Osé, le Design Tour

De Lyon à Marseille, Bordeaux et Montpellier, le Design Tour lance des parcours urbains dédiés aux héritiers de Le Corbusier

S’asseoir sur un nuage, croiser un troupeau de moutons en plaids, sentir le parquet trembler sous les pieds ondulés d’une table d’ébéniste…Amoureux de sensations et d’émotions esthétiques fortes, à vos baskets…Le Design Tour est pour vous. De Lyon à Marseille, de Bordeaux à Montpellier, des centaines de designers locaux, français et internationaux se sont mobilisés pour hisser haut et fort les couleurs du design. « Osez », tel est le mot d’ordre du premier parcours urbain itinérant en région, dédié au design. Une discipline qui depuis Le Corbusier et Prouvé, a pris la France comme foyer de rayonnement.

Lyon sous le signe du design

Jusqu’au 8 décembre, le grand public est donc invité à pousser les portes des galeries, boutiques, hôtels et institutions qui feront vivre leur ville et le design au rythme des toutes dernières tendances. Au rythme de trois jours par ville, le Design Tour a pour fils rouges, les quartiers en émergence et les grands rendez-vous culturels de quatre métropoles du Sud.

Lyon, nouvelle destination design avec le quartier Confluence, a ouvert les festivités du 14 au 17 novembre. Du 21 au 24 novembre, ce sera le tour de Marseille, capitale culturelle 2013, de reprendre le flambeau. Port d’attache de la Cité Radieuse de Le Corbusier et du futur Musée des Civilisations, de l’Europe et de la Méditerranée , la cité phocéenne passera ensuite le relais du Design Tour à Bordeaux.

Du 28 novembre au 1er décembre, le Design Tour fera étape à Bordeaux où le design a depuis 2003, la part belle d’Agora, biennale d’architecture et d’urbanisme. Du 5 au 8 décembre, la boucle sera bouclée à Montpellier, terre d’élection de l’architecture contemporaine : en moins de six mois, Jean Nouvel a apposé sa griffe sur le nouvel hôtel de ville et le RBC Design Center au cœur du nouveau quartier Port Marianne.

De l’antiquité à l’avant-garde

Co-produit par Arty L’Amour de l’Art et 14 Septembre Grand Sud, Design Tour vous invite dans un premier temps, à revisiter Lyon au fil des trente lieux qui ont répondu présents, avec le soutien du Grand Lyon, du Village des Créateurs et de Lyon Shop & Design. Un parcours ludique et festif à retenir bien au-delà des dates du Design Tour, pour faire le plein d’idées déco futuristes, à deux pas de la Place Bellecour.

Ancienne voie royale de l’antiquité, la rue Auguste Comte s’est reconvertie en rendez-vous de créateurs pointus. Occasion de découvrir au N°8, les « Conversations » imaginées par Serge Bensimon, entre quatorze designers venus d’une dizaine de pays revisiter avec talent le style scandinave. Réunis par la nouvelle maison d’édition italienne Discipline, ils illustrent la démarche hautement créative de Home Autour du Monde. Une sorte de magasin idéal où se croisent avec bonheur les univers de la mode, de la maison et de la beauté.

Le cristal dans tous ses éclats

Pas de panique si vous sentez le sol d’Entre(Vues) se dérober sous vos pas…Il s’agit seulement des effets spéciaux inventés par Olivier Charrier pour présenter sa collection de tables « Réplique » au tempérament sismique. Une création qui illustre au 17, rue Auguste Comte, la belle complicité de l’ébéniste et de l’opticien spécialiste des montures vintage et insolites, à l’image des lunettes de bois et de pierre du créateur autrichien Rolf qu’Alex Caton vous fera essayer au passage.

Le temps de voir la montagne s’inviter en ville chez Arpin, avec ses plaids transformés en moutons, on quitte le 32, rue Auguste Comte pour le 25. Rien de tel que le bel espace de 250m2 où Claude Cartier présentera l’été prochain une exposition commémorant les 50 ans de la Maison Moroso, pour accueillir une scénographie brillante et impertinente autour du cristal dans tous ses états…et éclats signés Baccarat et Philippe Stark. Le luminaire « Marie Coquine Punching Ball » s’avérant le point d’orgue d’une scénographie où le bestiaire de cristal « Zoo » de Jaime Hayon côtoie les luminaires Jallum de Yann Kersalé et les vases aux couleurs de pierres précieuses de Patricia Urquiola.

