Election présidentielle : vote et démocratie en danger.

Le taux d'abstention risque d'être élevé et révéler un manque de confiance du peuple pour les candidats jugés trop éloignés de ses préoccupations
19

Est ce qu'une élection présidentielle sert encore à quelque chose ? Il est permis d'en douter vu le taux d'abstention prévu pour le premier tour ce 22 avril. Mais qui met la démocratie en danger ? Le peuple qui ne vote plus ou les élites qui ne répondent pas aux problèmes des citoyens ?

Le vote : Nécessité ou mascarade ?

Le vote est-il garant de la liberté d'expression ou ne sert-il qu'à conforter des élites dans leur statut de dirigeants du pays ? Le vote est-il garant de la Démocratie ou ne sert-il qu'à élire des gens qui ne se servent de la population que pour assouvir leur ambition ?

Le principal reproche fait aux dirigeants de ce ce pays (mais on peut imaginer que ce reproche vaut dans d'autres pays), le principal reproche donc fait à ces élites est d'être trop éloignées des problèmes du peuple, de ne pas savoir les résoudre. Ils sont aussi nombreux à penser que les politiques n'ont guère plus de pouvoir face aux forces économiques et leurs dirigeants qui font ce qu'ils veulent. D'où la réaction de nombreux citoyens, de na pas aller voter parce que de toute façon dans leur esprit, ça ne changera rien.

En outre, beaucoup voient en ces dirigeants ni plus ni moins que des bourgeois qui ont juste remplacé les nobles au pouvoir après 1789 . Les cartes n'auraient donc pas été redistribuées malgré une utopique supréssion des privilèges une fameuse nuit 4 août 1789 . Et ces politiques accumulent les promesses lors des campagnes, des promesses qu'ils sont jugés incapables de tenir une fois élus.

Et ces mêmes hommes politiques face à ce risque d'abstention brandissent alors la menace d'une Démocratie en danger si le citoyen ne va pas voter. Or, étymologiquement, démocratie veut dire "volonté du peuple et quand ce peuple ressent que sa volonté n'est pas prise en compte, il se détourne de la vie publique, de la République .

Certes, ne pas aller voter peut effectivement laisser la porte ouverte à des risques de cataclysme comme le 21 Avril 2002 qui a vu Jean -Marie Le Pen au second tour bénéficiant du plus fort taux d'abstention (28,4 %) jamais enregistré au premier tour de l' Élection présidentielle . Et seule une forte réaction citoyenne a repoussé le danger d'un Front national qui mettrait à mal le peu de liberté qui reste au peuple. Or, pour la Présidentielle 2012 , il est prévu un scénario similaire laissant percevoir les pires craintes. Et de beaucoup de dire « cette fois ci, on ne pourra pas dire qu'on n'était pas prévenu »...

Et les élites de pointer du doigt le citoyen qui n'irait pas voter, de l'accuser de mettre la Démocratie sur le grill. Mais qui met réellement la Démocratie en danger ? Le citoyen qui ne va pas voter ou le politique qui paraît juste profiter de cette même Démocratie pour asseoir ses privilèges ?

Qui par aveuglement, ne veut pas reconnaître l'utilité le vote blanc alors que de plus en plus d'électeurs voudraient pouvoir exprimer leur désaveu vis à vis des classes dirigeantes par ce vote. Le vote blanc non reconnu du coup, l'électeur s'abstient et le geste dit démocratique qu'est le vote, totalement déconsidéré. Pourtant, ce vote, dans nos systèmes, reste effectivement la seule barrière face à des forces extrémistes mais il est aussi instrument pour conforter ces élites dans leur position. Ce système semble donc tourner en rond et a pour résultat d'épuiser une Démocratie . Au point que certains ne voient le salut dans la création d'une VIe République pour sauver un système qui paraît fatigué.

Dans un tel système, le vote paraît donc être une nécessité notamment pour faire barrière à des forces obscures mais il peut aussi être vu comme une simple mascarade juste fait pour conforter les élites avides de pouvoir via par exemple le cumul des mandats. Où est la solution ? Peut être nulle part et dès lors se résigner à vivre dans un système qui selon Winston Churchill "la démocratie.est un mauvais système, mais elle est le moins mauvais de tous les systèmes."

Photo : Maquis-art.com

Sur le même sujet