user_images/133977_fr_cinma.jpg

GÉRARD VICTOR

Publié dans : Les articles Culture de Gérard Victor

GIMME THE LOOT de Adam Leon en DVD

Un petit film indépendant new-yorkais (produit en partie grâce au site Kickstarter, une plateforme de financement participatif) qui ne manque pas de charme

Voici le premier long métrage d’un talentueux jeune cinéaste qui entend ici : « montrer la vérité de ces jeunes qui ont souvent eu une enfance difficile en racontant une histoire qui se passe dans un monde qui parle plus des joies de la jeunesse que de ses dangers... Certes, (les personnages) fricotent avec la délinquance juvénile et n’ont pas la vie facile, mais ils n’en sont pas pour autant mauvais ou malheureux. »

Filmé très souvent à la façon d’un documentaire, manque de moyens oblige, Adam Leon suit Sofia et Malcolm, deux jeunes graffeurs. Ils se sont mis en tête de tagguer la pomme du Shea Stadium. La rivalité est telle entre taggueurs qu’ils se donnent ainsi des défis à réaliser, pour accéder à la gloire de voir leur(s) signature(s) figurée(s) sur les lieux ou les objets les plus improbables.

New York au quotidien

Le Shea Stadium, remplacé aujourd’hui par le Citi Field, se situe à Flushing, dans le Queens. Il est le stade d’une des équipes mythiques de base-ball de New York* : les Mets. Cette pomme qui est également le symbole de la ville ("The Big Apple") est symbolique car elle n’apparaît que quand les Mets réussisse un Home run**. L’objet est donc culte en lui-même et donc digne de leurs tags. Malcolm a une piste pour accéder dans les lieux mais il faut qu’il trouve avec Sofia 500$ pour que le gardien leur facilite l’entrée incognito.

Nous allons donc suivre les pérégrinations de nos deux personnages dans les rues d’un New York rarement montré dans sa réalité brute. Adam Leon dit s’être inspiré de plusieurs films dont Le Petit Fugitif, chroniqué ici. « Même si Gimme the Loot parle d’un monde tout à fait authentique et dur, je voulais que l’esprit de ces vieux films soit présent dans mon film. On avait un concept de départ : partir d’un scénario très détaillé, d’une préparation intensive et minutieuse, des mois de répétitions, pour ensuite pouvoir tourner rapidement, être dans le moment. Ce mélange nous a permis, du moins je l’espère, d’avoir une histoire forte et structurée avec de vrais personnages mais également un sentiment d’imprécision et de fraîcheur » nous dit Adam Leon.

Pour avoir apprécié ce premier film, nous attendons le prochain.

Film (75’) – Bonus : Killer, court-métrage d’Adam Leon (11’) – All City Hour, webshow torné par Adam Leon, Meeko Gattuso et Sam Soghor (14’) –Entretien avec Adam Leon(17’)- Une scène coupée au montage -Diaphana

Film ♥♥♥

Bonus ♥♥1/2

* l’autre équipe de la ville étant celle des Yankees

** Si on en croit Wikipedia et je n’y ai rien compris ( !?...) : «Au baseball, un coup de circuit ou circuit (anglais : home run) est un coup sûr qui permet au frappeur de passer par toutes les bases (ou buts) d'une seule frappe, sans erreur de la défensive adverse. Le batteur et les éventuels coureurs sur les buts au moment de la frappe marquent chacun un point. Si les buts sont remplis, un maximum de quatre points est marqué par l'équipe en offensive, ce qui s'appelle un grand chelem. Un coup de circuit est le plus souvent une balle frappée au-dessus de la clôture du champ extérieur entre les deux poteaux de limite de terrain. Il est possible de réussir un coup de circuit sans que la balle ne quitte le terrain, on parle alors d'un circuit sur frappe intérieure, ou circuit à l'intérieur du terrain. »

À propos de l'auteur

user_images/133977_fr_cinma.jpg

GÉRARD VICTOR

Je chronique des DVD ou Blu-ray à paraître ou déjà
  • 198

    Articles
  • 1

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!