Le secret maçonnique

On parle beaucoup de secret en matière de franc-maçonnerie. Est ce du secret ou de la discrétion?
9

En matière de presse, tout ce qui touche de près ou de loin à la franc-maçonnerie est un sujet vendeur. On pourrait dire que le secret maçonnique constitue même un marronnier, puisqu'en termes journalistiques sont nommés ainsi les sujets récurrents; certains magazines n’hésitent pas à priori pour gonfler leur tirage à titrer sur le présumé secret maçonnique et ses dérives hypothétiques.

Trop souvent discrétion est confondue avec secret

On peut l’affirmer: il n'existe aucun secret en franc-maçonnerie. En effet, il suffit de flâner dans les rayons thématiques de spiritualité ou d’ésotérisme des grandes librairies pour y trouver une multitude d’ouvrages consacrés à la franc-maçonnerie, à ses rites et rituels.

Si la franc-maçonnerie est discrète, l’explication trouve sa source dans des raisons historiques: organisation progressiste et adogmatique , la franc-maçonnerie a fait souvent l'objet de tracasseries de la part de diverses institutions notamment religieuses.

La franc-maçonnerie s'inscrit dans le cadre des institutions républicaines et d’ailleurs les représentants des grandes obédiences maçonniques sont régulièrement reçus par les responsables politiques voire par le président de la République en personne pour les consulter sur des grands sujets de société ou de réflexion comme les problèmes éthiques.

Le poids de l’histoire et des persécutions

L’antimaçonnisme est à son apogée en France avec le régime de Vichy qui dissout les sociétés secrètes (et ainsi la franc-maçonnerie) par une loi d’août 1940. Ses biens et ses locaux furent saisis et occupés. En 1941, une deuxième loi encore plus radicale fut publiée. Elle édictait la publication au Journal Officiel des noms des francs-maçons identifiés par les Services de l’Etat .

Un service des sociétés secrètes basé rue Cadet à Paris fut chargé de classer les archives saisies dans les loges, d'orchestrer la propagande anti-maçonnique et surtout de dresser des fiches afin de répertorier tous les anciens francs-maçons, de les mettre sous étroite surveillance et finalement de leur interdire d’exercer une activité économique.

Plus récemment, en mars 2004, en Turquie à Istanbul, a eu lieu un attentat-suicide contre une loge maçonnique qui a fait deux morts.

Ces faits historiques, à eux seuls, peuvent justifier une certaine discrétion que la société médiatique actuelle a bien du mal à intégrer.

Chaque nouvel initié promet donc de ne pas révéler l'appartenance à la franc-maçonnerie d'autres membres, chacun demeurant libre de révéler ou non son appartenance.

Mais rien bien sûr ne peut remplacer l’initiation. Chaque initié va d’ailleurs la vivre différemment et aucun ouvrage, récit, film ne peut retracer une quête initiatique personnelle.

Sur le même sujet