user_images/133977_fr_cinma.jpg

GÉRARD VICTOR

Publié dans : Les articles Culture de Gérard Victor

Beauté de la Beauté par Kijû Yoshida

Cet ensemble de 20 courts-métrages nous permet de (re)découvrir les oeuvres de 8 maîtres de la peinture occidentale

Le cinéaste Kijû Yoshida est une des figures incontournables de la Nouvelle vague japonaise des années 60. Son film le plus connu étant, sans doute, Eros + Massacre qu’il réalisa en 1969.

En 1973, il a 40 ans mais il est épuisé et désire prendre du recul par rapport au monde du cinéma. En 13 années, il a tourné pas moins de 16 films, ce qui représente un travail considérable. Il aura alors l’idée de proposer à une chaîne de télévision une série documentaire sur l’Histoire de l’Art. Au total, ce seront 94 épisodes de 24 minutes chacun qui seront diffusés le samedi soir jusqu’en 1977.

A la fois concepteur, documentaliste, metteur en scène, commentateur, Kijû Yoshida travaille dans chaque pays avec une équipe réduite. Cela lui permet une très grande liberté en pénétrant les détails des tableaux qu’il a choisis de nous présenter. Il nous donne aussi des informations sur l’époque, sur l’artiste, au-delà de ses impressions, revisitant les œuvres à sa manière.

« Tout le temps que j’ai consacré à Beauté de la Beauté, j’ai tâché de garder le silence. Devant moi et la caméra, les oeuvres d’art déjà se tenaient là. Aussi n’était-ce pas moi qui les regardait, mais elles qui m’observaient. C’est pourquoi, écartant autant que possible toute information les concernant, je me suis efforcé d’enregistrer ce regard qu’elles tournaient ainsi vers moi. Je me suis également interdit d’utiliser les adjectifs "beau" ou "belle". Car ce qui est "beau" ne l’est que dans la mesure où le spectateur de Beauté de la Beauté le ressent comme tel : seule son imagination pourrait y trouver quelque "beauté" que ce soit. »

Les 8 peintres vus par Kijû Yoshida :

Bosch, le peintre du fantastique (3X24’)

« En s’arrêtant à l’Enfer et en y descendant, Jérôme Bosch a tenté de libérer l’inconscient de l’homme en atteignant une autre Renaissance, hérétique. »

Bruegel : quand le peintre est témoin de la ruine de son pays (2X24’)

« La "perspective de Bruegel" a dépassé la perspective de la Renaissance initiée en Italie où l’homme était montré d’un point de vue d’homme. Elle décrit avec intensité une nouvelle prise de conscience de l’homme en tant que masse. »

Les crimes du peintre Caravage (2X24’)

« Si le Caravage a pu voir cette infinie grandeur que l’homme finit toujours par atteindre, c’est précisément parce que le mal sommeillait depuis toujours dans son coeur. »

Goya, le magicien de l’Espagne (3X24’)

« Goya, en choisissant d’aller plutôt vers le sommeil de la raison, l’irrationnel, tenta de devancer son siècle, et de changer d’époque, pour se retrouver d’un seul coup dans l’époque moderne. »

Delacroix ou le paradoxe du romantisme (2X24’)

« Les oeuvres de Delacroix annonçaient moins l’avènement d’une ère nouvelle qu’elles ne renvoyaient les derniers feux d’une époque parvenue à son couchant. »

Le scandale sacré : le peintre Manet (2X24’)

« Il n'y avait pas meilleur peintre que Manet pour représenter Paris. Pourtant, cela n’empêchait pas qu’il fût le peintre scandaleux qui avait provoqué l’indignation de la bourgeoisie parisienne. »

Cézanne, le regard d’un solitaire (2X24’)

« Cézanne ne cherchait probablement pas à voir, il ne désirait sans doute rien ressentir non plus, contrairement aux peintres impressionnistes. Son regard se trouvait là, tout simplement, tout comme la nature, rien de plus. »

Van Gogh (4X24’)

« Pour Van Gogh, se familiariser avec la nature ne signifiait pas qu’il avait suffisamment observé les choses de la nature. Ses altérations de formes et de couleurs étaient fonction de l’inquiétude qui le maintenait sans cesse au bord de la folie. »

Un ensemble d’une très grande cohérence qui ravira les amateurs de peinture.

Coffret 3 DVD : Du moyen-âge à l’âge baroque, L’Europe romantique, L’impressionnisme et au-delà (20 X 24’) – Bonus : préface de Mathieu Capel- Carlotta

À propos de l'auteur

user_images/133977_fr_cinma.jpg

GÉRARD VICTOR

Je chronique des DVD ou Blu-ray à paraître ou déjà
  • 198

    Articles
  • 1

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!