Au CHU de Grenoble le patient gère ses rendez-vous en ligne

Depuis trois mois, les patients grenoblois prennent leurs rendez-vous en ligne. Ce service résout le point faible de l'organisation hospitalière.
11

Les patients du CHU de Grenoble peuvent depuis octobre prendre et gérer leurs rendez-vous en ligne dans certains services. La chirurgie de la main et des brûlés, la chirurgie orthopédique, l'onco-hématologie, l'endocrinologie et la cardiologie ont été choisis car les patients y sont soignés au long cours et les équipes ont besoin de maîtriser leur propre organisation. Ce sont des services qui totalisent plus de 2000 rendez-vous par mois.

Comment ça marche?

Un compte de connexion est attribué aux patients qui souhaitent gérer leurs rendez-vous sur e-patient.

Ils accèdent ainsi aux disponibilités des agendas des médecins des unités pour lesquels ils ont une autorisation d'accès et posent leur rendez-vous sans intermédiaire.

Chaque service établit ses règles pour éviter les travers et le nombre maximal de rendez-vous par patient ainsi que les intervalles limites de durée entre deux réservations.

Le rendez-vous est confirmé par le secrétariat et le bureau des entrées, lequel peut créer une pré-admission. Le patient peut ainsi se rendre directement dans l'unité de soins qui l'attend.

A été intégré dans ce service un système de rappel par mail ou SMS à 48 heures du rendez-vous.

Les services s'en servent aussi pour informer les patients de l'absence d'un médecin ou de son remplacement par un confrère ou pour demander aux patients d'apporter des documents.

Des résultats très attendus

Considéré comme un service au patient, le CHU de Grenoble a été séduit par ce système pour améliorer la prise de rendez-vous qui reste le point faible dans l'organisation d'un établissement de soins et espère ainsi réduire le manque à gagner des rendez-vous manqués. Le CHU espère économiser 10% des rendez-vous manqués et non annulés et accroître d'autant l'activité hospitalière.

Le projet est entré en production en octobre dernier après 9 mois d'élaboration et il n'a fallu que peu de temps pour se rendre compte de l'impact organisationnel qu'il engendre. Le CHU se penchera sur les premières évaluations économiques et la satisfaction des clients en janvier 2011 et confirmera alors les premières hypothèses.

La prise directe de rendez-vous pourrait donc s'étendre à l'ensemble des unités de soins de l'établissement et devrait intégrer les primo rendez-vous, jusqu'à maintenant gérés par les services eux-mêmes, sur la médecine du travail ou les centres de vaccination.

Vers de nouvelles fonctions du portail e-patient

Le portail a vocation à s'enrichir de nouvelles applications. Déjà, les patients hospitalisés au CHU de Grenoble depuis octobre dernier peuvent ouvrir un compte d'accès au réseau wifi de l'établissement avant même leur hospitalisation.

D'autres pistes sont à l'étude pour le premier trimestre 2011 comme la transmission des résultats de biologie ou encore les paiements sécurisés en ligne qui pourraient faciliter le recouvrement des créances impayées.

Sur le même sujet