Laketrip : un "water trip" autour du monde

Depuis le 12 octobre, l'association Laketrip mène un tour du monde de l'eau pour mettre en avant la problématique de cette ressource indispensable.
7

Après l'Egypte, direction l'Afrique du Sud ; avant de rallier l'Inde, puis l'Océanie et l'Amérique du Sud.Parti le 12 octobre, Bastien Cauderlier et Laurent Melchior sont actuellement en balade autour du monde pour leur projet Laketrip. L'idée : mettre en avant les problématiques de l'eau dans les différents pays traversés avec trois sujets qui leur tiennent particulièrement à coeur : "En Egypte, le lac est lié à la géopolitique puisque c’est seul réservoir d’eau d’Egypte. Au Cambodge, Tonlé Sap est le plus grand lac d’eau douce de l’Asie du Sud-Est et un foyer de population avec des villages flottants. Enfin, le lac Titicaca est le berceau de la civilisation Inca", détaillent-ils.

Bastien et Laurent réaliseront donc des reportages dans ces lieux. Mais plus généralement, toutes les étapes feront l'objet de rencontres avec des professionnels de l'eau, avec les populations locales et avec des associations de la protection de la ressource aquatique. Et un suivi en direct est d'ores et déjà proposé sur le site de Laketrip à travers des newsletters, des vidéos ou des photos. A l'heure où l'on apprend que la population mondiale vient de franchir le cap de 7 milliards de personnes, la question des ressources notamment celles en eau se pose toujours encore plus crument.

Du désert au bord du Nil

"Lorsque l'on a eu l'envie de faire un tour du monde, on a cherché une vraie raison de partir et un thème que l'on pourrait développer au cours du voyage. L'eau s'est imposée puisqu'elle concerne tous les pays et que l'on a travaillé tous les deux sur cette question au cours de nos études", confirme Bastien Cauderlier. Et pour que l'aventure porte aussi ses fruits auprès de ceux qui sont restés en France, un partenariat a été mis en place avec une école d'Anglet, d'où sont originaires les deux aventuriers, pour que les écoliers publient une véritable "gazette de l'eau". De quoi plonger au coeur de l'univers aquatique.

Mais en attendant le retour des deux jeunes gens pour faire le bilan de leur tour du monde, Bastien et Laurent viennent de quitter l'Egypte après avoir traversé le pays du Nord au Sud, du Caire à Assouan, soit 982 kilomètres en train. Pendant 13 heures, les aventuriers d'Anglet côtoient donc les berges du fleuve mythique égyptien, le Nil, dont les crues alimentaient la terre dans l'Antiquité ; avant de passer dans le désert avec ses dunes et ses palmiers. Un coup de chaud avant de se replonger dans le reste du programme Laketrip.

Sur le même sujet