user_images/DEF_GUSTAVE_copie.jpg

GUSTAVE AGBANYAN

Publié dans : Les articles Sports de Gustave Agbanyan

Focus sur les huitièmes jeux de la francophonie en Côte d’Ivoire

Retenue pour abriter du 21 au 30 juillet 2017, les 8ièmes jeux de la francophonie, la Côte d’Ivoire s’active pour faire de ce rendez-vous international, un succès.

Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire a été sélectionnée face à son unique challenger N' Djamena, la capitale du Tchad, lors de la 87e session du conseil permanent de la francophonie, le 15 mars 2013 à Paris. La compétition entre les deux capitales s'est déroulée selon les procédures du comité International des jeux de la francophonie (CIJF), à l'issue desquelles la Côte d'Ivoire a obtenu 817,5 points sur 1000 contre 714,7 pour le Tchad, à l'issue des délibérations.

L'engagement des autorités Ivoiriennes

La nation est résolue à mettre tout en oeuvre pour faire de ce rendez-vous international, un moment inoubliable. D'où l'implication des plus hautes personnalités dans l'organisation. "Le Gouvernement veut montrer l'engagement de la Côte d'Ivoire à réussir l'organisation de cette fête mondiale dédiée à la jeunesse de l'espace francophone en mettant à la disposition du comité national, des sites dignes en vue de rendre les jeux agréables", a confié à la presse nationale et internationale, le Premier Ministre Ivoirien, M. Daniel Kablan DUNCAN, président du Comité National des Jeux de la Francophonie (CNJF), le 24 février 2016.

Les travaux dureront 10 mois et devront être livrés avant la fin de l'année 2016 pour permettre au comité d'experts de les homologuer trois mois avant le démarrage de la compétition, conformément aux statuts et règles des jeux de la francophonie.

Par ailleurs, le Gouvernement a autorisé, le 03 juin 2016, la gratuité du visa d'entrée en Côte d'Ivoire pour les délégations officielles ainsi que l'exemption de frais d'inscription et la réduction des frais de participation des délégations d'Haïti et de Vanuatu, en vue de favoriser la participation du plus grand nombre d'Etats et de Gouvernements menbres de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Les préparatifs vont bon train

  •  Des infrastructures

Les travaux portent sur la réhabilitation de 13 infrastructures déjà existantes dont le stade Félix Houphouët Boigny et la construction à Treichville, de deux nouvelles, dont une aire de tennis et un canal à bois.

  • Des missions techniques

Le Directeur du CIJF, M. Mahaman-Lawan SERIBA et plusieurs responsables du comité international visitent la ville hôte dans le cadre de la rencontre de 2017. Les échanges portent entre autres, sur le tournage du spot promotionnel, la communication et production télévisuelle, les Technologies de l'Information et de la Communication, le développement durable, les compétitions sportives, les concours culturels, les infrastructures, le son, la lumière, le protocole, la gestion administrative et financière.

  •  Un siège

En attendant la finalisation des infrastructures sportives et culturelles, le comité national s'est doté d'un siège, sis à Cocody, un quartier classe de la ville d'Abidjan, inauguré le 19 mars 2015.

  • Une mascotte

La mascotte des jeux se dénomme "Fâro", un mot tiré du jargon Ivoirien qui s'appréhende comme une tendance à se rendre beau, mondain, et à être à la mode afin d'attirer sur soi un regard positif, et plus, un compliment. Aux couleurs du drapeau national, orange-blanc- vert, la mascotte est en campagne pour des compétitions saines et festives dans un esprit "fair play", distillant de la gaité et de la joie sur son passage. Le symbole à été présenté le 27 janvier 2016, au cours d'une cérémonie officielle au palais de la culture de Treichville.

  • Une affiche 

Estampillée "8ièmes jeux de la francophonie 21-30 juillet  Côte d'Ivoire solidarité-diversité- excellence", en caractère majuscule, l'affiche officielle est une action communicationnelle et promotionnelle. Gaie et attrayante, elle vise à informer davantage les peuples sur l'évènement mondial.

  •  Une chanson

Akwaba , qui signifie" Bienvenue", tiré du terroir Akan Ivoirien, est le titre de la composition du chanteur Haitien Jean jean Roosevelt pour les huitièmes jeux afin de faire vibrer le monde entier avant, pendant et après le grand rassemblement de 2017.

A propos des jeux 

Les jeux s'articulent autour des sports suivants : Athlétisme, Athlétisme handisport, Basket-ball, Cyclisme, Football, judo, Lutte libre, Lutte sénégalais, Tennis de table.

Outre, les disciplines sportives, il est prévu des concours dans des domaines tels que la littérature, le conte, la chanson, la photographie, les arts plastiques et visuels, les arts de la rue, la danse de création et les arts numériques. Les compétitions se dérouleront dans quatre communes regroupées en trois zones comme suit : zone A, Marcory et Treichville ; zone B, Plateau ; zone C, Cocody.

4000 jeunes sportifs et artistes en provenance de 80 Etats et Gouvernements sont attendus à cette édition placée sous le signe de la Solidarité, de la Diversité et de l'Excellence. Aussi, l'évènement est-il une opportunité pour le pays engagé dans une dynamique de développement. Les huitièmes jeux de la francophonie coûteront 11,4 millions d'euros, soit 7,5 milliards de FCFA.





À propos de l'auteur

user_images/DEF_GUSTAVE_copie.jpg

GUSTAVE AGBANYAN

Titulaire d’un Diplôme d’Études Supérieures en Communication à l’Institut des Sciences et Techniques de la Communication (Presse E.), je suis passionné de grands genres.
  • 31

    Articles
  • 9

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!