Rétrospective 1960… que s'est-il passé cette année-là ?

Quels sont les évènements véritablement marquants (médias, musique, cinéma) de ces douze mois ?
12

A la télé, en1960, on n'a pas l'embarras du choix. Première, deuxième, troisième chaîne sont des mots qu'on n'emploiera pas avant des années. A la maison, on a ou on n'a pas la télé. Point final. Heureusement il reste la radio et les salles de cinéma

Médias

A 18 heures, sur Europe n°1, on écoute Signé Furax , que l'on peut lire en bande dessinée dans France Soir. Du même Francis Blanche, on aura plaisir à déguster le dimanche, toujours sur Europe n°1, l'émission Bonjour chez vous , ultérieurement rebaptisée Les Kangourous n'ont pas d'arête . On n'est pas près d'oublier les inénarrables canulars téléphoniques de monsieur Macheprot.

Le dimanche, à 12h40, c'est La Séquence du spectateur (vingt minutes d'extraits de films plébiscités par le courrier), ce programme est bientôt complété par La Séquence du jeune spectateur . L'après-midi, l'incontournable Télé-Dimanche , présenté par Raymond Marcillac (les sports) et Guy Lux (les variétés). Le soir, Raymond Marcillac revient pour Sports Dimanche , puis à 20h50, c'est le grand film. Les programmes se terminent vers 23h, après le Journal télévisé . En semaine, quelques rendez-vous sont inévitables: Mon amie Flicka (et oui, en 1960, on est déjà envahi par les feuilletons américains), Le Magazine du temps passé et Paris-Club présenté par Roger Féral, Jacques Chabannes et Jacques Angelvin, star du petit écran qui finira en prison , le lundi soir, Aimée Mortimer présente A l'Ecole des vedettes (le 4 janvier, Jacques Brel , qui est désormais une vedette confirmée, y présente un débutant nommé Jean Ferrat ). Le mercredi soir c'est La Piste aux étoiles , programme de cirque proposé par Gilles Margaritis. Le jeudi, jour des enfants, voit défiler l'austère Télévision scolaire , heureusement suivie à 17h30 par L'Antenne est à nous . Claude Santelli propose Livre, mon ami , et Maïté Célérier de Sanois Le Magazine féminin . Sans oublier Discorama présenté par Denise Glaser. Pas de quoi remplir un magazine, d'autant que, l'année suivante, la seule émission nouvelle sera… Télé-Philatélie ! C'est pourquoi Radio Télévision Cinéma ( l'ancêtre de Télérama ) ne consacre que 10 pages aux programmes télé, contre 34 aux programmes radio. Télé 7 jours , quant à lui, est lancé le 26 mars.

En avril, la télévision accueille une nouvelle speakerine: Anne-Marie Peysson.

Cinéma

Le 10 mars, Plein Soleil tiré d'un roman de Patricia Highsmith, sort sur les écrans. Romy Schneider, qui n'a pu se résoudre à l'absence de son roi de cœur Alain Delon, y fait une apparition de quelques secondes. Hitchcock peut aller se rhabiller, René Clément a réalisé un pur chef-d'œuvre autour des personnalités de Delon, Maurice Ronet et Marie Laforêt.

Star n°1 du cinéma américain, Marilyn Monroe pousse la chansonnette dans Certains l'aiment chaud . "La-la-la, mine de rien, la voilà qui revient, la chansonnette "… La Chansonnette est justement le titre d'un succès d’Yves Montand, actuellement à Hollywood pour le tournage du film Le Milliardaire , en compagnie de Marilyn. Et il arriva ce qu'il devait arriver : une véritable histoire d'amour (de courte durée, cependant: Simone Signoret veillait au grain). En attendant, les jolis seins de Marilyn ont de sérieux rivaux.

Avec de tels poumons, en effet, Jayne Mansfield ne pouvait que chanter. C'est chose faite dans son nouveau film, Too Hot to Handle (littéralement, Trop chaud pour y mettre la main , mais les distributeurs francophones ont préféré traduire par N'y touchez pas, ça brûle ).

Cinéma… et chanson

Si Lino Ventura et Maurice Biraud en gardent un bon souvenir, Charles Aznavour se souviendra longtemps du T axi pour Tobrouk , film réalisé dans le sud du Maroc et dont le tournage s'avéra difficile. Hardy Kruger et Aznavour ne sont pas près d'oublier leur accident durant une scène d'action. Il est nettement moins dangereux d'écrire des chansons.

Surnommé en Belgique le "chanteur à la voix de 4 h du matin",Charles Aznavour signe l'un de ses plus gros succès, Tu t'laisses aller . Alors, cinéma ou chanson? Entre les deux son cœur balance. Ménageant la chèvre et le chou, pour les besoins du film Tirez sur le pianiste de François Truffaut, Charles accompagne au piano un certain Boby Lapointe.

Au cinéma, Fellini crée l'événement avec La Dolce Vita . On y découvre la belle Nico , mannequin allemand qui a séduit Alain Delon et sera dans cinq ans la chanteuse du groupe new-yorkais Velvet Underground. Autre révélation du film: le rocker italien Adriano Celentano qui interprète Tutti Frutti , classique du rock'n'roll dû à la fougue de Little Richard.

La France découvre la Grèce grâce au film de Jules Dassin Jamais le dimanche . La chanson qui en est extraite, Les Enfants du Pirée , est un énorme succès pour l'actrice Melina Mercouri, pour Dalida , et dans une moindre mesure pour Dario Moreno, Patrice et Mario, Maria Candido, Maya Casabianca, Gloria Lasso, Nana Mouskouri et Georges Moustaki (qui l'a publié sous le pseudonyme de Eddie Salem). Curieusement, cette mélodie que tout le monde semble avoir enregistrée, n'a pas particulièrement bien marché dans les pays anglo-saxons. En Angleterre, la version de Lyn Cornell n'a obtenu qu'un modeste succès: 18e au hit-parade. La version anglaise, Never on Sunday , par Melina Mercouri, n'est quant à elle jamais apparue dans les classements aux Etats-Unis.

Sur le même sujet