Top 5 des fans les plus patients de la LNH

Trente équipes, une seule championne. Il est de plus en plus difficile de gagner la Coupe Stanley. Les fans, de nos jours, doivent être très, très patients.

Dans l'histoire de la LNH, plusieurs équipes se sont imposées. Le Canadien de Montréal mène le bal, avec 24 championnats. Durant les vingt dernières années, les Detroit Red Wings se sont imposés à quatre reprises. Malheureusement, les fans n'ont pas tous la chance de voir leurs préférés soulever la Coupe Stanley. Voici cinq équipes qui mettent à l'épreuve la patience de leurs fans!

Cinquième position : les Sabres de Buffalo, aucune coupe en 41 ans d’histoire.

Faisant son apparition en LNH pour la saison 1970-71, l’équipe de l’état de New York connaît des succès respectables durant sa première décennie, étant finaliste lors de la saison 1974-75, qui se termine par une défaite contre les Philadelphia Flyers. Pouvant compter sur un trio de vedettes québécoises, La "French Connection", les Sabres offrent un style de jeu excitant à leur fans et terminent souvent en tête de peloton.

Malheureusement, les choses se gâteront lors des années ’80. Les présences en séries demeurent fréquentes, mais les supporteurs de Buffalo auront quand même peu de raisons de se réjouir, les Sabres ne gagneront qu’une seule série entre les saisons 1981-82 et 1991-92. Ils ont atteint la finale en 1999, et deux autres fois la demie-finale par la suite, sans jamais pouvoir revendiquer le titre de champions de la NHL.

Quatrième position : les Vancouver Canucks, aucune coupe en 41 ans d’histoire.

L’équipe de l’ouest canadien a commencé en même temps que les Buffalo Sabres, pour la saison 1970-71. Peu talentueux, les Canucks ne se qualifient pas pour les séries lors de six de leur onze premières saisons. Et quand ils y accèdent, le résultat n’est guère plus concluant, les fans vancouverois voyant leurs préférés baisser pavillon dès la première série à chaque occasion.

Ils auront bien quelques moments de gloire, leur équipe atteignant la finale de la Coupe Stanley en 1982 et 1994, s’inclinant les deux fois contre des clubs de New York, les Islanders puis les Rangers. Les ‘Nucks forment une meilleure équipe depuis une quinzaine d’année, mais ils connaissent des succès très mitigés en séries éliminatoires depuis leur dernière présence en série de championnat…

Troisième position : les Saint-Louis Blues, aucune coupe en 44 ans d’histoire.

L’équipe du Missouri a commencé a donner ses premiers coups de patin pour la saison 1967-68, alors que le nombre d’équipes en LNH passait de six à douze. Menée par un entraîneur chevronné, le légendaire Scotty Bowman, l’équipe qui porte le bleu et jaune depuis ses débuts a atteint la finale de la Coupe Stanley à ses trois premières saisons.

Malheureusement pour eux, ils n’ont gagné aucun match lors de ces trois finales. Ils ont raté les séries plusieurs fois dans les années ’70, avant d’en faire partie 35 saisons d’affilée, de 1980 à 2004. Malgré des participations répétées aux éliminatoires, les Blues n’ont jamais fait cadeau d’un championnat à leurs supporteurs.

Deuxième position : les Los Angeles Kings, aucune coupe en 44 ans d’histoire.

À Los Angeles, il y a l’avant-Gretzky, et l’après-Gretzky. Simple, non? Arrivés en même temps que les Blues en LNH, les Kings ne remportent que quatre de leur 19 premières séries, entre 1967 et 1988. Puis arrive Gretzky en provenance d’Edmonton, après un échange qui fera parler encore longtemps, spécialement en ce qui concerne les supporteurs des Oilers et ceux de l'équipe californienne.

Dès l’arrivée du numéro 99, l’équipe en noir et blanc gagne six séries en cinq ans. En 1993, les Kings atteignent la finale pour la première et seule fois de leur histoire, c’est l’euphorie à Los Angeles. Malheureusement pour eux, les Canadiens de Montréal gagnent la Coupe Stanley en cinq matchs. Depuis, les Kings n’ont gagné qu’une seule série, les ratant à onze reprises, dont six consécutives au milieu de la dernière décennie…

Première position : les Toronto Maple Leafs, aucune finale depuis 44 ans!

Riche en histoire, le club torontois revendique treize championnats de la LNH. Cependant, le sacre de 1967, treizième dans l’histoire du club, est leur dernier à ce jour. Depuis que la LNH est passé de six à douze équipes, les Maple Leafs n’ont jamais gagné la Coupe Stanley. Pire encore, ils n’ont même pas atteint la finale une fois! Sous une mauvaise direction, les décennies ’70 et ’80 ont été très oubliables dans l’histoire du club.

Durant les années ’90, l’équipe en bleu et blanc reprend du poil de la bête avec un alignement comprenant les Wendel Clark, Félix Potvin, Doug Gilmour et Glenn Anderson. L’équipe atteint la demie-finale en 1993 et 1994, avant de retomber dans une série d’insuccès. Menés par le Suédois Mats Sundin, les Leafs seront très compétitifs au début des années 2000. Cependant, les dernières années sont plus difficiles, les Leafs n’ayant pas été des séries depuis 2004…

Classement et mentions honorables

Votre humble serviteur a placé les Sabres en cinquième place car ces derniers ont connu plus de succès que les Canucks en saison régulière dans leur histoire. Pour ce qui est des Blues, des Kings et des Maple Leafs, ce sont le nombre de présences en finale qui ont déterminé les rangs. Sans finale, il est clair que ce sont les partisans des Leafs qui ont le plus souffert ces dernières années…

Mention honorable aux Boston Bruins, sans Coupe Stanley depuis 1972. Ils ont bien atteint la finale à quelques reprises, mais jamais ils n’ont pu remettre la main sur le trophée de Lord Stanley. Pourtant les supporteurs du Boston ont vu leur équipe en séries presque toujours… sans jamais pouvoir aller jusqu’au bout. Il y a aussi les Philadelphia Flyers, sans championnat depuis 1975…

Sources : shrpsports.com, hockeydb.com

Sur le même sujet