Conseils pour bien choisir son chaton

Votre chat va passer plus de 10 ans auprès de vous. Autant faire le choix du bon chaton dès son adoption, en suivant des critères précis.
258

Prendre un chat signifie s’engager pour de longues années. Il va falloir le nourrir convenablement, l’entretenir, le faire soigner si besoin, lui prodiguer l’affection nécessaire à son équilibre. C’est pourquoi il est primordial de savoir quel compagnon adopter.

Les idées reçues

  • Les mâles sont moins câlins que les femelles: faux.

  • Les chats de race sont plus fragiles et sujets aux maladies que les "gouttière": vrai et faux.
Maine Coon

  • Les Siamois sont bavards, les Persans mal embouchés, les Norvégiens difficiles à gérer etc.: là encore c’est vrai et faux à la fois.

Choisir un chaton en bonne santé

  • Le poil : doit être lisse, sans bourre, jamais hirsute et réparti régulièrement (le ventre est toujours moins poilu).
  • Les yeux : doivent être humides mais sans larmoiement, ne pas présenter des taches sur la cornée. Bien ouverts, la 3e paupière ne doit pas être visible.
  • Le nez : ne doit pas couler. Attention aux éternuements, indices de coryza.
  • La peau : doit être exempte de croûtes et... de puces.
  • Les oreilles : doivent être propres, sans présence de cérumen noir, indiquant une gale, tout comme un grattage fréquent.
  • La bouche : les mâchoires doivent être de même taille (pas de prognathisme) et les gencives roses, les dents bien rangées.
  • Le ventre : la rondeur est normale (surtout chez les très jeunes chatons) mais pas distendue et dure. Vérifiez l’absence de hernie ombilicale (nombril apparent et gonflé) et de diarrhée (poils collés par les excréments autour de l’anus).
  • Le poids : évaluez-le selon son âge, sachant qu’on compte en moyenne 100g par semaine. Un chaton trop chétif risque de développer des maladies.
  • Certains chatons blancs, surtout ceux aux yeux bleus, sont sourds . Assurez-vous que le chaton entend normalement en claquant des mains. S’il ne sursaute pas, il n’entend probablement pas.

Une bonne socialisation est essentielle

Évitez le chaton craintif, pelotonné dans un coin et celui qui se débat comme un diable quand on le prend, mordant et griffant. Un chaton bien socialisé se laisse manipuler sans souci, se montre joueur et curieux. Mettez-le sur le dos : s’il se laisse faire, vous serez sûr qu’il s’agit d’un chaton docile.

Faire le bon choix en fonction de son mode de vie

Suivant que vous vivez en maison ou en appartement, que vous avez beaucoup de temps à lui consacrer ou pas, que vous être souvent présent ou au contraire absent, que vous recherchez un compagnon autonome ou dépendant, ce n’est pas le même chat qui vous convient. Prenez le temps de faire le tour de la question avant d'opter pour telle ou telle race. Pour le chat de gouttière, ce sera la surprise...

Si vous n’êtes presque jamais là et que vous habitez un appartement, envisagez sérieusement d’avoir deux chats. Le chat qui s’ennuie trop risque de faire des bêtises et de devenir dépressif. S’il a un compagnon, ils joueront ensemble et se donneront mutuellement de l’affection.

Les règles incontournables

Que vous choisissiez un chat de race ou un chat de maison, n’acceptez jamais un chaton de moins de 8 semaines (sauf le cas particulier du sauvetage) aussi mignon soit-il. L’idéal étant d’attendre 12 semaines révolues. Avant, son développement affectif est incomplet, son comportement futur et sa santé s’en ressentiraient.

Prévoyez avant même son arrivée tout le nécessaire à son bien-être.

Si c’est un chat de race que vous souhaitez, les éleveurs sont nombreux. Renseignez-vous bien avant de vous décider. N’hésitez pas à aller les visiter et veillez à ce que la vente se passe dans les règles. Si votre choix se porte sur un chaton sans pédigrée, les possibilités sont encore plus vastes (refuges, annonces...). Inutile de vous précipiter sur le premier chaton venu.

Sources : Le guide des chats Fernand Méry - éditions Le livre de poche pratique.

Site officiel du LOOF

Du même auteur : Éduquer son chaton , L’alimentation du chaton et Accueillir un chaton à la maison .

Sur le même sujet