Conseils pour entretenir un aquarium d'eau de mer

Une surpopulation entraine forcément plus de pollution, de risques d'altération de la qualité de l'eau, donc de difficultés pour l'entretien.
30

Si la population a été bien faite, comme dans la nature les déchets sont traités par les détritivores ( crevettes, crabes) et les animaux filtreurs( coquillages, ophiures), faisant office d’usine de recyclage. Ne pas oublier les laveurs de vitres(oursins, escargots) et les poissons qui ont une activité de terrassiers, qui retournent le sable et empêchent la sédimentation.

L’alimentation des poissons et des coraux en aquarium

Elle doit être être rapidement mangée, distribuée sous forme de paillettes, de granules ou de congelé (moules, artémias, chair de poissons, calamards hâchés....). Mais il faut aussi rajouter ce qui ne va pas se trouver naturellement dans un aquarium : de la spiruline, du plancton, des compléments minéraux . Ceux-ci sont disponibles en commerces d’aquariophilie sous forme de liquides en bouteilles de 250 ml ou plus, faciles à utiliser, avec bouchon doseur, ou en poudre à réhydrater.

S’il y a des coraux vous pouvez utiliser un sel spécialement enrichi qui aidera leur croissance.

Le densimètre, outil indispensable en eau de mer

Penser à vérifier le rapport sel/eau, c’est à dire à peser la densité, au moyen d’un densimètre.

L’eau salée s’évapore plus vite que l’eau douce, le sel restant lui, dans le bac, la densité augmente. Il faut donc régulièrement rajouter de l’eau douce, pour limiter ces variations .

Pour ce faire et ne pas choquer les animaux, remplir un demi seau avec l’eau du bac, compléter avec l’eau douce, mélanger et verser par petites doses dans le filtre à décantation s’il est accessible ou, pour le cas d’un filtre extérieur, au niveau du rejet d’eau propre, pour que ce soit vite mélangé à l’eau du bac.

Laisser tourner au minimum 1 heure, peser la densité et rajouter du sel si nécessaire.

L’eau du robinet étant plus ou moins chlorée, mieux vaut mettre du conditionneur ou tirer l’eau la veille et la laisser reposer.

Bien rincer le densimètre à l’eau douce après chaque utilisation, le sel pouvant sécher sur les parois risque de fausser l’analyse suivante.

Vérifier le bon fonctionnement du matériel électrique

La puissance du brassage et de l’éclairage, ainsi que la température doivent être en rapport avec la zone de vie naturelle de la population choisie, un appareil défectueux peut avoir de graves conséquences :

  • Lagon ( herbier): brassage et éclairage intensité moyenne, milieu tempéré (entre les récifs et la plage)
  • Platier : beaucoup de brassage, éclairage intense, eau plutôt fraiche (c’est le passage au dessus des récifs) il va nécessiter l’emploi d’un écumeur
  • Pente externe : vers le grand large, il y a de la profondeur, du brassage de surface , l’eau est froide, éclairage moyen (gros poissons, pour les très gros volumes.)
www.aquariumsystems.com

Nettoyage du filtre

Selon l’équipement choisi, le filtre peut être biologique, souvent en chicane, ou extérieur.

Dans le premier cas, le nettoyages des masses se fait à peu près toutes les quatre à six semaines.

Pour les filtres extérieurs cela varie en fonction de la technologie choisie. Certaines marques proposent maintenant du matériel électronique qui doit être nettoyé uniquement tous les six mois. ( www.eheim.com )

Que ce soit l’un ou l’autre système, il ne faut pas laver les masses filtrantes en même temps que le changement ( ou complément) d’eau. La population bactérienne doit être préservée pour que le bio top reste équilibré. Une semaine entre les deux actions est suffisante mais nécessaire. Cela permet à l’eau propre de se charger en bactéries.

L’écumeur

Il n’est pas forcément obligatoire et peut ne pas fonctionner tout le temps. Dans le cas contraire, le nettoyer régulièrement, les protéines se matérialisant sous forme d’écume sous l’effet du brassage, le rythme d'entretien et d'utilisation dépend de la quantité de protéines présentes..

Elles sont la conséquence de la qualité de la nourriture, de la quantité et de la grosseur des poissons et de la présence éventuelle de coraux mous.

Chaque aquariophile doit donc gérer cet entretien en fonction de ses données personnelles.

Les algues.

Comme en eau douce, elles apparaissent lors d’un déséquilibre.

Ce peut être trop de lumière, ou pas assez ! Durée d’éclairage, lampes ou tubes usagés, faire le point sur ce matériel et éventuellement apporter quelques modifications sur son utilisation peut solutionner le problème.-

En cas d’envahissement, le fait de laisser l’aquarium éteint deux ou trois jours peut freiner le phénomène.

L’autre cause peut être une pollution.

Trop de nourriture, pas assez de nettoyeurs et de détritivores, les mousses de filtration trop encrassées, changements d’eau trop rapprochés ayant entraîné une destruction de la population bactérienne, quel motif pouvez-vous invoquer ?

Il faut analyser les conditions de l’aquarium par rapport à ces données, il y en a sûrement une, voir plusieurs, que vous détecterez.

En faisant les tests nitrites (NO²), nitrates (NO3) et phosphates (PO4), vous pourrez connaître la gravité de la situation et intervenir en conséquence.*

Sans être obligatoire, la filtration sur charbon actif peut prévenir les phosphates. Il faut veiller, cependant, à changer le produit à la fin de sa limite d’utilisation , allant de deux à six mois, selon les marques.

Sur les plus grosses installations, l’utilisation d’un écumeur et/ou d’un stérilisateur UV peut prévenir le problème.*

* Algues Contrôler les indésirables Julian Sprung (Ricordea Publishing)

A lire aussi du même auteur:

L'acquisition d'un aquarium demande une certaine réflexion

Sur le même sujet