Quelles fleurs et plantes choisir pour créer un massif à l'ombre ?

Fleurir un milieu ombragé est facile au jardin : voici nos astuces, conseils de culture et sélection d'arbustes, plantes tapissantes, bulbes et vivaces.
341

Si la lumière est indispensable a une grande majorité de plantes pour réaliser la photosynthèse, et donc tout simplement pour vivre, de nombreuses espèces savent se contenter de peu d’éclairage. Certaines même ne supportent pas les rayons directes du soleil et vivent dans des milieux ombragés. Il existe aussi de très nombreuses plantes qui apprécient l’ombre une partie de leur vie, notamment dans leur jeune âge, avant de supporter (voire exiger) plus de lumière ensuite pour fleurir et fructifier.

Quelques conseils et astuces pour préparer le massif avant plantation

Pour préparer un massif sous des arbres à ombre dense et permanente, plusieurs astuces permettent de faciliter la tâche. Supprimer l’épaisse couche d’aiguilles ou feuilles sèches et la remplacer par une couche de terre de 10 à 15cm permet de pouvoir planter facilement, sans abimer les racines des arbres, en favorisant la reprise racinaire des jeunes plantes. Ces aiguilles ou feuilles peuvent servir de paillage à disposer entre les plantes une fois le massif réalisé. L’élagage ou l’ébranchage de branches basses laissent pénétrer plus d’éclairage latéral. Quand il s’agit d’un bosquet d’arbres qui fournissent une ombre très dense, inutile de vouloir planter au milieu. Il est préférable de faire un massif en lisière qui formera une couronne périphérique plus facile à maintenir et à entretenir. L’effet est très joli si, dans ce cas, on conserve les branches basses des arbres.

À l’ombre permanente, évitez les mélanges de couleur ou les couleurs trop vives. Ces espaces deviendront plein de romantisme et de douceur si vous travaillez sur les nuances de bleu ou de rose, par exemple. Les scènes en vert et blanc (jardins blancs) ont un rendu exceptionnel à l’ombre, où le blanc donne tout son éclat. Par contre, en ombre légère saisonnière, osez les couleurs. Pour un massif en ombre portée, tentez même des couleurs fortes comme les rouges, le cuivre, le violet…

N’hésitez pas, lors de vos promenades, à parcourir parcs ou jardins publics où l’on trouve de plus en plus de magnifiques scènes à l’ombre et dont vous pourrez vous inspirez.


Que planter dans un massif sous ombre dense et fraiche humide ?

C’est notamment le cas sous un bosquet de sapins ou d’épicéas, ou dans une cour ou un patio de petite taille et entourée de hauts murs. Dans le nord de la France et en montagne, c’est aussi le cas contre une façade exposée au nord et cernée de haies denses, par exemple.

Voilà le domaine des fougères, dont certaines ont un feuillage de couleur tendre qui peu éclairer le sous-bois : fougère d'Allemagne ( Matteucia struthiopteris ), fougère royale ( Osmunda regalis ) en lieu à humidité permanente, aspidie de Fortune ( Cyrtomium fortunei ), fougère japonaise ( Athyrium nipponicum 'Pictum' ), fougère femelle ( Athyrium filix-femina ), fougère mâle à feuilles étroites ( Dryopteris filix-mas linearis polydactylon ), asplenium scolopendre ( Phyllitis scolopendrium ). En couvre-sol plantez l’asperule odorante (ou gaillet odorant Galium odoratum ) à floraison blanche et parfumée, l’herbe aux goutteux ( Aegopodium podagraria 'Variegatum' ) à feuillage très lumineux, le buggle rampant ( Ajuga reptans ), le pachysandra ( Pachysandra terminalis ) et les lierres, notamment ceux à feuillage vert . Les cyclamens de Naples ( Cyclamen neapolitanum ) roses ou blancs peuvent se plaire et méritent d’être essayés. En arbustes pensez surtout aux nombreuses variétés de houx.

