En Haute-Savoie, quatre personnes tuées par balles dans 1 voiture

Quatre personnes, tuées par balles, ont été découvertes ce 5 septembre 2012 à Chevaline, petite commune qui surplombe le lac d'Annecy en Haute-Savoie

Dramatique découverte à Chevaline, en Haute-Savoie, où quatre personnes, tuées par balles, ont été retrouvées ce mercredi 5 septembre 2012 à Chevaline, petite commune qui surplombe le lac d'Annecy. La gendarmerie de Haute-Savoie, jointe par téléphone, a confirmé l'information donnée par RTL en précisant "qu'une cinquième personne, une fillette, était grièvement blessée".

Cinq personnes victimes de tirs par balles selon les gendarmes

Selon des enquêteurs de la gendarmerie, joints par téléphone ce 5 septembre 2012, "trois des cadavres se trouvaient dans une voiture stationnée sur un parking forestier, tandis qu'un quatrième corps, celui d'un cycliste, gisait à proximité du véhicule immatriculé en Angleterre. La petite fille a également été retrouvée près de la voiture.

"Ces cinq personnes auraient été été victimes de tirs par balles selon les premières constations faites par les pompiers, qui sont arrivés les premiers sur les lieux du drame. Aucune arme n'a toutefois été découverte dans le véhicule....".

Des ossements humains avaient été retrouvés à Chevaline en juin 2012

Il y a trois mois, la commune de Chevaline avait déjà été le théâtre d'une sordide découverte comme l'avaient révélé plusieurs journaux français. Des ossements humains avaient été retrouvés à la lisière d’un bois , à proximité d'une tente.

Un regain de violence dans certaines régions de France

Cette affaire de meurtre n'a, sans doute, rien à voir, avec les deux tueurs qui avaient abattu Maurice Costa dans une boucherie en Corse, Mais, elle illustre un regain de violences, dans certaines régions de France, dont la Corse et Marseille n'ont pas le monopole.

Car le grand public se pose une question : "Que se passe-t-il en Corse et à Marseille ?" L'île connait un regain de tension, et, depuis plusieurs mois, les parains tombent comme des mouches. Même les figures historiques de la Brise de mer, équipe légendaire et redoutée du banditisme insulaire, tombent les unes après les autres. Des règlements de comptes internes ? Cela ressemble en tout cas à la fin d'une époque et rappelle les réglements de compte à Marseille à la fin des années 1970, lorsque Jacky Imbert fut le seul survivant, sur les braises de l'empire Guérini.

La même question se pose désormais en Haute-Savoie, après la découverte des quatre cadavres, qui seraient anglais, et de la fillette grièvement blessée !

Sur le même sujet