Alimentation anti-stress,Alimentation minceur

Pendant les moments de stress, l'organisme à besoin de vitamines B, du magnésium, des acides aminés. Comment mincir durablement sans vraiment faire régime.
3

L'alimentation anti-stress

Dans les moments de stress, mieux vaut avoir un système nerveux et un cerveau dont les cellules sont bien nourries. Pour cela, veillez à l'apport en acides gras essentiels ( les parois des cellules nerveuses en sont friantes ) et aux sucres lents, c'est le carburant numéro un du cerveau. Les vitamines B sont aussi très importantes, ainsi que les minéraux, magnésium, calcium et sélénium... et les acides aminés, le corps les utilisent pour fabriquer les neurotransmetteurs.

Les aliments à privilégier

- les légumes : avocat pour les acides gras, tous les légumes verts, (Epinards, choux, poireau, céleri) pour les minéraux, les légumes secs (Haricots, lentilles, fèves) pour les vitamines B.

- Les fruits : ananas, agrumes, pomme, poire, banane... pour les sucres.

- Les fruits secs : les graines (Amande, noix, noisette) et les fruits séchés (Figue, datte) apportent les vitamines du groupe B, du sélénium, du magnésium, des sucres lents.

- Les aliments protéinés : optez pour les poissons gras ou mi-gras (Thon, saumon, maquereau, sardine) les oeufs, les coquillages et la volaille. Attention, aux graisses cachées (Les charcuteries, viandes grasses) car le stress favorise la formation de plaques d'athérome dans les artères.

- Les laitages : pour bénéficier du calcium et des autres minéraux, sans absorber trop de graisses saturées, il vaut mieux choisir les fromages frais, les yaourts, les laits caillés.

- Les desserts : de nombreuses combinaisons sont possibles, avec les fruits frais, les fruits secs, le miel, et certains laitages qui apportent du calcium. Sans oublier le chocolat qui procure du magnésium.

L'alimentation minceur

Pour mincir sans renoncer au plaisir, il faut veiller à choisir des aliments qui apportent beaucoup de nutriments, sans pour autant surcharger le corps avec des excès de lipides et de glucides. L'organisme sait aller puiser dans ses réserves (Les cellules graisseuses, que l'on nomme < adipocytes>) l'énergie dont il a besoin. Mais il faut absolument lui apporter des protéines ( l'organisme ne sait pas les fabriquer) des vitamines, des minéraux et des acides essentiels. Il faut donc privilégier une nourriture diversifiée, riche en légumes, sans oublier quelques fruits. Il faut limiter les céréales et les légumineuses, sans les supprimer. Côté protéines, il vaut mieux mettre l'accent sur le poisson, les coquillages et les crustacés, ainsi que les viandes maigres. Enfin, il faut éviter les cuissons grasses et privilégier les huiles végétales crues, ainsi que les épices et les herbes aromatiques.

Les aliments à privilégier

- Les fruits et légumes : ceux à préférer sont peu caloriques, riches en nutriments, (Vitamines ou minéraux) et drainants pour faciliter l'élimination des toxines et de l'eau. Par exemple : l'asperge, le fenouil, le céleri, la tomate, le concombre, les épinards, le poireau, le raisin, les fraises, les agrumes...

- Les viandes : il faut consommer surtout des volailles, car elles contiennent moins de matières grasses que les autres viandes. Pensez aussi au veau et au filet mignon de porc.

- Les poissons : tous, ainsi que les coquillages et les crustacés, mais en évitant les sauces à la crème ou au beurre blanc et les mayonnaises.

- Les épices et les aromates : tous !!!

- Les matières grasses : surtout les huiles végétales, variées et de préférence crues.

- Les cuissons : surtout à la vapeur, en papillotes et à l'étouffée.

- Les desserts : les fruits, les laitages allégés et les édulcorants permettent de concocter des desserts savoureux inattendus, avec l'aide de quelques essences aromatiques d'agrumes.

Sur le même sujet