1967 en France : de Gaulle, l'ANPE, Brel, la pilule, Gainsbourg

Année 1967 : régime des colonels en Grèce, mort de Che Guevara et de Konrad Adenauer, Guerre des Six-Jours... Oui, mais en France quels événements retenir ?
194

Comparée à 1968, 1967 fait figure d’année tranquille durant laquelle les Français chantonnent du Gainsbourg ( Sous le soleil exactement , Comic Strip et, avec Brigitte Bardot, Harley Davidson ), du Bécaud ( L’important c’est la rose ), du Brel ( Les Vieux Amants )... En fait, le seul qui met de l’animation, c’est de Gaulle! Réélu deux ans plus tôt, le Général va susciter, à bientôt 77 ans, deux tollés sur la scène internationale…

Vive le Québec libre!

Le 24 juillet, il doit écourter son voyage officiel au Canada suite à la petite phrase avec laquelle il a conclu son discours à Montréal devant 500 000 personnes: «Vive le Québec libre!»

Les Anglo-Saxons le traitent qui de «bouffon» (BBC), qui de «trublion» ( New York Times ), qui «d’éléphant en furie» ( Montreal Star ).…

En France, le mois suivant, il accroît sa popularité en relançant sa vieille idée de «participation des salariés aux bénéfices de l’entreprise»; le 17 août, trois ordonnances créent les plans d’épargne d’entreprise – obligatoires dans les établissements comptant plus de 100 salariés.

L’Homme du 18 Juin

Le 27 novembre, re-scandale! Evoquant la Guerre des Six-Jours, de Gaulle réitère ses critiques à l’égard de l’agresseur, Israël. Il évoque ces «Juifs, jusqu’alors dispersés, mais qui étaient restés ce qu’ils avaient été de tout temps, c’est-à-dire un peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur».

Devant le ramdam suscité par ces paroles, «L’Homme du 18 Juin» écrit à Ben Gourion «qu’il ne saurait y avoir rien de très désobligeant à souligner le caractère grâce auquel ce peuple a pu survivre et rester lui-même après dix-neuf siècles passés dans des conditions inouïes».

Mort du maréchal Juin

Pour rester dans le domaine de la Défense, signalons, le 29 mars, le lancement du premier sous-marin nucléaire français à Cherbourg. Son nom? Le Redoutable .

Deux mois avant, la France avait enterré son dernier maréchal, Alphonse Juin, qui s’était illustré par des victoires pendant la campagne d’Italie. Depuis Lyautey , Franchet d’Esperey et Fayolle, il avait été, en 1962, le premier général à recevoir de son vivant la dignité de maréchal… en même temps que Leclerc (posthume) et de Lattre (sur son lit de mort).

Giscard et Chirac

En politique intérieure, les élections législatives ont reconduit la majorité présidentielle mais de justesse, une voix de majorité… Avec son «oui, mais» le président des Républicains indépendants, Valéry Giscard d’Estaing , se positionne pour les présidentielles de 1972 (qui auront lieu en 1969 – démission du Général oblige – mais personne ne peut le deviner!)

Plus discrètement, un certain Jacques Chirac rédige l’ordonnance créant, le 12 juillet, l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE). A l’époque, la France compte 250 000 chômeurs et le chouchou du Premier Ministre Georges Pompidou est secrétaire d’Etat aux Affaires sociales chargé de l’emploi…

Les Demoiselles de Rochefort

La rubrique nécrologique de 1967 attriste le fan-club de Caroline Chérie, car le cœur de Martine Carol – 47 ans –, a cessé de battre. Peu de temps après la sortie des Demoiselles de Rochefort , l’une d’elles, Françoise Dorléac, se tue dans un accident de la route…

La peinture perd Magritte et la littérature Marcel Aymé, l’auteur de La Traversée de Paris et de tant d’autres romans et nouvelles qui fleurent bon la France rurale d’avant la société de consommation…

Kessel, Malraux, Tournier…

Auteur habitué aux best-sellers ( Climats , Les Trois Dumas… ), André Maurois tire lui aussi sa révérence, ainsi que la poétesse chrétienne Marie Noël… Ces deux là ne pourront pas lire les meilleures nouveautés de 1967: Vendredi ou les Limbes du Pacifique (Tournier), Les Cavaliers (Kessel), Les Antimémoires (Malraux) ou encore Elise ou la vraie vie (Claire Etcherelli).

Mais la mort la plus commentée est celle du cycliste Tom Simpson qui s’effondre pendant la 13e étape du tour de France Marseille-Carpentras… La presse emploie un mot qu’on n’a pas fini d’entendre: dopage…

L’exposition Tout Ankh Amon

Au cinéma, Melville réussit son Samouraï , Tati se ruine avec Playtime, Michel Simon fait son retour avec Le Vieil homme et l’enfant de Claude Berri et la belle Catherine Deneuve scandalise avec Belle de jour qui montre une femme de médecin se livrant à la prostitution occasionnelle pour son plaisir…

Au Petit Palais, l’exposition liée à un pharaon de 19 ans exhumé après 3 270 ans – Tout Ankh Amon – attire en sept mois plus d’un million de visiteurs!

La bataille de la pilule

Le 28 décembre, porté par le député gaulliste Lucien Neuwirth, le projet de loi sur la régulation des naissances est voté à l’Assemblée nationale après d’âpres débats et l’opposition farouche du ministre de la Santé Jean Foyer.

Mais la vente de pilules n’interviendra que deux ans plus tard… En 1969, « année érotique », comme le chantent en chœur Gainsbourg et Birkin…

Autres articles en France : 1961 ; 1962 ; 1963 ; 1965 ; 1966 ; 1970

Sur le même sujet