Bad teacher: une comédie trash oui mais est ce suffisant ?

Par essence et par fonction, une comédie est faite pour faire rire. Avec Bad teacher, c'est loupé

Se voulant du genre trash, cette comédie passe à côté de son sujet en étant avant tout d’une grande vulgarité.

Synopsis :

Elizabeth Halsey n’est vraiment pas faite pour enseigner. Elle n’a rien à faire des enfants, elle parle mal, elle boit, fume n’importe quoi et ne pense qu’à une chose : se marier pour quitter son job d’enseignante au collège. Lorsque son fiancé la plaque, elle se met en tête d’épouser un jeune prof remplaçant aussi séduisant que riche… Mais Elizabeth a une rivale, la très volontaire Amy, une excellente enseignante. Le prof de gym qui lui fait des avances super lourdes ne simplifie pas les choses non plus. Les plans tordus d’Elizabeth et leurs délirantes conséquences vont secouer ses élèves et ses confrères, mais c’est surtout elle qui n’en sortira pas indemne.

Le film :

Aïe ! Accumulant les poncifs sur la classe moyenne américaine et par extension sur le monde de l’éducation, ce film n’arrive pas à décoller et est malheureusement prévisible. Dommage, le postulat de départ pouvait laisser espérer beaucoup mieux avec une professeur, en l’occurrence, Cameron Diaz , totalement décalée par rapport au monde professionnel dans lequel elle évolue : elle fume, se drogue, boit, n’aime pas son job, n’aime pas les enfants, leur passe des films (dont et sans doute en clin « Esprits rebelles » avec Michelle Pfeiffer ) pendant les heures de cours et en profite pour dormir, Bref, elle est totalement déphasée et accumule tous les clichés de l’anti « bonne éducation ». Et parce que ce n’est pas suffisant, elle parle crument…

Oui mais voilà, elle parle tellement crûment qu’elle ne parle ainsi dire que de cette façon et fait preuve dès lors d’une vulgarité sans limite. Cameron Diaz sans doute choisie aussi pour son physique (est ce à dire que tous les professeurs sont normalement moches ?) doit donc incarner le décalage avec un monde professoral une nouvelle fois très stéréotypé. Le résultat est pitoyable et Cameron Diaz y perd sa classe. En face d’elle, Justin Timberlake plus fade que jamais, dont le rôle sensé être drôle car sans doute là aussi en décalage avec le « vrai » Justin Timberlake, passe totalement inaperçu. Le film axé sur cette opposition, entre un monde de l’éducation policé et une Cameron Diaz trash, n’est au bout du compte qu’un amas de vulgarité. Et il n’est même pas sûr que les adolescents, cible avouée de ce film, adhèrent vraiment.

La morale, si morale existe, c’est qu’au bout du compte, les gens qui sont pris pour cible dans cette comédie, à savoir les professeurs et la famille moyenne américaine semblent bien plus heureux que cette femme vénale et dépensière mais qui revient à de meilleurs sentiments. Et oui, là, la morale est sauve…

En résumé, cette comédie n’est vraiment pas essentielle pour se forger une culture cinématographique et on lui préfèrera encore un bon vieux  P R O F S ou l’inusable Les Sous doués , qui traitent eux aussi du monde de l’éducation...à leur manière

Date de sortie cinéma : 27 juillet 2011

Film disponible en DVD le : 30 novembre 2011

Film disponible en Blu-ray le : 30 novembre 2011

Réalisé par Jake Kasdan

Avec Cameron Diaz et Justin Timberlake

Long-métrage américain . Genre : Comédie trash vulgaire

Durée : 01h33min Année de production : 2011

Distributeur : Sony Pictures Releasing France

Sur le même sujet