Monsters

Au Mexique, un photographe américain escorte une compatriote jusqu'à la frontière américaine. Pour cela, ils traversent une zone infestée d'extraterrestres.
3

Sortie en salles le 1er décembre 2010

Réalisateur : Gareth Edwards

Avec Scoot McNairy, Whitney Able

Une expérience qui tourne mal

Six ans après qu’une sonde de la NASA se soit écrasée, libérant une forme de vie extra-terrestre dans la jungle mexicaine, Andrew Kaulder, photographe en quête de scoop, parcourt le Mexique, dévasté par les affrontements entre l’armée américaine et les créatures. Son but : prendre une photo d’alien vivant.

En attendant, il erre en ville, immortalisant les immeubles en ruines et les restes des extra-terrestres exterminés. C’est là qu’il fait la connaissance de Sam Wynden, jolie blonde américaine qui vient d’échapper à une attaque. Sam n’est autre que la fille du patron de Kaulder qui est aussitôt chargé de ramener la jeune femme saine et sauve aux Etats-Unis.

Un road-movie sur fond apocalyptique

Mais la période de reproduction des extra-terrestres, période particulièrement meurtrière pour la population, est sur le point de commencer. Kaulder et Sam n’ont donc que quelques jours pour quitter le Mexique.

Malheureusement, ils loupent le dernier ferry en partance pour la côte américaine et se voient obligés de gagner la frontière en traversant la zone infectée. Une expérience dangereuse, aux frontières du réel, pour passer du bon côté de la barrière... En principe...

Un budget serré

Qui dit film de science-fiction avec des aliens en guest-stars, dit généralement budget hollywoodien conséquent et acteur ultra bankable. Or Gareth Edwards n’avait ni l’un ni l’autre pour tourner son premier long métrage. Le film repose essentiellement sur un couple d’acteurs complices, un scénario multi-thématique original (science-fiction, road-movie, horreur, comédie romantique) et une musique à la fois douce et inquiétante qui colle harmonieusement au propos. Un pari osé ? Certes, mais un pari qui fonctionne parfaitement.

Sachant qu’une grande partie du tournage se déroulerait en équipe réduite, Edwards a cherché un vrai couple pour éviter les tensions. Un choix intelligent car leur osmose crève l’écran.

De même, les décors presque tous naturels et époustouflants ont été choisis au gré des besoins des différentes scènes. Ainsi, le spectateur peut aisément s’identifier aux héros et croit au réalisme de l’histoire aussi étrange et angoissante soit-elle.

Au centre de tout : les aliens

Restait la question des aliens. Ils sont grands, petits, verts, presque humains, avenants ou carrément belliqueux, bref, l’industrie cinématographique ne manque pas d’imagination en la matière.

Il fallait donc une bonne dose de fantaisie pour créer des extra-terrestres crédibles. Ce n’est pas tant dans la forme que dans le fond que Gareth Edwards crée la surprise. D’immenses calamars géants capables de retourner une voiture avec leurs tentacules n’ont a priori rien d’innovateur. En revanche, leur mode de fonctionnement est nettement plus palpitant.

Les calamars agressifs présentés au début du film sont en fait des êtres pacifiques qui ont besoin d’énergie lumineuse pour communiquer et se reproduire. Ils utilisent les arbres et l’eau pour pondre et se développer... Dès lors, c’est bel et bien l’humain qui apparaît menaçant, en détruisant leur habitat naturel à coup de d’attaques chimiques, provoquant au passage divers dommages collatéraux...

Un message de paix aux accents fortement écologiques plutôt inattendu dans un tel film, auquel on ne peut qu’adhérer... Car les monstres ne sont pas toujours ceux qu’on croit...

A propos du réalisateur Gareth Edwards

« Monsters » est son premier long métrage professionnel. Il en est le réalisateur, le directeur de la photographie, le chef décorateur et le créateur des monstres.

Avant de se lancer dans cette expérience, Edwards a reçu plusieurs BAFTA et des nominations à l’Emmy pour les effets visuels de plusieurs productions. Il a également participé à la réalisation de la série documentaire « Attlia the Hun » pour la BBC et gagné un concours sur la chaîne Sci-Fi en tournant un long métrage sans équipe technique.

A voir également le site officiel du film : www.monstersthemovie.com

Sur le même sujet