L'hommage au design italien

A l’angle de la rue Auguste Comte et de la rue Jarente, la vitrine de la Maison Arrivetz de mobilier contemporain réserve aussi de belles surprises. Parmi les nouveautés sélectionnées par Richard Sansavini et sa fille Julie auprès de l’éditeur italien Cassina, figure la bibliothèque Nuage de Charlotte Perriand. Au rang d’autres nouveautés éditées par Cappellini : le fauteuil Proust Geometrica habillé d’un tissu de coton multicolore signé Alessandro Mendini. Ajoutez le fauteuil Juliet, édité à l’occasion des cent ans de la marque Poltrona Frau pour compléter ce bel hommage au design italien.

Miroir , mon beau miroir…Celui d’Ettore Sottsass ne ment pas. « Si quelque chose doit nous sauver, ce sera la beauté », déclare le créateur mis à l’honneur par Arnaud Trimaille et Bruno Dürr dans leur galerie Collection of Design du 17, rue des Remparts d’Ainay. Cette rue perpendiculaire à la rue Auguste Comte abrite un nouveau temple du mobilier Vintage et des grands maîtres du design contemporain.

De grands designers pour de petits espaces

Boffi a rassemblé à deux pas, au 13, rue Jarente, trois créations offrant des solutions ingénieuses aux petits espaces. Imaginée en 1963 par Joé Colombo, la mythique Minikitchen a été rééditée cette année en version outdoor conçue pour jardins de poche. Avec Quadtwo, le meuble de salle de bain ultra compact de Jeffrey Bernett et les mini - étagères en forme de gratte-ciel de Victor Vasilev, aucun doute là encore, small is beautyfull !

Un loft de 400m2, loge de concierge comprise…

Vous voici chez Hand, haut lieu d’un voyage immobile autour de l’univers subtil et chaleureux créé 11bis rue Jarente par Emmanuel Martin et Stéphane Garotin. Avec la complicité de Bernard Ceramics, le duo présente une sélection de meubles du designer danois Hans J. Wegner, conçus par PP Mobler, telles les chaises design aussi prisées par John Kennedy que par Barak Obama, comme le rappellent les photos accrochées dans le somptueux loft prolongé du duplex aménagé par Emmanuel et Stéphane dans une ancienne loge de concierge.

En quittant la rue Auguste Comte pour traverser la Saône en navette fluviale, on rejoint le nouveau quartier de la Confluence. L’un de ses édifices emblématiques, le cube orange de Jakob+MacForlane abrite le RBC Design Store où Franck Argentin et François Basilien ont mis en avant le travail de Jean-Marie Massaud à travers ses créations éditées notamment chez Cappellini, telle la banquette Outline étirée à l’infini par un jeu de miroirs.

Une table au décor changeant

En longeant les quais de Saône jusqu’à la Sucrière, on découvre à travers l’exposition « Génération Design », présentée à Lyon, Marseille, Bordeaux et Montpellier, la fine fleur des designers de demain. L’un des plus talentueux, le shanghaien Hou Liang fait entrer la cinématique dans le salon, avec une table à laquelle un projecteur imprime des images mouvantes de nuages, fleurs et papillons.

Le Village des Créateurs à l’honneur

Mis en scène par Gérard Laizé, directeur général du VIA à l’occasion des 25 ans du magazine Elle Décoration, l’exposition de la Sucrière aura été le tremplin de talents distingués par Orange avec le concours des deux blogueurs Vincent Roméo et Mathieu Carlier. C’est ainsi qu’Alessi a décroché le prix du Meilleur Produit pour (Un)forbidden City présenté à l’Espace Ferrano. Celui de la meilleure scénographie a récompensé Lisa Lejeune et Amaury Poudray du Village des Créateurs, pépinière lyonnaise de designers.

WWW.DESIGNTOUR.FR

Sur le même sujet