The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres

Un vrai film de genre pour les adolescents

Le twilght nouveau est arrivé et se montre un peu plus convaincant que la saga citée mais tout aussi prévisible.

Synopsis :

New York, de nos jours. Au cours d’une soirée, Clary, 15 ans, est témoin d’un meurtre. Elle est terrifiée lorsque le corps de la victime disparaît mystérieusement devant ses yeux... Elle découvre alors l’existence d’une guerre invisible entre des forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d’Ombres. Le mystérieux Jace est l’un d’entre eux. À ses côtés, Clary va jouer dans cette aventure un rôle qu’elle n’aurait jamais imaginé.


Le film :

A la croisée de Twilight, parfois d'Harry Potter voire Underworld, The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres, ne déshonore pas son genre sans pour autant atteindre des sommets. S'il divertit, il pâtit aussi de véritables lourdeurs à commencer par les dialogues explicatifs et d'une redondance affligeante. Celui qui n'a pas compris que Clary Fray alias Lily Collins avait été l'objet d'un sort protecteur dans son enfance, doit s'être endormi ou avoir oublié sa prothèse auditive car s'il y a bien une chose qui nous est expliqué maintes fois dans ce long-métrage, c'est bien ça. Et ce n'est un exemple des dialogues qui veulent tout expliquer afin que chacun soit sûr d'avoir toutes les cartes en main pour suivre l'histoire, notamment celle du tarot qui renferme la coupe, un des nombreux aspects qui font de ce film un objet puéril. La scène de la romance au milieu de film en atteint le summum, doublé d'une absolue mièvrerie sous fond de musique terriblement guimauve.


Au delà, la réalisation est soignée, les ambiances qui sont non sans évoquer par instant celles d'Underworld, entraînent le spectateur dans des univers et un monde parallèle peuplés de multiples créatures fantastiques avec un conflit vampire-loups garous qui n'est évidemment pas sans rappeler Twilight avec en toile de fond une quasi similarité dans les relations sentimentales à trois, qui toutefois laisse une surprise.


Et le trio d'acteurs qui évolue dans ce triangle amoureux est bien plus convainquant que celui de Twilight qui donnait bien plus l'impression de s'afficher en gravure de mode que de jouer. Et même si Lily Collins est difficilement crédible en ado de 15 ans, elle est bien vivante contrairement à son alter ego Kristen Thomas.


The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres cible donc les adolescents et utilise tous les ingrédients pour les atteindre jusqu'à en faire trop et les prendre quelque peu pour des nigauds mais tant qu'ils y trouvent du plaisir, c'est l'essentiel.


  • Film :The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres (titre original ;The Mortal Instruments: City of Bones )

  • Date de sortie  : 16 octobre 2013

  • Durée : 2h 10min

  • Réalisé par Harald Zwart

  • Acteurs: Lily Collins, Jamie Campbell Bower, Robert Sheehan

  • Genre Fantastique , Action , Aventure

  • Nationalité :Américain , allemand

  • Distribution : UGC Distribution

  • Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs








Sur le même sujet