Vignoble en Saint-Chinian : le domaine Belles Courbes

A dix minutes de Béziers, proche du terroir de Faugères, le domaine Belles Courbes s'étend sur dix hectares de vignes à flanc de colline.
13

Installé au début des années 2000 sur un domaine d’une dizaine d’hectares, Jean-Benoît Pelletier a rapidement su entrer en totale osmose avec la particularité de son vignoble accroché sur des collines de schistes. A 250 mètres d’altitude, les parcelles sont en courbes de niveau dont l’une arrive à faire 360° au sommet. Une véritable circulade tout comme le petit village de Saint Geniès de Fontédit où se situe le domaine. Une topographie qui a donnée également le nom à la propriété. Assurant un moyen de lutte naturel contre l’érosion, cette implantation des terres offrent un ensoleillement maximum et permet d’optimiser la maturité des baies.

Syrah, grenache, cinsault, carignan

Baigné dans le monde l’agriculture dès son jeune age, viticulture à Limoux et céréale dans le Tarn, Jean-Benoît Pelletier s’est lancer à son propre compte en créant son domaine après avoir décroché ses diplômes, spécialisés en agriculture, à Rambouillet et à Carcassonne. Syrah, grenache, cinsault et carignan forment l’encépagement de l’exploitation. « Je travaille mes vignes en lutte raisonnée proche de la biodynamie en recherchant une activité biologique accrue et surtout un équilibre le plus respectueux possible de l’environnement en limitant au maximum les interventions de traitement » explique le vigneron.

Le sol est constitué de schistes et schistes gréseux. Les vignes ont un age moyen de quarante ans. La taille est en cordon bilatéral de Royat. La répartition des grappes sur la souche est par conséquent plus aérée, linéaire et sans entassement. Le viticulteur conserve un enherbement naturel permanent. La configuration du terrain oblige une récolte manuelle avec tri sur pied. Elle est effectuée par la même colle depuis de nombreuses années. Les raisins sont égrappés et foulés. Les cépages sont vinifiés à part avec cuvaison de 25 à 30 jours. Les assemblages se font l’hiver. La production avoisine les 30 000 bouteilles. Le rendement est de 30 hl/ha.

Un rosé élevé en barrique primé par le Guide Hachette

Le saint-geniessois s’affirme autour de six cuvées : deux rosés issus de saignée et quatre rouges. Le premier rosé est estival, tout en fraîcheur, à base de grenache et de cinsault. Le deuxième est destiné à la table ou à un apéritif dînatoire. Composé en plus de carignan, il est élevé quatre mois en barrique. En 2011, le millésime 2009 s’est vu décerner deux étoiles par le Guide Hachette. Une distinction également obtenue deux ans auparavant pour le 2007. Avec une robe d’un rose soutenu, c’est un vin charnu, tout en finesse et souplesse, aux aromes de vanille et de confiture de fruits rouges. Un bon rapport qualité/prix comme pour l‘ensemble des vins du domaine.

Quatre cuvées composent la gamme des rouges : Harmonie, Vieilles Vignes, Symphonia et Totem. Grenache, syrah et carignan entrent dans la composition du premier et du dernier . Le carignan s’ajoute aux deux autres. Grignotage tardif et barbecue seront en adéquation avec Harmonie. Avec les honneurs et un superbe article dans THURIES Gastronomie Magazine (mai 2010), la complexité du second rouge, à la finale réglissée et aux herbes de garrigue, s’appropriera les faveurs d’une cuisine printanière et automnale pour amateur de viande et de gibier. Les caractéristiques de Symphonia, au nom approprié, séduiront les adeptes de menus plus élaborés. Créée en 2008, une étoile au Guide hachette en 2011 dès sa sortie, la cuvée Totem est un bel exemple de la richesse du terroir de Saint-Chinian avec potentiel de garde.

Vignerons et Patrimoine

Des cuvées appréciées par la presse spécialisée tout comme par les dégustateurs des Estivales à Montpellier . Depuis cinq ans, le vigneron participe aux festivités montpelliéraines des allées Charles de Gaulle. « Pour nous, c’est une très belle vitrine. C’est convivial. Cela apporte une bonne image du vin » commente le viticulteur. En 2007, la propriété est devenue membre de l‘association « Vignerons et Patrimoine ». Ce groupement est composé uniquement de vignerons indépendants répartis dans toutes les régions viticoles de France (dix-huit propriétés) . Il apporte aide et logistique au niveau commercial tant dans l’hexagone qu’en dehors des frontières, et ce, sur l’ensemble des continents.

Extrait du tarif au caveau

  • Domaine Belles Courbes AOP Saint Chinian Rosé 2010 : 5,50 €
  • Domaine Belles Courbes AOP Saint Chinian Rosé Fût 2009 : 7,50 €
  • Domaine Belles Courbes AOP Saint Chinian Rouge Harmonie 2006 : 5,10 €
  • Domaine Belles Courbes AOP Saint Chinian Rouge Vieilles Vignes 2009 : 6 €
  • Domaine Belles Courbes AOP Saint Chinian Rouge Fût Symphonia 2007 : 8 €
  • Domaine Belles Courbes AOP Saint Chinian Rouge Totem 2008 : 14 €

Renseignements & informations

Sur le même sujet