"Meet John Doe" :l'homme de la rue face au cynisme du pouvoir

Avec Meet John Doe, Frank Capra nous offre une oeuvre pleine de bons sentiments mais pas seulement car derrière se cache la noirceur de l'âme humaine.

Si ce film n'est pas forcément le plus connu des films de Frank Capra, il a le mérite de sonder les profondeurs de la bonté de l'être humain mais aussi ses travers. Il scrute les dérives du pouvoir qui n'en a que faire de l'anonyme de la rue.

Synopsis :

Pour retrouver son poste, la journaliste Ann Mitchell invente un personnage nommé John Doe qu'elle fait passer pour réel dans une lettre de suicide dénonçant le malaise social ambiant. Elle engage alors un dénommé John Willoughby pour se faire passer pour ce fameux John Doe. Mais, celui-ci se prend au jeu.

Qui est Monsieur John Doe?

En anglais, John Doe (Jane pour les femmes ) désigne un anonyme, un homme de la rue dont l'équivalent français pourrait être « Monsieur X », « Monsieur Dupont », « Monsieur Durand » ou encore « Monsieur Tout-le-monde ».

Un film pris entre christianisme et communisme

Cette oeuvre de Frank Capra se singularise par les idées déployées tout au long du film.John Doe incarné par Gary Cooper est un simple anonyme, homme de la rue et paumé, de surcroît doublement manipulé et par une journaliste( Barbara Stanwyck ) et par les hommes de pouvoir. Il est sur le point de céder à sa nouvelle popularité. Mais par ce biais, John Doe dévoile surtout la condition d'un peuple laissé pour compte ou ne servant qu'à servir les intérêts de tel ou tel politicien, un homme de la rue loin des intrigues de pouvoirs et du machiavélisme du monde journalistique. C'est donc aussi un film politique qui dénonce les connivences entre la presse et le pouvoir politique, propos qui peut paraître encore bien d'actualité aujourd'hui.

Frank Capra dans ces années 40, à travers la voix de John Doe, raconte son Amérique idéale dépolitisée, au dessus des mécanismes et des manipulations du pouvoir. Cependant, il souligne aussi les dangers qu'elle pourrait courir si certains tenants du pouvoir se laissaient tenter par une forme ou une autre de fascisme (incarné ici par le rôle de D.B Norton).

Si Meet John Doe (l'homme de la rue, titre en français) est un film qui dévoile les craintes du cinéaste quant à l'avenir de son pays prêt à cette époque à s'engager dans le conflit mondial, c'est aussi un film dans lequel Frank Capra fait une nouvelle fois preuve d'un grand humanisme teinté à la fois de communisme et de christianisme (propos qu'on retrouve notamment dans MR Smith au Sénat), où la rédemption a droit de cité, où les beaux sentiments fleurissent et où l'anonyme a toute sa place et... ça fait du bien.

Film déjà disponible en DVD depuis le : 8 juin 2009

Réalisé par Frank Capra

Avec Gary Cooper, Edward Arnold, Barbara Stanwyck,

Titre original : Meet John Doe

Long-métrage américain .

Production Frank Capra Productions

Genre : Comédie dramatique

Oscar du meilleur scénario en 1942

Durée : 02h15min Année de production : 1941

Sur le même sujet