Le cari, une épice pour soulager les troubles digestifs

Le cari est une plante qui rentre dans la composition du fameux curry. Elle est réputée comme fortifiant gastrique et tonifiant du métabolisme.
72

Le cari (Kari) est issu d'un petit arbuste très décoratif nommé Murraya koenigii. O n le trouve également sous le nom de feuille de curry ou caloupilé.

Le cari est originaire de l'Inde et du Sri Lanka. Il pousse dans les zones tropicales aux sols riches.

Les feuilles de cari rentrent dans la composition du curry à qui elle donne son goût unique. Les feuilles sont huilées, grillées et réduites en poudre. Le curry est une épice très populaire dans la cuisine indienne et chinoise, il s'agit d'un mélange de nombreuses épices comme le curcuma (qui donne sa couleur jaune au curry), la coriandre, le carvi, le poivre, l'anis...

Seul, le cari a un goût doux, mais légèrement amer.

Les propriétés médicinales du cari

Dans le cari, presque tout est utilisable en phytothérapie, la poudre issu des feuilles (curry), l'écorce, les feuilles fraîches et les racines.

La feuille contient des protéines, des matières grasses, des glucides, des fibres, des oligoéléments et sels minéraux, des vitamines, du calcium, du phosphore, du fer et de l'acide nicotinique.

Le cari stimule le fonctionnement digestif et est considéré comme un fortifiant gastrique. Il a un effet laxatif doux, antiflatulent, antivomitif et prévient les nausées liées à l'indigestion. Les feuilles sont préconisées dans les cas de diarrhée et de dysenterie. L'écorce de l'arbre, quant à elle, est à prendre en cas de vomissement bilieux.

Le cari est depuis toujours réputé pour son action tonifiante sur l'organisme.

À la Réunion, les tisanes de cari sont prescrites pour soulager l'hypertension artérielle et réduire le cholestérol.

L'écorce et les feuilles de cari nourrissent les racines des cheveux en profondeur. Cette épice est conseillée dans les cas de cheveux très abîmés, ayant tendance à tomber ou souffrant de vieillissement prématuré. Ils repoussent avec des racines en pleine forme.

Les feuilles de cari peuvent traiter les brûlures, les contusions et les éruptions cutanées. Elles doivent être appliquées en cataplasme sur les zones touchées. Elles sont aussi antibactériennes et antifongiques, broyées, elles peuvent désinfecter de petites plaies.

La poudre d'écorce, en application externe, permet également de repousser les insectes, dont les moustiques, évitant ainsi le paludisme dans les pays chauds.

Mise en garde

Il n'y a aucun effet secondaire à consommer du cari. Les graines sont toxiques et ne doivent pas être consommées.

Pour en savoir plus :

http://reunion.interactive.voila.net/plante/063.htm

Les plantes qui guérissent de M. Castleman

Sur le même sujet