Piscine biologique et végétation naturelle, bassin vivant, fleuri

Diversité et choix de plantes, induisent la richesse du bassin de baignade écologique, la qualité de l'eau. Préférons les espèces indigènes: explications.

Dans la nature, les zones humides, les bords de lacs et d’étangs sont diversifiés en espèces végétales, avec de nombreuses plantes à fleurs. Il est utile de bien s’en inspirer pour réussir un milieu pérenne qui s’équilibre. Cette végétation est une des bases de la filtration naturelle et de la qualité des eaux en piscine naturelle . Faire le choix d’une piscine écologique se justifie aisément, mais amène à bien comprendre le principe.

Pour la piscine, des plantes aux fonctions variées

La réalisation qui constituera le mieux un écosystème comparable aux milieux naturels, s’obtient avec des plantes indigènes. Leur diversité est telle que le choix est grand. Chaque région de France possède des espèces sauvages nombreuses, adaptées au climat local, à la nature des eaux.

  • Petite règle d’or, ne pas mélanger les espèces: en nature, la plupart des plantes se développent par «taches», créant un effet mosaïque. Regroupés, les pieds de même espèce sont moins en compétition avec les espèces voisines. De même, les espèces proches l’une de l’autre doivent être plutôt de même hauteur, les plus hautes vers la berge.
principe de fonctionnement de la piscine naturelle

Plantes épuratives et oxygénantes

Les racines des plantes épuratives sont couvertes de bactéries anaérobies et aérobies; celles-ci assainissent et purifient l’eau, transforment les éléments organiques morts en éléments nutritifs, directement assimilables par les plantes, et en certains gaz libérés dans l’atmosphère. Ces plantes sont fixatrices de métaux lourds, absorbent ammonium, phosphate et nitrate en excès dans l’eau, limitant ainsi la prolifération des algues. Exemple: roseau commun ( Phragmites australis ), myriophylle ( Myriophyllum spicatum ).

Par contre, l'élodée du Canada ( Elodea canadensis ) est absolument à proscrire. Cette peste des eaux est exotique et très envahissante.

Les plantes oxygénantes fournissent l’oxygène nécessaire à la vie des bactéries et du petit monde animale qui peut vivre dans ce milieu: potamot luisant ( Potamogeton lucens ), myriophylle, renoncule aquatique ( Ranunculus aquatilis ) et populage ( Caltha palustris ) sont de celles-là.

Des fleurs dans la piscine!

Flottantes fixées au fond, semi-émergées ou sur la berge, de nombreuses plantes naturelles apportent une variété de fleurs et de feuillages évoluant à chaque saison. À titre d’exemples, en voici quelques-unes qui, réunies, peuvent apporter un beau spectacle en plus de leur valeur écologique de votre piscine :

  • rouge, violet: comaret ( Potentilla palustris ), salicaire ( Lythrum salicaria )
  • brun: jonc ( Juncus conglomeratus ), massette ( Typha latifolia ), baldingère ( Phalaris arundinacea )
  • jaune: chanvre ( Bidens tripartita ), lysimaque ( Lysimachia vulgaris ), iris ( Iris pseudacorus )
  • rose: renouée ( Bistorta officinalis ), jonc fleuri ( Butomus umbellatus )
  • blanc: ulmaire (Filipendula ulmaria), calla ( Calla palustris ), ache ( Apium repens ), nymphéa (Nymphea alba)…
une piscine traditionnelle

Sur le même sujet