La dépendance affective, un poison pour les relations

Les gens en prise avec la dépendance affective sont comme prisonnier d'un étau qui se resserre sur eux. Comprendre ses symptômes peut aider à s'en sortir.
88

Dans la panoplie des troubles de la personnalité, la dépendance affective est sans aucun doute l’un des plus difficile à vivre parce qu’elle affecte non seulement la personne qui en souffre, mais aussi les personnes de son entourage. De plus, c'est une affection de l'âme qui est assez confuse et ardue à expliquer parce qu'elle touche une part de l'humain -les sentiments_ qui normalement devrait être sous son contrôle. La personne qui en souffre ne sait comment faire comprendre à son entourage qu'elle est malade.

Sa définition

Trouver une définition de la dépendance affective est une tâche assez laborieuse car soit elle est définie dans des termes réservés aux initiés de la psychologie, soit elle est définie par ses manifestations, ce qui donne lieu à plusieurs interprétations. Par exemple, le psychologue Gilbert Richer, auteur d'un livre traitant de la dépendance affective intitulé Agir ou subir, la peur d'être soi , la définit comme une perturbation, parfois pathologique, de la relation avec soi, découlant du maintien à l’âge adulte de comportements de survie développés dans l’enfance sous l’action des peurs acquises et nourrissant un processus décisionnel axé sur les réactions affectives observées, anticipées ou projetées chez d’autrui par crainte d’une relation avec sa propre affectivité. Cette définition très complète n'est pas facile à comprendre pour le profane qui n'est pas habitué aux termes techniques. Alors pour donner une compréhension simple de ce mal, il faut séparer les deux termes, dépendance et affectif.

Selon la Classification internationale des maladies (CIM) publiée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la dépendance est une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible, en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour s'y soustraire. Le dictionnaire Larousse définit le terme affectif comme un adjectif qualificatif rattaché à tout ce qui est lié aux sentiments et aux émotions.

Dans ce cas la dépendance affective serait quand cette envie répétée et irrépressible s’exerce au niveau des sentiments. Cela veut dire concrètement que la personne qui est dépendante affective ne peut contrôler son envie d’être aimée et son envie d’avoir besoin que cet amour lui soit constamment prouvé.

Comment elle se manifeste

La dépendance affective est un processus qui s'installe graduellement. Selon Gilbert Richer, psychologue clinicien, il existe six caractéristiques:

  • Processus décisionnel soutenu par la peur de ressentir

  • Gestion infantile des affects et de l’expression émotive

  • Relations parentales avec autrui

  • Mode d’attribution du pouvoir sur soi à autrui

  • Conduite orientée autour de deux axes

  • Préparation du scénario dépressif

La dépendance affective est une affection bien réelle et comme toute dépendance, la guérison commence quand on réalise qu'on en souffre. C'est pourquoi il est important de bien comprendre ce trouble et quels en sont les symptômes.

Sources:

Gilbert Richer, psychologue clinicien;

Dictionnaire Larousse;

Classification internationale des maladies (CIM) 2010

Sur le même sujet