Internet : souriez, vous êtes fiché !

Les informations personnelles laissées par les internautes sont une mine d'or pour les marchands du web
56

Vous pensez certainement que vous êtes anonyme quand vous surfez sur internet ? Vous avez tort car même si votre nom n'apparait pas vous laissez, à l'insu de votre plein gré, de nombreuses informations exploitables par les diverses sociétés de marketing qui s'intéressent à vos goûts pour mieux vous cibler et vous vendre leurs produits.

L'adresse IP

A chaque connexion internet, votre fournisseur d'accès attribue à votre ordinateur une adresse IP (Internet Protocol) unique. Grâce à elle, vos requêtes aboutissent et vous pouvez accéder à la page web désirée. Mais, revers de la médaille, cette adresse permet à tous les serveurs interrogés pour trouver la page recherchée de vous localiser et de savoir quelles sont les pages que vous avez vues. Le fournisseur d'accès sait lui aussi tout de votre navigation et, de plus, est le seul capable de faire le lien entre votre nom d'abonné et votre adresse IP.

Les cookies

Les cookies ne sont pas qu'un délicieux gâteau mais aussi des fichiers textes déposés dans votre navigateur par les sites visités. Ces fichiers indiquent la date, l'heure de la visite, les pages visitées. Mais si le site héberge des bannières publicitaires d'autres sites, ceux-ci peuvent déposer un cookie dans votre navigateur et ainsi permettre aux publicitaires de connaître vos habitudes de navigation et centres d'intérêt.

La configuration

Pour vous permettre d'accéder au contenu désiré, les serveurs se renseignent, en détail, sur votre configuration. Ils détectent ainsi votre système d'exploitation (Windows et sa version, idem pour les Mac), le navigateur utilisé pour voir la page demandée, les extensions installées du navigateur.

Historique

L'historique est bien pratique puisqu'il permet de retrouver en quelques clics la page intéressante que vous avez visité il y a deux semaines. Mais il peut aussi permettre aux curieux de savoir où vous êtes allé et quand. Inutile de dire que si vous avez vu des pages disons osées, vous n'avez certainement pas envie que votre chère et tendre soit au courant...

Les remèdes

Comment s'assurer un relatif anonymat sur le web ? Première solution : configurer son navigateur pour effacer toutes les traces après la séance de navigation. Ainsi sur Firefox comme Internet Explorer et les autres navigateur (chrome, opera, Safari) vous disposez de moyens de supprimer les fichiers temporaires enregistrés dans le cache de votre navigateur. Il vous suffit par exemple d'accéder aux outils de Firefox et de cliquer sur supprimer l'historique récent ou mieux encore, d'accéder via le menu outil aux options et là de sélectionner l'onglet vie privée et de demander à Firefox de supprimer votre historique et cookies après chaque session. Pour Internet Explorer, vous pouvez supprimer toute trace en passant par outils, option, général, historique de navigation.

Plus simple encore, vous pouvez opter pour la « navigation privée » disponible dans les deux navigateurs et les autres. Cette fonction vous permet de visiter les sites et de ne laisser aucune trace exploitable. Cependant, il ne s'agit pas d'une navigation totalement anonyme car votre adresse IP est toujours visible par les serveurs.

Les serveurs proxys

Les serveurs proxys sont, en quelque sorte, des prête-noms, qui permettent de camoufler votre adresse aux curieux derrière une adresse tampon entre celle attribuée par votre fournisseur d'accès et celle d'un serveur qui fait office de masque. Lorsque vous visitez une page, la demande est effectuée par le serveur proxy et ainsi les sites ne voient que l'adresse du proxy. Il en est de même pour votre fournisseur d'accès. Il existe trois façons de naviguer derrière un serveur proxy :

  • vous connaissez l'adresse d'un serveur et vous configurez votre navigateur pour qu'il passe systématiquement par cette adresse lors de chaque séance de surf.
  • vous surfez à partir d'un site écran ( netscop , The Cloak ,)
  • vous utilisez un logiciel qui déroute votre connexion vers un ou plusieurs serveurs proxy comme Tor

Bien sur malgré toutes ces précautions, vous n'êtes pas à l'abri de toutes les sociétés qui aimeraient en savoir plus sur vos goûts pour vous faire des propositions que vous ne pourrez refuser. Si vous êtes possesseur d'un compte Gmail ou Yahoo, vous n'échapperez pas aux publicités ciblées en fonction des mails que vous recevez. Si vous disposez d'un compte Facebook ou Twitter, même punition. En définitive, le proverbe : « Pour vivre heureux, vivons caché » est toujours d'actualité mais sur le web, il est bien difficile de se cacher totalement...

Sur le même sujet