user_images/207672_fr_photo0009.jpg

GABRIELLE CHAMOULEAU

Publié dans : Les articles Voyages & Découvertes de gabrielle chamouleau

Le métier d'instructeur de plongée, entre mythe et réalité

Portrait de PADI, la plus grande organisation internationale de formation à la plongée sous-marine, qui forme des candidats désireux de changer de vie.

La PADI (Professional Association of Diving Instructors) est une société regroupant des centres de plongées, des écoles, des instructeurs et des moniteurs dans près de 175 pays. En délivrant tous les ans presque 950 000 licences dans 4 300 centres de plongée, cette organisation internationale, dont les bureaux sont établis en Australie, au Canada, en Suisse, au Japon, en Suède, au Royaume-Uni, en Nouvelle-Zélande et aux Etats-Unis, détient actuellement le monopole de l'industrie de la plongée loisir. Elle délivre des certifications professionnelles, du guide de palanquée à l'instructeur de plongée spécialisé, à des candidats qui rêvent de travailler dans les plus beaux spots sous-marins du monde. Mais quelles perspectives professionnelles s'offrent à eux, dans un contexte de crise qui touche l'industrie du tourisme ?

Des formations variées mais coûteuses

L'inconscient collectif voudrait qu'un budget de 2 000 euros suffise à un candidat pour effectuer son Divemaster (en étant logé, nourri et en bénéficiant du matériel pédagogique nécessaire) dans un pays d'Asie du sud-est. Si ce dernier souhaite devenir instructeur, le niveau minimum requis pour espérer travailler pour un centre de plongée en période de haute saison touristique, 2 000 euros lui seront également demandés pour passer son IDC (Instructor Director Course), durant 15 jours. A ce stade, le candidat peut postuler pour travailler dans un club de plongée, ou travailler pour différents centres, en freelance. La durée complète de la formation pour espérer vivre de la plongée dure, en tout et pour tout, trois mois.

De l'école à une carrière précaire

Guy Lidureau, consultant dans l'industrie touristique et de la plongée loisir, est le directeur général de Seafarer Divers, un centre PADI français basé à Phuket, en Thaïlande. Selon lui, la demande de formation pour devenir instructeur de plongée est devenue plus importante que l'offre, en même temps que s'éternise la crise économique en europe : " L'Asie du sud-est est en sursaturation de moniteurs de plongée car beaucoup de jeunes universitaires et de chômeurs quittent l'Europe dans l'espoir de vivre une nouvelle vie. Cela devient malheureusement un rêve utopique de quelques mois à quelques années, et la crise qui frappe l'Europe pour les années à venir va en jeter plus d'un sur cette voie sans issue."

PADI confirme que 70% des moniteurs arrêtent de payer leurs cotisations annuelles à cette organisation au bout de trois ans.

Quelles qualifications pour faire réellement carrière dans la plongée ?

Devenir instructeur (PADI ou SSI, "Scuba Schools Instructor", une nouvelle certification très demandée par les centres de plongée en Egypte, en Thaïlande, aux Philippines et en Indonésie) permet difficilement à un candidat d'espérer autre chose que de travailler bénévolement pour un centre, avant de décrocher un contrat saisonnier si une place se libère, à cause d'une expiration de visa. En revanche, un instructeur préalablement diplômé en économie touristique, en journalisme, en management, en marine marchande, parlant couramment plusieurs langues, sachant faire de la photo et de la vidéo sous-marine, ou étant un scaphandrier deviendra une perle rare pour les services de recrutement des écoles de plongée du monde entier. Mais selon Joshua Rouger, directeur du centre Fare Miti, à Marseille, il s'agit d'une information que les professionnels de la plongée ne sauraient divulguer : "sinon, nous n'aurions plus aucun candidat, et l'industrie de la plongée ne tournerait plus, alors qu'elle est déjà bien touchée par la crise".

www.seafarer-divers.com

www.faremiti.com

www.padi.com

À propos de l'auteur

user_images/207672_fr_photo0009.jpg

GABRIELLE CHAMOULEAU

21 ans, étudie à Paris
  • 12

    Articles
  • 5

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!