Il n'est jamais trop tard pour apprendre

L'apprentissage de langue étrangère attire les jeunes comme les seniors. De la méthode classique à internet. Le tout est de persévérer.

Contrairement à une idée largement répandue, il n’y a pas d’âge pour apprendre une langue étrangère. En général, plus jeune est l’apprenant, plus efficace est l’apprentissage. Cependant c’est un processus continu qui se fait tout au long de la vie. Et avec le développement des nouvelles technologies et internet, les offres se sont multipliées. Ce qui est loin de faciliter la tâche de l’apprenant.

De la méthode classique du cours du soir, au logiciel, à internet, de nombreuses méthodes promettent monts et merveilles. Maîtrisez une langue étrangère en trois semaines ou trois mois. Une offre alléchante dans un monde de plus en plus pressé. Les formations en langue étrangère sont devenues de réel produit. Mais l’efficacité n’est pas garantie. Et un bon nombre de personnes s’en lassent assez rapidement.

L’apprentissage linguistique entre nécessité et passe-temps

Le marché de l’emploi n'est pas étranger à cet engouement pour les langues étrangères, et de nombreux salariés, qui ont fini leurs études depuis bien longtemps, débutent l’apprentissage d’une deuxième langue. En effet, les entreprises recherchent de plus en plus des profils avec une expérience internationale, qui maîtrisent une ou deux langues étrangères. Et face à un marché du travail de plus en plus compétitif, la connaissance d’une deuxième langue devient un impératif. La meilleure méthode d'apprentissage, saluée par tous ceux qui l'ont testé, est de participer à un séjour linguistique où de s’expatrier. Cependant bien qu’efficace, celle-ci n'est pas à la portée de tout le monde, pour diverses raisons, notamment personnelles et financières. Les séjours ont en général une clientèle jeune, encore dans le cursus scolaire, sans attaches, ou à peine diplômée. Cependant, on note depuis un certain temps un nombre recrudescent de retraité qui se lancent dans l’aventure.

Différentes méthodes pour différents profils

Certains retournent sur les bancs d’école, la méthode classique d’apprentissage avec les cours du soir. Pour ceux qui n’ont pas d’horaires flexibles, des écoles proposent un apprentissage en ligne, avec un tuteur personnel. Bien évidemment cette méthode a un coût assez conséquent et cible plutôt une clientèle occupant une profession de cadre.

Pour les réfractaires à l'apprentissage dit classique, les nouvelles technologies peuvent être considérées comme une alternative. Des formules innovantes existent avec des supports audio, comme la méthode Assimil, facilement transportable via téléphone ou MP3. Une manière efficace d’occuper son temps surtout durant les trajets pour se rendre au travail.

De nombreux spécialistes s’accordent même à dire que plus on a un contact sonore avec une langue étrangère, plus facile sera l’apprentissage. Les sons qui en premier lieu sont incompréhensibles, deviennent à force familiers. Cela demande cependant, une exposition permanente et quotidienne, les effets ne se faisant ressentir que plus tard. Devenir bilingue, tout comme maîtriser convenablement une langue étrangère n'est donc pas un processus figé mais continu. En d'autres termes, une pratique régulière de la langue, qui ne peut s'acquérir qu'avec le temps. Les solutions miracles n'existent que sur le papier.

Internet regorge de ressource s

Les méthodes sur le net ne manquent pas comme les promesses d'être bilingue en un temps record. Entre efficacité et arnaque, il est bien difficile d'y voir clair. Afin d'éviter de perdre son temps, il est conseillé de prendre en considération certains points. Lors d’un apprentissage linguistique, la première étape consiste à découvrir la langue, se familiariser avec celle-ci, son vocabulaire, sa grammaire, la culture et le tout progressivement. Pour cela des sites spécialisés tel que Busuu et Livemocha sont réputés donner une bonne introduction et immersion de la langue, chacun y va à son rythme.

Ces sites proposent des cours suivant le niveau, du parfait débutant à l’avancé, avec un programme qui se base sur des leçons progressives du vocabulaire à la prononciation. Ces derniers sont gratuits sous certaines conditions et ont divers options payantes. Ils disposent également d’une communauté d’apprenants qui interagissent pour corriger des exercices et conseiller.

Une fois, ces notions élémentaires maîtrisées, on passe à la pratique de la langue où l’apprenant peut discuter avec des personnes natives. Ce qui est un plus pour voir les erreurs récurrentes, on apprend en lisant les réponses des intervenants et en suivant leur conseil. L’apprenant se doit d’en faire de même pour les autres participants et les aider dans l’apprentissage de sa langue maternelle.

Dans un format différent, mais tout aussi interactif, BBC dédie un site complet et bien fourni à l’apprentissage de langues. On peut dire qu’on a l’embarras du choix. C’est un peu du donnant–donnant, et cela vaut le détour. Le tout est de se fixer un objectif et de s’y tenir, la persévérance est la clé de la réussite.

Sources :

http://crl.univ-lille3.fr/apprendre/motivation.html

http://www.blog-sejour-linguistique.fr/sejours-linguistiques/2009/03/28/optez-pour-la-senior-attitude

http://www.expatriation.com/apprendre-la-langue-pour-trouver-un-travail.html

http://www.thelinguist.com/fr/en/my-method/

Sur le même sujet