user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Publié dans : Les articles Santé & Médecine de Manoela Randriamasy

Les plantes médicinales antivirales

Les maladies d'origine virale sont soignées par le renforcement et la stimulation des défenses immunitaires de l'organisme.

Qu’est-ce qu’un virus ?

Un virus est un microorganisme parasite des cellules et infectieux.

C’est un « agent pathogène » responsable des maladies contagieuses et de nombreuses affections aussi bien chez l’homme (exemple : la grippe, la poliomyélite), que chez les animaux (exemple : fièvre aphteuse) mais aussi chez les végétaux (exemple : la panachure, la mosaïque).

La particularité des virus est qu’ils ne peuvent se développer qu’à l’intérieur de cellules vivantes.

Quelles sont les maladies d’origine virale ?

Les maladies sont d’origine infectieuse en règle générale: parasitaire à l’image de la gale et de l’oxyurose, bactérienne, microbienne ou virale avec la fièvre et la grippe mais elles peuvent être aussi dues à une intoxication médicamenteuse des fois.

Il y a d’abord les maladies infantiles comme la rougeole et la varicelle.

Ensuite, les maladies touchant les jeunes et les adolescents comme l’herpès qu’ils soient génitaux ou buccaux (dû à une fièvre).

Enfin, les maladies qui concernent tout le monde à l’image de la grippe, du zona ou du sida.

Que faire alors lorsque l’on est confronté à une maladie virale ?

La médecine aussi bien classique que parallèle n’a pas de traitement particulier contre les maladies virales mais le meilleur moyen de lutter contre ces dernières est d’aider l’organisme à vaincre l’infection par lui-même :

-en renforçant les mécanismes de guérison de l’organisme

-en augmentant et en stimulant les défenses immunitaires

-en facilitant l’élimination des toxines

La médecine classique face aux maladies virales

La solution apportée par la médecine classique pour combattre les maladies virales restent les substances chimiques telles que les antibiotiques (exemple : la grippe, l’herpès), les antiviraux et les rétroviraux (exemple : le sida) qui freinent la prolifération ou la multiplication des agents viraux.

La phytothérapie en action

La phytothérapie comme l’indique son nom utilise les plantes comme remède.

Le règne végétal est riche en plantes médicinales

qui sont aussi bien des antibiotiques que des antiviraux aussi puissants voire meilleurs que les médicaments synthétisés chimiquement.

Les plantes médicinales agissant comme antibiotiques :

-l’ail

-le radis

-l’oignon

-l’anémone pulsatille

-l’aunée

-la bardane

-le busserole

-la capucine

-la drosera

-la piloselle

-la rudbeckie

-la réglisse

-le sureau noir

Les plantes médicinales antivirales :

-la mélisse

-la chélidoine

-l’aloès vera et macrolada

-le ravintsara

-le tea tree

-l’ail

-la rudbeckie

Les plantes médicinales antivirales mais aussi antibiotiques aident l’organisme à vaincre l’infection en en augmentant et en stimulant les défenses immunitaires de l’organisme mais aussi en facilitant l’élimination des toxines.

Comme les plantes médicinales ne présentent pas d’effets secondaires et gênants, adaptées à l’organisme puisqu’elles n’annulent ni ne dépriment ses défenses immunitaires.

À propos de l'auteur

user_images/zen.jpg

MANOELA AZARIA RANDRIAMASY

Ayant effectué des études en administration d'entreprises, je suis passionné par l'écriture et la musique.
  • 129

    Articles
  • 9

    Séries
  • 2

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!