L'existence des mondes parallèles

L'existence de mondes parallèles n'est pas exclue par les physiciens théoriciens qui croient aux univers parallèles grâce à la physique quantique.
25

La physique quantique est une notion souvent mal comprise dans notre société. Elle fait référence à l'infiniement petit, c'est-à-dire au monde des atomes et des particules élémentaires tels que les protons, les neutrons et les électrons. A cette échelle, les objets sont si petits qu'on ne peut pas les décrire tels qu'ils sont et encore moins situer leur position. Les objets se retrouvent alors dans une superposition d'états différents et, par conséquent, ils ont chacun des probabilités d'existence différente.

Qu'est-ce que l'état de superposition dans le monde quantique?

Dans le monde quantique, une particule peut être dans deux états différents. Si l'on prend un exemple concret, il suffit d'imaginer que l'on place dans une boîte quatre boules rouges et quatre boules vertes. Lorsque l'on ouvre la boîte, on retrouve bien les quatre boules de couleur bleue et quatre autres de couleur verte. En revanche, dans le monde quantique, les boules possèdent simultanément la couleur rouge et la couleur verte. C'est ainsi que lorsque l'on en sort une de la boîte, on va soit découvrir une boule bleue soit une boule rouge dont la couleur va se «fixer». Mais si l'on refait l'expérience avec les boules que l'on aura sorti la première fois et qu'on les place dans une autre boîte, on va avoir certaines boules qui auront changé de couleur. Les boules possédant les deux teintes, elles peuvent aussi bien avoir la couleur bleue que la couleur verte. Des expériences faites par des physiciens ont montré que des électrons donnaient de façon imagée le même résultat que l'expérience des boules.

Comment ce résultat est-il possible? En réalité, lorsque l'on retire les boules de la boîte et qu'on les regarde, l'univers se scinde en deux. Dans l'un, on a la boule bleue et dans l'autre, la boule verte. Si l'on applique ce phénomène à la vie de tous les jours, on constate alors qu'il existe une multitude d' univers parallèles qui se décuplent sans cesse pour donner des probabilités très différentes.

Comment comprendre l'existence de mondes parallèles?

Le physicien américain Michio Kaku a comparé la superposition de mondes parallèles avec celles des ondes radio qui envahissent régulièrement nos maisons. Même si plusieurs ondes radio telles que celles de France Inter, Europe 1 ou bien d'autres encore sont en permanence dans notre maison, nous n'en entendons qu'une lorsque nous écoutons la radio, celle que nous avons choisie. Si l'on change de fréquence radio, nous basculons dans une autre radio «parallèle». Michio Kaku souligne que nous vivons dans un univers qui est «paralysé» sur une même fréquence et qu'il faudrait trouver le bouton de fréquence pour changer d'univers. Mais le problème réside dans l'infiniement petit que la physique quantique régit, et qui ne gouverne pas notre monde. Les physiciens travaillent par conséquent à mettre en place une théorie quantique qui pourrait analyser ce qui se passe à notre échelle et aussi au niveau des différentes galaxies.

Où naissent les univers parallèles?

Ces univers parallèles qui nous entourent naissent des trous noirs dans lesquels l'espace et le temps y sont déformés à un point tel que les physiciens ne peuvent imaginer les lois de la physique dans ces conditions. On suppose que les trous noirs déboucheraient sur d'autres univers qui eux-mêmes se reproduiraient. Mais pour qu'un trou noir se forme, il faut qu'il y ait présence d'étoiles. Si un univers naît sans étoiles, il est alors incapable de se reproduire.

Sur le même sujet