Allemagne : clichés et idées reçues

L'Allemagne et les Allemands pâtissent de nombreux clichés qui peuvent nuire à leur image. Souvent à cause de la langue et de l'Histoire. Réhabilitation.
92

« Der Schein trügt », diraient les Allemands. « L’habit ne fait pas le moine », diraient les Français. Pourtant, on n’hésite pas, de ce côté-ci du Rhin, à colporter bon nombre d’idées fausses sur notre grand voisin. Retour sur ces lieux communs et leurs origines.

La langue

Parmi les discours maintes fois entendus sur l’Allemagne, il faut citer en premier lieu ceux concernant la langue allemande. Celle-ci, il faut bien le dire, souffre d’une image quelque peu ternie. Ainsi, on entend souvent dire que l’allemand « n’est pas une belle langue » ou qu’elle est « une langue difficile à apprendre ».

L’allemand n’a certes pas les mêmes origines que la langue française, espagnole ou italienne. Ces dernières sont des langues romanes, alors que l’allemand appartient à la famille des langues germaniques (comme le sont l’anglais, le néerlandais ou le danois par exemple). Cette différence majeure fait que la comparaison est difficile. A elle seule cependant, elle ne peut pas tenir lieu de jugement de valeur.

L’allemand souffre surtout de ses références. Il est principalement entendu dans des films historiques ou des documentaires, relatant le plus souvent les deux Guerres mondiales. Ainsi, petit à petit, il a parfois pu être assimilé à la langue de la terreur et des discours guerriers. Evidemment, il est loin de se résumer à cet aspect. Des écrivains de langue allemande comme Goethe ou Rainer Maria Rilke l’ont au contraire porté dans des directions totalement opposées. Et beaucoup plus poétiques.

Pour toutes ces raisons, l’apprentissage de l’allemand progresse lentement en France. En effet, les clichés ont la vie dure, comme le montre cet article de Marie-Estelle Pech (Figaro.fr). On pense que l’allemand est difficile à apprendre. Alors qu’il serait plus juste de dire que sa structure est assez différente de la nôtre, pour les raisons décrites plus haut. Les étudiants français qui approfondissent l’étude de l’allemand peuvent y trouver, au contraire, beaucoup de plaisir et de passion. Et n’oublions pas que l’Allemagne est un partenaire économique incontournable de la France. En connaître la langue constitue donc un atout non négligeable lorsque l’on recherche un emploi.

L’Allemagne et les Allemands

A part la langue, on peut citer beaucoup d’autres a priori sur les Allemands et leur pays. Ils sont d'ailleurs largement décrits dans l’ouvrage de Béatrice Angrand et Aurélie Marx : L’Allemagne ( Ed. le Cavalier bleu, coll. Idées reçues).

  • Les Allemands sont rigides et aiment l’ordre

De plus, peut-on qualifier de « rigidité » le fait d’avoir des idées très marquées en matière de protection de l’environnement? Les Allemands ont compris depuis très longtemps la nécessité de trier leurs déchets. Ils sont très en avance sur nous dans ce domaine, car ils le pratiquent depuis des lustres. On peut ajouter que les Allemands sont très en pointe en matière d’énergie solaire. A noter également que le courant « bio » est très développé outre-Rhin.

  • L’Allemagne est un « vieux pays » et n’est pas une destination touristique
trésors touristiques

Que l’on aime les châteaux, l’architecture à colombage, les fêtes conviviales, la gastronomie (qui est loin de se limiter à la bière et aux saucisses) ou les grandes métropoles, on trouvera toujours une destination à son « goût ». De la région de la Ruhr à la Bavière, ou dans les grandes métropoles, en passant par la Saxe, les possibilités sont multiples et très diversifiées. Aussi bien en hiver qu'en été.

  • La culture allemande est peu connue

De manière plus contemporaine, l’Allemagne a produit beaucoup d’artistes musicaux de références. Mais on ignore parfois qu’ils sont de cette nationalité. Ainsi, tout le monde ne sait pas que des groupes tels que « Scorpions » ou « Modern Talking » viennent de ce pays. Et dans les années 80, qui n’a pas dansé au moins une fois sur Nena ( 99 luftballons )? Récemment, c'est le groupe de pop rock Tokio Hotel qui a connu un succès mondial. Et en matière de cinéma, on peut citer, entre autres, le succès récent de La vie des autres (2006).

Finalement, chacun se fera son idée. Peut-être en voyageant, pour se rendre compte par soi–même. Et ramener ses propres impressions. Un des moyens d’être fidèle à ces mots magnifiques de Rilke : « Nous sommes les abeilles de l’Univers. Nous butinons éperdument le miel du visible, pour l’accumuler dans la grande ruche d’or de l’invisible ».

CONT12

A lire, du même auteur : Oktoberfest : la fête de la bière à Munich, en Allemagne ,

Heildeberg : une ville allemande à découvrir , Le marzipan : une spécialité de Lübeck, en Allemagne .

Sur le même sujet