Que planter dans un massif sous ombre dense en milieu sec et doux ?

Cette situation est courante sous les chênes verts, les sous-bois de pins pignons ou pins parasols, ou dans les petits espaces cernés de hauts murs et grandes haies denses en régions méditerranéennes. Exemple ci-après avec cette photo prise à Gérone (Espagne) :


C’est la situation la plus difficile car la sécheresse s’ajoute à l’ombre. Pour donner le plus de chance à vos plantations, réalisez-les impérativement avant les toutes premières pluies d’automne, et pensez à les arroser le premier été suivant. Mais vous pouvez aussi choisir de créer un jardin sec, avec un décor minéral . Parmi les plantes les plus résistantes : fragon petit-houx ( Ruscus aculeatus ), bruyère arborescente ( Erica arborea ), buis , mahonia, laurier sauce ( Laurus nobilis ), lierre (y compris les panachés), gaulthérie couchée ( Gaultheria procumbens ), grande et petite pervenches ( Vinca major/minor ) avec leurs variétés, deschampsie (graminée Deschampsia cespitosa), plumbago rampant (  Ceratostigma plumbaginoïdes).


Osez l’aspidistra ( Aspidistra eliator ) souvent vendu comme plante d’intérieur et présenté sur la photo ci-dessus, et les magnifiques ophiopogons (voir photo ci-après, mélangé avec des impatiens) dont le célèbre Ophiopogon planiscapus Nigrescens , à feuillage noir, floraison lilas, fruits noir violacé.


Que planter dans un massif sous ombre saisonnière ?

L’ombre estivale des arbres à feuilles caduques , dense sous les hêtres, très claires sous les bouleaux, n’est que saisonnière. De novembre à mai, le sol est bien éclairé, voire même ensoleillé, comme c'est le cas pour ce massif tout simple bientôt à l'ombre des sureaux et chênes.


Le choix de plantes y est très important avec la possibilité de planter de nombreux bulbes qui illumineront littéralement les massifs, à la manière du  célèbre Jardin de Keukenhof (narcisses, jonquilles, muscaris, jacinthes, tulipes, fritillaires, ornithogales). Plantez aussi : anémones des bois, muguets, ancolies, primevères, pulmonaires, alchemilles, violettes et pensées, Epipactis , arums et Zantedeschia … des plantes dont certaines deviennent vite tapissantes. En grand couvre-sol, pensez au nombreuses variétés de bruyères et callunes, ou de Bergenia, aux Tiarella 'Tiger Stripe' et Brunnera macrophylla '. 

Les nombreuses variétés de camellias , azalées, rhododendrons, hortensias, nandina, osmanthe, ceanothe, aucuba… y croissent à merveille, mais si le sol est sec l’été, préférez par exemple des viornes comme Viburnum tinus et Viburnum rhytidophyllum .

Que planter dans un massif à l’ombre d’un mur, d’une haie ou de grands arbres ?

C’est une situation d’ombre portée, mais la lumière y est en fait abondante, même si le soleil ne brille jamais en ces lieux. Cette situation fréquente permet de cultiver énormément de plantes ; en voici quelques exemples.

Faites vous plaisir avec la multitude de variétés d’heuchères ( Heuchera ), hostas, hortensias, hellebores, astilbes, lamiers ( Lamiastrum galeobdolon ) ou luzules (belles graminées). Helxine ou saxifrage forment de délicats couvre-sols. Plantez des fuchsias (comme les robustes Fuchsia magellanica ), Epimedium , Rodgersia , et même le célèbre pavot bleu ( Meconopsis betonicifolia ) ou l’étonnante « poule et ses poussins » ( Tolmiea menziesii ). L’hortensia grimpant et beaucoup de rosiers aiment cette situation, ainsi que la plupart des arbustes d’ornement de climat doux ou continental et les conifères nains.


Sur le même sujet