut être dans certains cas mortelle. Pour se débarrasser des puces, il est important de désinfecter et de traiter l'ensemble de la maison, sans oublier les recoins où les puces aiment se loger, et de ne pas se contenter de nettoyer la cage de son rat.

La podermatite du rat

Il s'agit d'une maladie des pattes qui se manifeste sous la forme d'ulcères sous les pieds et de croûtes et de gonflements des pieds importants. La première cause récriminée est l'hygiène de vie du rongeur, mais certains vétérinaires soulignent que cette maladie peut être d'origine génétique et que certains individus sont par conséquent plus disposés que d'autres à la développer.

Si le rat n'est pas soigné, la maladie lui sera fatale car l'infection peut toucher les os, d'où la nécessité d'un antibiotique et d'une pommade pour adoucir la peau et éviter les ulcères saignants. La podermatite se manifeste par une inflammation des tissus cutanés qui entraîne des ulcères difficiles à soigner et des lésions de plus en plus importantes. L'animal souffre, a des difficultés à se déplacer et un anti-inflammatoire lui devient nécessaire pour tolérer la douleur.

La plupart de ces maladies dermatologiques sont contagieuses. Il est vital de traiter les problèmes de peau dès l'apparition des premiers symptômes pour éviter toute propagation et affaiblissement de l'animal.

Source : http://rongeurs.net/index1.php

Sur le même sujet