user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Publié dans : Les articles Religions & Ésotérisme de Manoela Randriamasy

Les plantes cicatrisantes malgaches

A part l’aloès malgache ou le vahona qui est une plante cicatrisante, la flore malgache est riche en plantes cicatrisantes.

Les plantes cicatrisantes sont utilisées pour soigner les blessures et les brûlures mais également employées pour les diverses affections de la peau telles que l’acné, les crevasses de la peau ou le psoriasis.
Elles conviennent ainsi pour la beauté de la peau puisqu’elles contribuent à nettoyer et à adoucir cette dernière d’une façon naturelle, et la plante qui possède cette singularité est l’aloès malgache ou le vahona.

Le vahona

Connu sous le nom scientifique d’aloe macrolada, l’aloès malgache appartient à la famille des Asphodélacées.
Il possède des feuilles oblongues, épaisses et très charnues et présentent des bords épineux comme sa sœur l’aloe barbadensis.
Cette plante médicinale possède une fleur blanche.

Le Satrikoazamaratra

De son nom scientifique Siegesbeckia orientalis, le « satrikoazamaratra » est une plante herbacée de la famille des Composées.
Il possède des feuilles simples opposées et lancéolées aiguës.
Cette plante médicinale possède des fleurs jaune d’or et des fruits en akène oblong, atténué et glabre.

Le Bemahimbo

Connu sous le nom d’herbe de Bouc, le bemahimbo est une plante médicinale de la famille des Composées qui possède des feuilles simples opposées et pétiolées.
Il présente aussi des capitules en petits corymbes terminaux et axillaires compacts.

Le Fotatry

Arbre médicinal de la famille des Lecythidacées, le fotatry est appelé scientifiquement Barringtonia Racemosa.
Il possède des feuilles simples alternes, sessiles, oblancées et dentées.
Présentant des feuilles blanches, il possède des fruits coniques à 4 angles obtus

Le Lombiry

Arbrisseau médicinal, le lombiry est connu sous le nom scientifique Cryptosia madagascariensis et qui fait partie de la famille des Asclépiadacées.
Il possède des feuilles simples opposées, pétiolées et elliptiques.   

Le Komanga

Plante médicinale de la famille des Cesalpiniacées, il est également connu sous le nom de Erythrophleum couminga, le komanga possède des feuilles composées alternes et bipennées, des folioles et pétiolées.
Présentant des fleurs violacées, le komanga possède une gousse épaisse, ligneuse large.    

Le Tsikotroka

Plante herbacée de la famille des Melastomatacées, le tsikotroka a pour nom scientifique Tristemma virusanum et possède des feuilles simples opposées, entières et pétiolées.

Les plantes cicatrisantes malgaches, en plus de présenter ces propriétés thérapeutiques, celles d’être cicatrisante et anti-inflammatoire, sont aussi nutritives, cholagogues et dépuratives.
La flore malgache est en un mot étonnante et ne cessera d’émerveiller aussi bien les chercheurs nationaux qu’étrangers : une flore singulière et envoûtante.


 


À propos de l'auteur

user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Ayant effectué des études en administration d'entreprises, je suis passionné par l'écriture et la musique.
  • 129

    Articles
  • 9

    Séries
  • 2

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!